Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Voiles de Saint-Barth : Phaedo 3, Comanche et Odin établissent les temps de (...)

#VOILE #SaintBarth

Voiles de Saint-Barth : Phaedo 3, Comanche et Odin établissent les temps de références

D 16 avril 2015     H 08:56     A Redaction SSS [Source RP]     > 400 visites     C 1

#Antilles | #MaxiYachts | #multi70 | #video |

agrandir
Mercredi, les organisateurs ont profité d’une belle brise d’Est soufflant entre 16 et 20 noeuds pour lancer les Multicoques, les Maxi 1 et les Maxi 2 sur cette grande boucle jusqu’à l’île Tintimarre, et ce sont des temps de références canons qui ont été réalisés. Phaedo 3 de Lloyd Thornburg a avalé la distance en 1h53min35, Comanche de Jim Clark et Kristy Hinze Clark en 2h33min04, puis Odin de Tom Siebel en 3h38min07.

C’est donc pied au plancher que les équipages des grosses unités ont navigué, et cela a également été le cas des bateaux engagés dans les autres catégories qui ont, pour leur part, effectué un parcours de 29 milles autour de l’île de Saint-Barth via Roche Plate (les Spinnaker 0 ont enchainé une deuxième course de 20 milles).

Quelques jours seulement après avoir battu le record Record #sailingrecord du tour de l’île de Saint-Martin détenu par Steve Fossett depuis 2003, le trimaran Phaedo 3 (l’ex MOD 70 Foncia de Michel Desjoyeaux) a établi, le premier temps de référence des Voiles de Saint-Barth dans la catégorie des Multicoques. Lloyd Thornburg et ses hommes, qui ont joué la carte de la prudence au moment du départ, ont ensuite passé la surmultipliée sur le parcours du jour qui s’est joué, pour l’essentiel, au vent de travers.

« Ce que nous avons fait aujourd’hui m’a un peu fait penser au NASCAR (acronyme de National Association for Stock Car Auto Racing. C’est la discipline de course automobile la plus populaire aux États-Unis, ndlr). Il fallait aller vite et tourner à gauche ! », s’est amusé le skipper, à son retour à terre. « Nous avons mis moins de deux heures pour effectuer cet aller et retour entre Saint-Barth et Tintamarre. C’est l’objectif que nous nous étions fixé et nous l’avons atteint. C’est génial mais il est vrai que j’ai fait l’acquisition d’un MOD 70 justement dans le but de battre ou d’établir des records. Depuis que j’ai ce bateau, c’est le troisième. Forcément, je suis content »,

a déclaré Lloyd qui s’est cependant montré discret sur ses prochains challenges. « Je préfère en parler après qu’avant », a précisé le skipper Britannique qui a bouclé les 42 milles du parcours à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 22,18 nœuds, avec une pointe à 34 nœuds.

Le record Record #sailingrecord mais pas la victoire de manche

Chez les Maxi 1, c’est Comanche – qui comptait parmi ses invités du jour un certain Loïck Peyron, le parrain des Voiles de Saint-Barth, 6e du nom - qui a réalisé le meilleur chrono. Le 100 pieds, auteur d’un magnifique départ bâbord amure, au ras du bateau comité, s’est installé en tête de la flotte dès les toutes premières secondes de course et n’a ensuite fait que creuser l’écart pour finalement clore la manche en 2 heures 33minutes 04 secondes, à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 16,46 nœuds, avec une avance de trente minutes sur Rambler 88. Une avance conséquente mais toutefois pas suffisante pour réussir à combler son handicap (un rating de 1,737 attribué par le CSA). De ce fait, s’il s’est adjugé le record dans sa catégorie, il ne s’est octroyé que la troisième place de la manche en temps compensé, derrière Rambler et Bella Mente.

Du côté des Maxi 2, c’est Odin de Tom Siebel qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée et donc à fixer le temps de références des Voiles de Saint-Barth dans sa catégorie.

« Nous sommes partis au contact avec Comanche et Rambler 88, c’était très excitant, tout comme le reste de la course que nous avons faite aujourd’hui, et qui nous a menée jusqu’à Saint-Martin dans des conditions quasi parfaites. Nous sommes évidemment ravis d’établir le premier temps de référence des Voiles de Saint-Barth en Maxi 2. C’est le résultat d’un beau travail d’équipe », a commenté Charlie Ogletree, le tacticien du bord.

Des tendances se dessinent

Dans les autres classes, s’il n’a pas été question de record, la bagarre sur l’eau n’en a cependant pas été moins intense, même si certaines tendances commencent à se dessiner ici et là. Quelques équipages commencent, en effet, à se distinguer. C’est notamment le cas de Vesper (Jim Swartz) chez les Spinnaker 0, de Lazy Dog (Sergio Sagramoso) chez les Spinnaker 1, de Music (James Blakemore) chez les Spinnaker 3, de Martinique Première – Crédit Mutuel (Claude Granel) chez les Spinnaker 4 ou encore de L’Esperance (Sir Bobby Velasquez) chez les Non-Spinnaker. Tous ont, pour l’instant, réalisé un sans-faute et mènent logiquement la danse dans leurs catégories respectives. Mais pour connaitre la suite, il faudra maintenant patienter jusqu’à jeudi car demain, c’est le fameux Day-off des Voiles de Saint-Barth. L’occasion, pour les 1 200 coureurs en lice de profiter de la beauté de la plage de Saint-Jean et de l’esprit festif du Nikki Beach. Au programme : des courses de Stand Up Padddle, du beach Volley, du Water Polo et de nombreuses autres activités….


Voir en ligne : Info presse www.lesvoilesdesaintbarth.com


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

#SpiOF

Spi Ouest-France Intermarché : Mathieu Jones, Laurent Berjon, Elodie Bonafous, Julien Villion et Ian Atkins vainqueurs en SportBoats

Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte et le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest France-Intermarché 2015 s’est achevé aujourd’hui en fin de matinée après deux courses pour toutes les séries. Participer au ‘Spi’ c’est, à Pâques, s’inviter à la table d’une grande et belle famille, contrastée, comme dans bien des familles, étonnant cocktail d’un mélange de générations et de talents. Alors naturellement, il y a eu quelques ergotages, on est en compétition quand même, mais tous sont repartis la tête pleine de magnifiques souvenirs. Au final, tout le monde a gagné.
Lire la suite →

#Martinique

Semaine Nautique Internationale de Schœlcher : Un classement international pour la 25e édition

Mardi 17 février, après 4 jours de régate, s’est terminé la 25e édition de la Semaine Nautique Internationale de Schœlcher (SNIS) dont Jocelyne Béroard était la marraine. Avec des délégations venues de Cuba, Antigua, Sainte-Lucie, Guadeloupe, Grande Bretagne, Trinidad et Tobago, Corse, Bretagne, Aquitaine, Hollande, Canada, St Barthélemy, etc…, ce sont 140 bateaux et tout autant de challengers accompagnés de leurs entraineurs qui se sont rencontrés, côtoyés et mesurés les uns aux autres…
Lire la suite →

Suisse

André Bals a remporté la 41e Translémanique en solitaire en temps compensé

Ce samedi 30 août, les 94 concurrents de la "SYZ & CO Translémanique en Solitaire" ont franchi la ligne de départ dans des conditions très calmes. Pour la 41e édition, l’introduction de la classe « No Limit » voit six multicoques s’aligner dans le prolongement de la ligne des monocoques, sur un tronçon qui leur est spécialement réservé.
Lire la suite →

CIM & IRC

11e Trophée André Mauric : Sagittarius s’invite et gagne

La 11e édition du Trophée André Mauric s’est déroulé ce week-end dans la rade marseillaise, avec un temps aux petits oignons, c’est à dire musclé, pour les Plans Mauric et autres Stephens présents durant le week-end. Le menu : Triangle olympique comme le veut la tradition sur la première course, pour mieux se voir, mieux se jauger… Tour du Frioul avec un parcours en rade, pour la deuxième course et parcours en rade nord ce jour, avec tour du Frioul. Mais surtout, merci Eole !
Lire la suite →

M34, J80 & IRC

Normandy Sailing Week : Eric Brezellec et Franck Cammas s’imposent en Normandie

Le M34 M34 #M34 Groupama a terminé en beauté l’édition 2014 de la semaine de la voile normande tout comme le J80 Interface Concept. CVSAE 2 monte sur la plus haute marche du podium en First Class 7.5. Dunkerque Plaisance Plaisance #Plaisance en IRC 1-2 et Pinguin Playboy en IRC 3-4 sortent en vainqueurs d’une lutte de tous les instants.
Lire la suite →

A la une

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Maxime Sorel et Antoine Carpentier remportent la catégorie des Class40

Ce jeudi 23 novembre, à 00h 19mn 15s, Maxime Sorel et Antoine Carpentier ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en première position de la catégorie Class40. Le duo aura mis 17 jours 10 h 44mn et 15s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10,40 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 513 milles à 10,77 nœuds.
Lire la suite →

Coupe du monde de windsurf slalom PWA

Airwaves Nouméa Dream Cup : 80 riders engagés sur la 2ème journée

C’est dans des conditions dantesques que les 80 riders engagés sur la 2ème journée de la Airwaves Nouméa Dream Cup se sont affrontés. Sur cette dernière étape de la coupe du monde de windsurf Windsurf #Windsurf slalom PWA, les points se resserrent, la fatigue se fait sentir. Il ne faut rien lâcher : il reste encore quatre jours de compétition. Par ailleurs, la jeunesse était à l’honneur cet après-midi avec la NRJ Kids Race.
Lire la suite →

Course - croisière

Rallye des Iles du Soleil : Bon départ à destination de Marie-Galante en Guadeloupe

C’est samedi 18 novembre dernier à 11h00 que les onze bateaux inscrits à cette première édition du Rallye des Iles du Soleil ont pris le départ au large de Marina Lanzarote (Canaries) à destination de Marie-Galante (Guadeloupe). Vent de Nord/Est de 10/15 nœuds et mer peu agitée au menu sur une ligne de départ mouillée quasi travers au vent pour éviter tous risques de collision pour les bateaux, sachant que ces derniers ont 2 800 milles à parcourir dans les étraves. A noter au moment du départ, la présence d’une dépression dans le nord de l’archipel canarien obligeant la flotte à privilégier en première partie de parcours une option vers le Sud. Et si certains envisageaient de passer au large de l’archipel cap-verdien, d’autres pensaient repiquer assez rapidement sur la route directe. A suivre...
Lire la suite →

AC75

36e America’s Cup : Le monocoque de 75 pieds à foils dévoilé

Voici le bateau qui sera le support de la prochaine Coupe de l’America défendue par les Néo Zélandais d’Emirates Team New Zealand. Ils avaient choisi de laisser de côté le catamaran ailé à foils de 50 pieds pour un monocoque moderne. Cela donne un 75 pieds à foils en T (pratique pour le match racingf !).
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St Barth Cata-Cup : Victoire des Grecs Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis

Cette quatrième et dernière journée de la St. Barth Cata-Cup qui devait départager les leaders et définir le podium a, en effet, offert un scénario improbable avec, à la clé, une foule de rebondissements. Ainsi, alors que la victoire semblait tendre les bras à Franck Cammas et Matthieu Vandame (ODP 1) qui occupaient la tête au classement à l’aube des deux dernières manches, celle-ci est finalement revenue à Iordanis Paschalidis et Konstantinos Trigkonis (Relwen), les premiers ayant commis une erreur de parcours. Les Grecs sont toutefois loin d’avoir volé leur victoire. Les deux hommes ont, effet, constamment joué aux avant-postes et fait preuve d’une remarquable régularité malgré les conditions très changeantes. Au final, ils s’imposent avec une belle avance et devancent, dans l’ordre, les Argentins Cruz Gonzales Smith – Mariano Heuser (Eden Rock Villa Rental) et les Belges Patrick Demesmaeker – Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth).
Lire la suite →

jeudi 23 novembre
  Visiteurs connectés : 56

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
Sweat Capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.