Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Multicoques » Erwan Le Roux : "La casse est liée à un évènement extérieur"

#VOILE #Multi50

Erwan Le Roux : "La casse est liée à un évènement extérieur"

D 26 mai 2016     H 17:30     A Redaction SSS [Source RP]     > 1097 visites     C 1

#constructionnavale | #multi50 | #thetransat #ostar |

agrandir
Depuis son arrivée au chantier CDK à Port-la-Forêt le 13 mai dernier, le Multi50 FenêtréA-Cardinal a été passé au crible par une batterie d’experts ainsi que par ses architectes afin de définir l’origine de la casse de son flotteur bâbord survenue le 3 mai alors qu’il était en course dans The Transat The Transat #thetransat #ostar bakerly, au large du cap Finisterre. Les conclusions de leurs analyses viennent de tomber : l’avarie n’est en aucun cas liée à un problème structurel mais à un évènement extérieur.

Maintenant que la cause est déterminée, le chantier va pouvoir débuter. Au programme : le tirage d’un moule, la fabrication d’une nouvelle pièce et un greffage pour une reconstruction du bateau à l’identique, soit environ deux moins de travaux pour une remise à l’eau de la machine début août. Par conséquent, l’équipe ne participera donc malheureusement pas à la Transat Québec – Saint-Malo, en revanche elle d’alignera, comme prévu, aux autres courses inscrites à son calendrier 2016.

Après un peu plus de dix jours d’analyses, les résultats des experts sont donc désormais connus : la casse du flotteur bâbord est liée à un évènement extérieur.

« Nous nous sommes efforcés à examiner les bouts qu’il restait et cela à démontré, d’une part que le flotteur, au moment de l’avarie, était parti vers le haut et, d’autre part, qu’il s’était rompu de l’extérieur vers l’intérieur. Au bout du compte, cela permet d’affirmer que c’est un évènement extérieur qui a fragilisé le flotteur et que c’est cet évènement qui a entraîné la casse »,

a commenté Erwan Le Roux qui peut donc imaginer que la perte de son flotteur lors de The Transat The Transat #thetransat #ostar bakerly a été provoquée par un choc, par un OVNI (objet flottant non identifié), une mauvaise vague, une cloison qui aurait cassé, ou tout autre chose.

« En réalité, c’est difficile de dire avec précision ce qui est à l’origine de cette avarie mais c’est évidemment un soulagement de savoir que ce n’est pas structurel »,

a ajouté le navigateur, avant de revenir avec précision sur les circonstances de l’accident.

« Le bateau était parti en surf Surf #Surf à 28 nœuds. En bas de la vague, il est parti en contre-gîte puis il a enfourné, ralentissant ainsi subitement à 20 nœuds. Le pilote automatique a fait partir le bateau au lof. C’est à ce moment-là que j’ai choqué le gennaker, que je suis sorti pour voir ce qu’il se passait et que j’ai constaté qu’il manquait trois mètres du flotteur bâbord. Je n’ai rien vu d’autre. »

Un programme chamboulé, mais pas trop

La suite ? Maintenant que les experts ont terminé leur travail, les travaux de reconstruction vont pouvoir prochainement débuter chez CDK.

« Pour l’heure, les gars continuent de meuler la future zone de greffage à l’extérieur mais le bateau devrait être rentré dans le hangar dès la fin de cette semaine. Les différentes phases ? Dans un premier temps, nous allons tirer un moule à partir du flotteur tribord, ensuite nous fabriquerons une nouvelle pièce puis nous procéderons à la greffe. L’idée est de faire une reconstruction à l’identique »,

a détaillé le skipper de FenêtréA-Cardinal qui estime ainsi la fin du chantier pour la fin juillet et la remise à l’eau de son 50 pieds pour de la première semaine d’août.

« De ce fait, nous ne pourrons malheureusement pas participer à la Transat Québec – Saint-Malo début juillet et nous le regrettons, reste que nous prendrons part, comme prévu, à la Dreahm Cup (14 août), au Trophée Prince de Bretagne (26-28 août), puis à nos différentes campagnes de relations publiques programmée en septembre, avant de mettre le Multi50 à disposition des acheteurs », a conclu Erwan Le Roux.


Voir en ligne : Info presse www.class-multi50.org



Dans la même rubrique

#Maserati

Multi 70 : Giovanni Soldini confirme l’achat du trimaran à foils du Gitana Team

C’est officiel depuis jeudi, Maserati a signé pour 2 ans (2016 et 2017) avec le skipper italien Giovanni Soldini. Après avoir mis en vente le monocoque VOR70, il a bien acheté le trimaran de Sébastien Josse pour deux saisons de régates et records à foils.
Lire la suite →

#TheTransat

The Transat 2016 : Gilles Lamiré 1er Multi 50 à New York bat le record de la classe

Gilles Lamiré, parti de Plymouth outsider et revanchard, remporte haut la main The Transat The Transat #thetransat #ostar Bakerly en Multi 50 Multi 50 #multi50 ce samedi 14 mai à New York en 12 j 7 h 51 min. Le trimaran la French Tech Rennes Saint-Malo bat à plate couture le temps de référence de sa catégorie (14 j 1 h 23 min) détenu par Eric Bruneel sur Trilogic en 2004.
Lire la suite →

#BruitdePonton

Giovanni Soldini achèterait le MOD70 du Team Gitana

Le marché de l’occasion des trimarans monotypes (ou presque) de 70 pieds se porte pas trop mal. Le skipper italien Giovanni Soldini aurait porté son dévolu sur celui du Gitana Team équipé de foils. Il troquerait ainsi son Volvo Open 70 pour un trimaran en vue d’une campagne de RP et de records.
Lire la suite →

Disparition

La navigatrice Anne Caseneuve est décédée

Skipper d’un multicoque de 50 pieds, Anne Caseneuve avait participé à la dernière Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Elle est décédée à l’âge de 51 ans des suites d’un cancer.
Lire la suite →

#TJV2015 #Multi50

Transat Jacques Vabre : Lalou Roucayrol et César Dohy terminent 3e des Multi50

Le Multi50 Arkema, skippé par Lalou Roucayrol et César Dohy, a franchi la ligne d’arrivée devant Itajaí ce dimanche 15 novembre 2015 peu après midi. Parti du Havre le 25 octobre dernier, le trimaran rouge et blanc a réussi à déjouer les nombreux pièges de ce parcours théorique de 5 400 milles nautiques. La route jusqu’à Itajaí fut en effet semé d’embûches : dépressions, zones de vents faibles, pot-au-noir capricieux et une avarie technique nécessitant un arrêt de 24 heures auront été au menu de cette édition 2015 pour le duo d’Arkema. Mais Lalou et César ont fait preuve d’une incroyable ténacité et de beaucoup de persévérance pour atteindre aujourd’hui le port brésilien.
Lire la suite →

A la une

Mini 650

Mini-Transat : Prologue remporté par Erwan Le Méné en prototype et Ambrogio Beccaria en série

Disputer un prologue est toujours particulier. Chaque coureur est tiraillé entre l’envie de bien faire, de se rassurer avant le grand départ et le sentiment que tout ceci ne compte que pour du beurre et qu’il n’est pas utile de dévoiler ses cartes avant le vrai départ, dimanche 1er octobre.
Lire la suite →

Imoca

Défi Azimut : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet remportent le Tour de Groix après les 24h

Tour de Groix pluvieux, tour de Groix heureux ! Qu’importe donc le crachin persistant ce dimanche sur les pontons lorientais, tant qu’il y a un filet d’air pour gonfler les voiles des monocoques IMOCA qui n’ont, tout compte fait, pas besoin de beaucoup pour régater au contact. Pour ne pas déroger à ses bonnes habitudes, le Défi Azimut, 7è du nom, s’est donc terminé sous la pluie persistante, au tempo d’un flux de sud, sud-sud de 12-13 nœuds dans les rafales par le traditionnel Chrono Azimut. Les dix bateaux engagés ont tous répondu à l’appel de la circumnavigation groisillonne qui leur offre l’occasion, au lendemain de la course des 24 heures, d’embarquer des membres de leur équipe technique et des partenaires.
Lire la suite →

Course au large

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Revival en 2019 avec les multicoques géants

La transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition. Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l’association en charge de l’animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base, partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim Ultim #Ultim #multicoque , qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.
Lire la suite →

Défi Bemedia

Yvan Bourgnon : "Ce Défi a été à coup sûr le plus difficile de tous ceux que j’ai accompli depuis 7 ans"

Deux mois et six jours : c’est le temps qu’il aura fallu à Yvan Bourgnon pour boucler son défi Bimedia. Parti le 13 juillet dernier de Nome en Alaska, Yvan a rejoint Nuuk, capitale du Groenland, point final de son extraordinaire périple : le passage du Nord-Ouest, qui relie l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique, en passant par les îles arctiques du grand Nord Canadien, sur un catamaran de sport Catamaran de sport #catamaran en solitaire, sans habitacle, ni assistance !Un exploit sportif hors-norme, qui avait également pour but de sensibiliser le grand public aux effets du réchauffement climatique.
Lire la suite →

Team Banque Populaire

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau fixée au 16 octobre à Lorient

Après deux années et plus de 135 000 heures de chantier depuis fin 2015, le nouvel Ultim Ultim #Ultim #multicoque , le Maxi Banque Populaire IX sera mis à l’eau le 16 octobre* à Lorient, où s’achève actuellement sa construction. Concentré de haute technologie et d’innovations, le trimaran de 32 mètres a été conçu pour voler en toute sécurité à des vitesses désormais proches de 50 nœuds.
Lire la suite →

lundi 25 septembre
  Visiteurs connectés : 54

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

SweatShirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
Blue Sweat SeaSailSurf
Veste à capuche multicolor (choisissez celle que vous préférez) avec zip central. Impression des logos en bleu permanent.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.