Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Multicoques » Ultimes » Dona Bertarelli : "Nous sommes très contents d’avoir battu le record (...)

mercredi 26 avril
  Visiteurs connectés : 27

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vendée Globe

Site officiel | Cartographie | Cartographie 2D | Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

SweatShirt capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.





#VOILE #SpindriftRacing

Dona Bertarelli : "Nous sommes très contents d’avoir battu le record de Loïck Peyron"

Yann Guichard : "le prochain objectif est le Trophée Jules Verne l’hiver prochain"

D 20 juillet 2016     H 09:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 2641 visites     C 1

#saintmalo #bzh | #Sportféminin | #TropheeJulesVerne | #sailingrecord | #TransatQSM | #Ultim #multicoque |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Parti le 13 juillet dernier de Québec, Spindrift 2 aura avalé l’atlantique en à peine plus de 6 jours à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 22,1 nœuds (20,99 sur la route théorique de 2 897 milles) sur cette 9e édition de la Transat Québec Saint-Malo. A l’issue de 3 212 milles parcourus, Yann Guichard, Dona Bertarelli et leurs 12 membres d’équipage ont été les premiers à pointer les étraves du trimaran noir et or devant la cité Malouine et ont franchi la ligne d’arrivée mardi 19 juillet à 23 heures 17 minutes 41 secondes (heure locale), s’emparant par la même occasion du nouveau record Record #sailingrecord sur cette course mythique. L’équipage améliore de 1 jour, 19 heures, 6 minutes et 19 secondes le temps de Loïck Peyron datant de 1996 (7 jours 20 heures 24 minutes) à bord du trimaran Orma Fujicolor II.

Yann Guichard, skipper de Spindrift 2 :

"On est vraiment très contents de remporter cette course. On l’imaginait un peu au départ qu’on descendrait en dessous de 7 jours mais finir à 6, c’est un beau chrono. Toute l’équipe a fait un super travail. J’avais participé à la transat en 2004, malheureusement j’avais du abandonner au milieu de l’Atlantique, donc là de la finir et de battre en plus le record Record #sailingrecord c’est génial. C’était assez incroyable la traversée du Saint Laurent. C’était très étroit au départ et les premiers 50 milles sont assez difficiles. Heureusement nous sommes partis au portant avec Oman Sail. Cela a été une belle bagarre avec des rebondissements : un coup nous étions devant, l’autre coup c’était eux. On a finalement réussi à s’échapper juste avant la bouée de Gaspé sur un petit coup tandis qu’il reste dans une zone sans vent. Les meilleurs souvenirs sont cette sortie du Saint Laurent et le passage de Saint Pierre où il y avait du monde qui nous attendait en début de nuit avec 40 nœuds de vent, c’était un moment assez incroyable.

Tout s’est bien passé à bord, on avait trois nouvelles personnes dont deux anglais. Ils se sont tout de suite acclimatés et ont pris la mesure du bateau. L’esprit était fantastique, le bateau est en parfait état il est prêt à repartir demain pour refaire une traversée de l’Atlantique ou faire un tour du monde. Avec Dona nous avons réussi à créer une équipe qui nous ressemble avec des personnes qui sont passionnées de la mer et aussi de la performance et là on l’a bien prouvé avec le bateau que nous étions capables de le mener rapidement à travers l’Atlantique.

Le programme c’est de rester quelques jours ici à Saint-Malo où l’accueil a été très chaleureux, puis de ramener le bateau à notre port d’attache de la Trinité-sur-Mer et le préparer pour le prochain objectif qui est le Trophée Jules Verne l’hiver prochain ».

Dona Bertarelli, barreur régleur à bord de Spindrift 2 :

"C’était fantastique sportivement et humainement. Cela faisait plusieurs années que je voulais faire la Transat Québec Saint-Malo. La course est magnifique, le départ à Québec, le Saint Laurent, passer toutes ces marques qui sont historiques et mythiques comme le rocher Percé, Saint-Pierre-et-Miquelon et le Fastnet et puis l’arrivée ici à Saint-Malo, il y a plusieurs courses dans la course.

Nous avons navigué à une vitesse Vitesse #speedsailing réduite dans le Saint Laurent car il y a même des endroits où il y a des limitations de vitesse Vitesse #speedsailing pour protéger les Belugas et on a également fait très attention à tous les cétacés qu’il y a dans la zone avant de pouvoir accélérer dans l’Atlantique. Il y a une multitude de choses dans cette course qui fait qu’elle est très belle et très spéciale.

Nous sommes très contents d’avoir battu le record Record #sailingrecord de Loick Peyron. C’est difficile de battre les records quand c’est un départ de course car on ne peut pas choisir notre départ et on doit donc composer avec la météo qui se présente. On a surtout pas eu beaucoup de vent sur l’arrivée ! Maintenant c’est un très beau chrono et on est fiers d’avoir fait ce qu’on a fait aujourd’hui »


Voir en ligne : Info presse www.spindrift-racing.com

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

#Ultim

Record des 24 heures en solo : 754 milles (1396 km) à la vitesse moyenne de 31,4 nds pour François Gabart

Avec 754 milles parcourus (1396 km) à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 31,4 nœuds, François Gabart devient ce dimanche le nouveau détenteur du record Record #sailingrecord de distance parcourue en 24h en solitaire ! Il bat le record Record #sailingrecord de 718,5 milles réalisé le 8 juin dernier par Thomas Coville à bord de Sodebo’Ultim Ultim #Ultim #multicoque .
Lire la suite →

#Record

Record de l’Atlantique Nord : François Gabart s’est élancé à 02h 18mn 45sec (HF)

François Gabart a attendu le premier jour de juillet pour s’élancer à l’assaut du record Record #sailingrecord de la traversée de l’Atlantique Nord, propriété depuis juin 2013 de Francis Joyon en 5 jours 2h 56mn 10sec (26,2 nœuds de vitesse Vitesse #speedsailing moyenne réelle). « Mon défi, c’est d’être performant d’entrée. Je suis comme un footballeur qui n’a pas joué depuis un mois et demi et doit rentrer à la 75e minute de jeu » précise le skipper du trimaran MACIF.
Lire la suite →

#TheTransat

The Transat 2016 : Yves Le Blevec termine 3e de la classe Ultime

C’est à 3h46’, ce vendredi 13 mai au milieu de la nuit française, qu’Yves Le Blévec a coupé la ligne d’arrivée de The Transat The Transat #thetransat #ostar bakerly. Le skipper du trimaran Actual prend la troisième place dans la catégorie Ultime après 4 267 milles parcourus sur une route taillée au cordeau par une option Sud avec son routeur, Christian Dumard.
Lire la suite →

#TheTransat

The Transat 2016 : Thomas Coville est arrivé à New York 9h 37mn 23s après François Gabart

Accroché aux trousses de François Gabart (Macif), Thomas Coville est venu - à son tour - à bout de cette Transat bakerly, dont il a été un grand animateur. Il prend la deuxième place dans la catégorie Ultime, 9h 37mn 23s après le vainqueur.
Lire la suite →

#TheTransat

The Transat 2016 : François Gabart s’impose après 8 jours 08 heures 54 minutes 39 secondes de course

Les 300 derniers milles de The Transat The Transat #thetransat #ostar bakerly ont été laborieux, mais François Gabart n’a pas chômé sur le pont pour s’imposer à New-York… A l’issue d’un mano a mano qui a duré une semaine avec Thomas Coville, le skipper de Macif s’est imposé magistralement devant Sandy Hook après 8 jours 08 heures 54 minutes 39 secondes de course !
Lire la suite →

A la une

#Ultim

The Bridge : Vincent Riou et Billy Besson embarquent à bord de Sodebo Ultim’

Lancement de la saison le 25 juin prochain avec comme perspective, une confrontation inédite entre quatre gigantesques multicoques menés en équipage et le Queen Mary 2. Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’ et ses concurrents s’élanceront en effet le 25 juin de Saint-Nazaire en direction de New-York.
Lire la suite →

Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ : victoire d’Adrien Hardy sur la 3e manche • Pierre Quiroga leader du général

Changement de décor sur la Solo Maître CoQ en cette deuxième journée de compétition en baie des Sables d’Olonne. Après le grand soleil et la dizaine de noeuds de vent d’hier, la grisaille et des conditions de navigation plus sportives ont animé le terrain de jeux de la flotte des 40 figaristes. Sur zone le vent de Nord-Est d’une dizaine de noeuds, qui soufflait le matin, est rapidement monté en puissance en tout début d’après-midi atteignant les 20-25 noeuds de moyenne, voir plus dans les rafales.
Lire la suite →

Voile olympique

World Cup Series France : Début des régates à Hyères

Du 25 au 30 avril se tient à Hyères la World Cup Series, rendez-vous français de la Coupe du monde de voile, qui regroupe l’élite mondiale. Avec plus de 500 coureurs, le spectacle promet de nouveau d’être au rendez-vous dans la baie hyéroise. Les 2.4mR et les kiteboarders débuteront la compétition dès ce mardi.
Lire la suite →

Mini 6.50 Arkema 3

Pornichet Select : Quentin Vlamynck deuxième des prototypes

Quentin Vlamynck participait ce week-end à la Pornichet Select, première épreuve du Championnat de France de Course au Large en Solitaire de la saison, à bord de son prototype Mini 6.50 Arkema 3. Parti de Pornichet le 22 avril vers 13h00, le skipper a franchi la ligne d’arrivée en 2e position à 5h22 ce lundi 24 avril, après 40 heures et 8 minutes de course. Bénéficiant de superbes conditions sur les 300 milles nautiques (555 km) du parcours, avec une pointe de vitesse Vitesse #speedsailing à 20,59 nœuds (37km/h), Quentin a su tirer profit de son innovante machine et démontré le potentiel de son bateau aux 24 autres prototypes engagés.
Lire la suite →

Griffon Solo

Mini 650 : Ian Lipinski a remporté la Pornichet Select 6.50 2017

C’est la deuxième victoire de la saison pour le navigateur lorientais d’adoption. Griffon.fr a coupé la ligne d’arrivée de cette classique du circuit à 2h50 ce matin avec 2h30 d’avance sur son poursuivant. C’est une belle démonstration de force alors que quasi l’ensemble des concurrents de la future Mini Transat était sur la ligne de départ.
Lire la suite →