Vous êtes ici : Accueil » FR-MER » Planète » Christophe Guigueno : "Est-ce qu’un Dronautic sera capable de faire (...)

#MER Dronautic

Christophe Guigueno : "Est-ce qu’un Dronautic sera capable de faire le tour du monde sans escale en 2018 ?"

"il y a en fait très peu de concepts étudiés pour naviguer en autonomie au grand large"

D 3 juin 2014     H 11:25     A Information PIPOF.com     > 928 visites     C 1

#Architecturenavale | #etudiant #student | #Dronautic | #organisation |

agrandir
Initiateur de Dronautic Dronautic #Dronautic , le journaliste et communicant breton, spécialiste du nautisme (éditeur de SESAILSURF.com), présente le concept de ces nouveaux bateaux de course au large ainsi que leur programme de compétition.

Pourquoi avez vous imaginé Dronautic ?

Christophe Guigueno : « Cette idée m’est venue il y a six mois environ. Je me suis demandé s’il serait possible de piloter un bateau à distance et au grand large. C’est alors que j’ai commencé mes recherches pour trouver des informations sur les premiers bateaux drones. A ce jour, il y a en fait très peu de concepts étudiés pour naviguer en autonomie au grand large et Dronautic Dronautic #Dronautic est l’occasion de proposer un terrain de jeu global de recherche et de comparaison entre ces différents projets. »

Quels concepts avez-vous déjà recensés ?

CG : « Aux États-Unis, il y a le SailDrone, un trimaran à aile rigide de moins de 6 mètres qui est parvenu à réaliser des allers-retours dans le Pacifique depuis San Francisco. Sur la côte Est des États-Unis encore, il y a le concept Scout, un "solar drone" de 3 mètres qui a tenté de traverser l’Atlantique. Sans succès. Il y a aussi le Protei du Français Cesar Harada dont l’aspect recherche scientifique converge avec celui de Dronautic Dronautic #Dronautic . »

Quelles sont les équipes qui peuvent monter un projet Dronautic ?

CG : « Dronautic s’adresse aux étudiants chercheurs, ingénieurs et au navigateurs. Il s’agit d’abord de concevoir un engin capable de naviguer au grand large. Pour cela, il faut des compétences en architecture navale Architecture navale #Architecturenavale et en construction composite. Ensuite, il faut gérer son autonomie énergétique et propulsive. Pour cela il faut des compétences en informatique et en gestion de l’énergie embarquée. Enfin, chaque Dronautic est aussi un bateau de fret qui devra pouvoir embarquer un laboratoire de recherche scientifique.

Cela demande donc de nombreuses compétences et c’est dans le monde universitaire que l’on devrait trouver les principales associations pour mener un projet Dronautic. Mais des équipes professionnelles du monde du nautisme comme dans les grandes entreprises de transport devraient pourvoir réunir les compétences adéquates et les financer. »

Le tour du monde est programmé pour 2018. Pourquoi cette date ?

CG : « Il y a deux raisons pour que le tour du monde n’ait pas lieu avant 2018. La première est qu’il faut du temps pour développer des bateaux navigants en autonomie. Cela laisse donc 4 ans avant de tenter l’aventure Aventure de The Dronautic Revolution. Reste que d’ici juin 2018, il y aura des courses de préparation comme les grand prix de 24 heures en 2016 et une transocéanique en 2017. L’autre raison est plus historique puisqu’en juin 2018, ce sera le 50e anniversaire du Golden Globe, la première course autour du monde en solitaire à la voile sans escale.

Est-ce qu’un Dronautic sera capable de faire le tour du monde sans escale en 2018 ? Et le premier à le faire réussira-t-il cette performance en 312 jours ou moins, soit mieux que Sir Robin Knox-Johnston, le premier et seul homme à boucler ce tour du monde en course en 1969 ? Telles sont les premières questions auxquelles les équipes qui s’engageront nous permettront, je l’espère, de répondre. »


Voir en ligne : Plus d’information sur www.dronautic.org

1 vote

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

Dronautic

The Dronautic Revolution : Une première course autour du monde autonome en 2018

Au moment du 50e anniversaire du Golden Globe - la première course autour du monde à la voile en solitaire et sans escale lancée en 1968 - sera donné le départ d’une course de bateaux drones autonomes, The Dronautic Dronautic #Dronautic Revolution.
Lire la suite →

Hauteur des vagues

Une vague de 20,1 mètres détient le nouveau record du monde

Dans une étude publiée en décembre 2012 dans le Bulletin of American Meteorological Society1, une équipe de l’Ifremer, en collaboration avec des chercheurs de plusieurs organismes (Université du New Hampshire, NOAA2, CLS3, SHOM4, Université des Açores et IPGP5) a mis en évidence un nouveau record Record #sailingrecord des plus hautes vagues jamais mesurées dans l’océan.... C’est la tempête Quirin, survenue en février 2011 dans l’Atlantique nord, qui l’emporte avec 20,1 m !
Lire la suite →

Tour du monde

Hélène la Baleine a remporté la Natural Regatta du Vendée Globe

Lancée en même temps que le Vendée Globe avec ses 20 marins en solitaire autour du monde, la Natural Regatta a connu son dénouement vendredi aux Sables d’Olonne avec la victoire d’Hélène la Baleine. Avec deux jours d’avance sur les premiers skippers de la course d’humains et quasi en même que la course de skippers virtuels, la compétition ouverte aux animaux marins a donc vu la victoire d’une baleine.
Lire la suite →

Kraken

Vidéo : Des Japonais ont filmé le calmar géant qui avait attaqué le Geronimo d’Olivier de Kersauson

Il y a dix ans quasiment jour pour jour, Olivier de Kersauson relançait le trimaran Geronimo autour du monde à l’attaque du Trophée Jules Verne. Trois jours après son départ de Brest et alors qu’il naviguait au large de Gibraltar, l’Amiral annonçait avoir été attaqué par un calmar géant !
Lire la suite →

Télévision

LUCIE RACONTE LA MER : Une série TV de sensibilisation à l’environnement marin pour les enfants à partir de 7 ans

Après Les enquêtes de la luciole et Lucie raconte l’histoire des sciences, Lucie, petite luciole curieuse, raconte maintenant aux enfants la mer et les océans, un environnement Environnement en danger, encore largement inexploré, et porteur d’espoir pour l’humanité.
Lire la suite →

A la une

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani font un sans-faute

Une boucle entre Toc Vert et Bonhomme via l’îlet Boulanger, puis un tour entre Les Grenadins et Bonhomme en laissant Frégate à l’extérieur : tel était le programme du jour pour les 47 équipages de la St. Barth Cata-Cup dont les nerfs ont été mis à rude épreuve, vendredi. Et pour cause, en régatant sous le vent de l’île, ils ont dû composer avec un flux de sud sud-est pour 6 à 10 nœuds très instable, à la fois en force et en direction. Si les cartes ont régulièrement été redistribuées, certains duos ont malgré tout réussi à faire preuve de régularité, à commencer par les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani (Les Perles de Saint-Barth), auteurs d’un sans-faute avec deux victoires de manches et grands vainqueurs du Prix Eden Rock Villa Rental. Au général après trois courses, l’avantage reste cependant au tandem Grec Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen) qui continue de faire forte impression.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire

Le compte à rebours a commencé pour l’arrivée de St Michel-Virbac demain en fin d’après-midi (heure française) à Salvador de Bahia. Concentrés et redoublant de vigilance le long de la côte, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès comptent les heures qui les séparent de la victoire. Ce serait la quatrième pour Jean-Pierre, performance encore inédite sur la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Et il est fort possible que le skipper améliore son propre record Record #sailingrecord établi en 2005 avec Loïck Peyron (13 jours, 9 heures, 19 minutes). Derrière, plusieurs matchs vont être passionnants à suivre, aussi bien dans le peloton des Imoca qu’en tête des Class40. Sur les 26 bateaux encore en course ce soir, beaucoup n’ont pas dit leur dernier mot.
Lire la suite →

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

dimanche 19 novembre
  Visiteurs connectés : 38

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
SweatShirt capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.