SeaSailSurf.com

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://www.seasailsurf.com/seasailsurf/actu/spip.php?page=snip&id_article=9212"></iframe>

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Ian Walker offre l’édition 2014-2015 à Abu Dhabi

"J’étais confiant au départ d’Alicante mais je sais aussi qu’il y a tant de façons de perdre cette course !"

lundi 22 juin 2015Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Ian Walker est le premier skipper britannique à remporter la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace . Il a été sacré aujourd’hui à Göteborg en Suède. Ian Walker et son équipage sont arrivés 5e de cette dernière étape et remportent magistralement la douzième édition de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace .

Le skipper britannique de 45 ans menait cette année sa troisième campagne pour la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace après avoir été skipper de Green Dragon en 2008-09 (5e) puis d’Abu Dhabi Ocean Racing (5e) lors de la dernière édition en 2011-12. En plus de cette maitrise de la course au large, Walker cumule aussi l’expertise olympique. Il a remporté deux médailles d’argent. L’une à Sydney en Star en 2000 avec Mark Covell, l’autre quelques années plus tôt en 1996 à Atlanta en 470 avec John Merricks.

Pour cette édition, Walker avait choisi de garder autour de lui ses fidèles équipiers comme l’irlandais Justin Slattery avec lequel il a fait toutes ses Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace mais aussi Simon Fisher, son navigateur lui aussi déjà membre d’Abu Dhabi Ocean Racing en 2011. D’autres marins avec une énorme expérience de la Volvo sont venus compléter cette équipe. A eux tous, ils comptent 21 participations à la course ! L’équipage d’Azzam (détermination en arabe) est l’un des plus cosmopolites de cette édition avec sept nationalités à bord.

Les hommes d’Abu Dhabi Ocean Racing ont fait preuve d’une incroyable régularité en remportant deux étapes (au Cap puis à Itajai) et en terminant à cinq reprises à la deuxième ou troisième place. Le vainqueur de l’édition 2011-12, le Français Franck Cammas saluait il y a quelques jours la préparation de Walker qui affichait très clairement, dès le départ d’Alicante, sa volonté de ne pas laisser échapper cette fois la première marche du podium.

« C’est celui qui a préparé le mieux son affaire cette fois-ci en commençant très tôt et en assurant une continuité avec sa campagne précédente. Il n’est pas tombé dans les pièges. Il a été très constant même s’il n’a pas gagné beaucoup d’étapes. Sur la Volvo, il ne faut pas forcément gagner beaucoup, il faut réussir à être régulier sur l’eau. Ne pas avoir de gros problèmes.Ca a été son cas. Rien à dire, il a rendu une copie très propre ! » analysait Cammas.

Pour Walker, cette victoire est celle de l’expérience et de l’investissement de toute une équipe.

« Le sentiment dominant à l’heure actuelle est un grand soulagement. Un soulagement de savoir que toutes les petites décisions qui m’ont empêché de dormir ces deux dernières années n’ont plus d’importance. Un soulagement de voir que tous les membres du team vont être récompensés pour leur implication et leur immense travail. Et par-dessus tout, un soulagement de savoir que tous les sacrifices que nous avons du faire par rapport à nos familles n’ont pas été vains. Mes filles peuvent être fières de leur papa et Abu Dhabi peut être fier de la victoire de leurs équipes. J’étais confiant au départ d’Alicante mais je sais aussi qu’il y a tant de façons de perdre cette course ! Pour cette édition, la concurrence était particulièrement relevée. Nous avons eu de superbes bagarres. Je veux remercier mes adversaires. C’est incroyable de remporter cette Volvo. Remporter une médaille aux Jeux Olympiques est très particulier mais là, c’est différent. C’est un projet tellement long et puis, c’est une victoire d’équipe. C’est un grand jour ! » a expliqué le skipper très ému à Göteborg.

Walker inscrit son nom au prestigieux palmarès de la Volvo Ocean Race aux côtés de Franck Cammas (vainqueur en 2001-12), Torben Grael (vainqueur en 2008-09), Mike Sanderson (vainqueur en 2005-06), John Kostecki (vainqueur en 2001-02), Paul Cayard (vainqueur en 1997-98), ou encore Grant Dalton (vainqueur en 1993-94). Mais Walker aura toujours cette singularité d’avoir été le premier britannique à remporter la Volvo Ocean Race et d’être le vainqueur d’une course passée cette année en monotype Monotype #sportboats .


Equipage d’Abu Dhabi Ocean Racing :

  • Ian Walker (GBR), skipper
  • Adil Khalid (UAE)
  • Daryl Wisland (NZL)
  • Justin Slattery (IRL)
  • Luke Parkinson (AUS)
  • Phil Harmer (AUS)
  • Roberto Bermudez de Castro (ESP)
  • Simon Fisher (GBR)
  • Alex Higby (GBR)
  • Louis Sinclair (Antigua and Barbuda)
  • Matt Knighton (reporter embarqué)