Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Multicoques » Ultimes » Thomas Coville : "Avoir un bateau polyvalent pourra s’avérer un atout (...)

#VOILE Sodebo Ultim

Thomas Coville : "Avoir un bateau polyvalent pourra s’avérer un atout sur la Route du Rhum"

Présentation de l’ancien Geronimo équipé d’une nouvelle coque centrale et de foils d’Oracle Team USA

D 11 mars 2014     H 15:17     A Redaction SSS [Source RP]     > 741 visites     C 1

#Architecturenavale | #AC72 | #constructionnavale | #foil | #RouteDuRhum | #Ultim #multicoque |

agrandir
Pour sa 5e participation à la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum et sa 4e sous les couleurs de Sodebo, Thomas Coville mènera Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’, un maxi-trimaran de 31 mètres, issu de la transformation de l’emblématique Geronimo d’Olivier de Kersauson. Après un an de chantier et avant la mise à l’eau programmée fin avril, le skipper fait le point sur cette nouvelle aventure Aventure  !

“Nous avons écarté la possibilité de fabriquer un bateau neuf, trop long en délai et trop coûteux,” explique le skipper. “Nous nous sommes mis dans l’état d’esprit d’être des ‘assembleurs’ comme on assemble des machines en informatique avec une grande liberté de choix. Le point de départ était la largeur de la plateforme car c’est ce qui détermine la puissance. Plus un voilier est large, plus il est stable et capable de supporter de la toile. Nous avons imaginé plusieurs possibilités et, avec ses 21,20m d’envergure (près de cinq de plus que le Sodebo actuel), le bateau d’Olivier de Kersauson s’est imposé.’’

Premier maxi-trimaran de records océaniques en équipage, Geronimo est un précurseur et a battu le Trophée Jules Verne en 2004.

‘’Dix ans après, grâce à la confiance que m’accorde Sodebo et au travail de mon équipe, ce bateau de légende renaît, transformé pour le solitaire. Une belle histoire de transmission renforcée par le fait que Olivier m’a embarqué à ses côtés dans ma jeunesse et cru en moi. C’est désormais à mon tour de mener son bateau.”

“Dès les premières études, nous savions qu’il y avait beaucoup de poids à gagner sur la coque centrale,” poursuit le marin. “Il y avait deux tables à cartes, deux cuisines et douze couchettes dans le Geronimo de l’époque ! Nous avons donc construit chez Multiplast à Vannes une nouvelle coque de 31 mètres, dessinée par les architectes de VPLP qui avaient conçu le bateau et le connaissait par cœur. Nous avons gardé la bôme qui a été modifiée. Un nouveau mât de 35 mètres est en finition chez Lorima. Il a fallu renforcer les bras de liaison dans l’optique de mettre des foils dans les flotteurs, ce qui sollicite l’ensemble de la structure. Nous avons aussi remplacé neuf mètres de flotteurs à l’avant pour optimiser les entrées d’eau et ajouté des safrans qui n’existaient pas. Ce gigantesque puzzle nous impose d’être visionnaires, astucieux et précis car il faut un bateau le plus léger possible, avec une structure homogène et fiable.”

“Dans ce contre la montre, nous avons gagné du temps en frappant aux bonnes portes, notamment celle d’Oracle Racing (équipe américaine détentrice de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup ),” détaille celui qui a préparé la ‘Cup’ en 1995 à San Diego. “Les architectes de VPLP avait conçu des foils pour USA17 qui a gagné l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup en 2010. Nous en avons racheté quatre ainsi qu’une dérive, deux safrans de flotteurs, des voiles et des pièces d’accastillage. L’ingénieur Yves Mignard qui était chez eux à San Francisco pour l’édition 2013, nous a ensuite rejoint pour épauler Elie Canivenc, le responsable technique du team Sodebo. »

Malgré les avancées techniques et la brillante victoire de Franck Cammas en 2010, il ne faut surtout pas banaliser l’exercice du solitaire sur des multicoques de cette taille. Moins volages que des unités plus légères, ils génèrent d’autres complexités. Leur taille comme la surface et le poids des voiles rendent les manœuvres démesurées.

“Il y a sept ans, pour définir les proportions du précédent bateau, nous étions partis de la taille maximum de la plus grande voile d’avant (le gennaker) que je pouvais enrouler seul,” rappelle Thomas. “Aujourd’hui, les échelles ont évolué comme la concurrence. Nous partons d’un bateau plus large pour concevoir un jeu de voiles plus grand mais on ne change pas pour autant la taille du skipper ! Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’ avec un ris, c’est autant de voilure que le maxi-trimaran Sodebo grand voile haute. Mon expérience me sert et j’ai plein d’astuces à bord. Une chose est sûre, je veux pouvoir manœuvrer Sodebo Ultim Ultim #Ultim #multicoque ’ et il a été conçu pour être performant à toutes les allures, même au près. Avoir un bateau polyvalent pourra s’avérer un atout sur la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum et d’autant plus encore sur une future course autour du monde.”

Sodebo Ultim’ sera mis à l’eau fin avril, à Vannes, devant le chantier Multiplast. L’équipe de Thomas Coville devra ensuite mettre au point ce bateau en un temps record Record #sailingrecord , un challenge de taille.


Voir en ligne : Info presse www.sodebo.fr/voile


  • Nom : Sodebo Ultim’
  • Numéro : 73 (En référence à la création de Sodebo par Simone et Joseph Bougro en 1973)
  • Architectes : cabinet VPLP
  • Longueur : 31m
  • Largeur : 21,20m
  • Hauteur mât : 35m
  • Corde mât : 1,20m
  • Tirant d’air : 37m
  • Surface GV : 283m2
  • Surface voiles max au près : 444m2
  • Surface voiles max au portant : 663m2
  • 1 colonne et 6 winchs
  • 400m2 de filets
  • Pilotes automatiques : électrique et hydraulique

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

Spindrift 2

Yann Guichard fait installer un vélo à bord du maxi-trimaran Spindrift 2 en vue de la Route du Rhum

Un vélo sur un bateau ? Cette idée pourrait paraître farfelue mais c’est une astuce technique très sérieuse pour aider Yann Guichard à manœuvrer seul le maxi-trimaran Spindrift 2 sur la prochaine Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Votre web série ’40 mètres en solo’ vous en dit plus.
Lire la suite →

Route de la Découverte

Dona Bertarelli : "Je crois que ce nouveau record sera difficile à battre"

En franchissant ce matin peu avant 7 heures française la ligne d’arrivée de San Salvador aux Bahamas, le Maxi trimaran Spindrift 2 de Dona Bertarelli et Yann Guichard a battu de plus de 20 heures (20 heures, 29 minutes et 32 secondes) le chrono référence de la Route de la Découverte détenu depuis 2007 par Franck Cammas et son Maxi trimaran Groupama 3.
Lire la suite →

Rolex Fastnet Race

Spindrift 2 vainqueur à Plymouth 22 minutes devant Banque Populaire VII

En coupant la ligne d’arrivée cette nuit devant Plymouth à 2h53’et 58’’ de la 45e édition de la mythique Rolex Fastnet Race, Spindrift racing s’est adjugé sa première victoire à bord de son maxi trimaran Spindrift 2. C’est une course à couteaux tirés et au contact avec le maxi trimaran Banque Populaire 7 qui s’est déroulée jusqu’à l’arrivée. Il aura fallu 38 heures 53 minutes 58 secondes à l’équipage de Spindrift 2 pour effectuer le parcours de 605 milles entre Cowes et Plymouth en passant par le rocher du Fastnet.
Lire la suite →

Maxi Spindrift 2

Dona Bertarelli : "Ce qui est étonnant, c’est la capacité d’accélération de Spindrift 2"

Le plus grand multicoque de course du monde, le Maxi trimaran Spindrift 2 profite toute la semaine de conditions météo idéales pour permettre à son duo de skipper Dona Bertarelli et Yann Guichard, épaulé par toute l’équipe navigante et technique du Team, d’effectuer les première navigations dans de bonnes conditions.
Lire la suite →

Record SNSM

Bertrand Pacé : "je suis ravi… 3e victoire à bord de Banque Populaire VII"

Après le Grand Prix Guyader et l’Armen Race, le Maxi Solo Banque Populaire VII a remporté la 9e édition du Record Record #sailingrecord SNSM (record Record #sailingrecord toujours détenu par le Maxi Banque Populaire V en 2011). Le trimaran a coupé la ligne d’arrivée au large de Saint-Nazaire à 17h 43min et 40s au terme de 360 milles nautiques parcourus à une vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 15 nœuds. Un parcours à 2 boucles entre la ville de départ et Sainte-Marine Marine Marine nationale (au large de Bénodet) « avalé » en 23 heures, 43 minutes et 40 secondes.
Lire la suite →

A la une

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis ont remporté la 1re manche

Jeudi, les 47 équipages de la 10e St. Barth Cata-Cup ont entamé les choses sérieuses et pour ce premier jour de compétition, le comité de course a profité d’un vent de secteur sud sud-est soufflant entre 8 et 12 nœuds pour les envoyer sur un tour de l’île. Dévents, effets de site… il a fallu faire preuve d’observation et de finesse, et à ce petit jeu, les favoris ont d’emblée montré leur aisance, confirmant leur statut. Le tiercé gagnant du jour ? Dans l’ordre, Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen), Pierre Le Clainche – Antoine Joubert (designaffairs – 001) et Franck Cammas – Matthieu Vandame (ODP 1).
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit le temps de référence absolu Ouessant - Cap des Aiguilles

Moins de deux jours après avoir pulvérisé son propre record Record #sailingrecord de la distance parcourue en 24 heures (851 milles), François Gabart a franchi jeudi matin à 8h25 (heure française) la longitude du Cap des Aiguilles, qui marque l’entrée dans l’océan Indien, après 11 jours 22 heures et 20 minutes de mer. Un temps exceptionnel, puisque non seulement le skipper du trimaran MACIF améliore de 2 jours 6 heures et 24 minutes le temps de passage en 2016 de Thomas Coville, détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, mais il établit en outre le meilleur chrono absolu au Cap des Aiguilles, solitaire et équipage confondus !
Lire la suite →

samedi 18 novembre
  Visiteurs connectés : 25

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®
Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.