Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Régate » Match-racing » America’s Cup » 8 - 8 : La 34e Cup va se jouer sur un dernier match entre ORACLE TEAM USA (...)

#VOILE America’s Cup

8 - 8 : La 34e Cup va se jouer sur un dernier match entre ORACLE TEAM USA et Emirates Team New Zealand

Dean Barker : "Il est évidemment difficile de les voir revenir au score"

D 25 septembre 2013     H 01:44     A Information America’s Cup     > 532 visites     C 1

#AC72 | #AmericasCup | #MatchRacing | #NZL | #usa #westcoast | #video |

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


agrandir
Mercredi 25 septembre 2013 s’annonce comme une journée d’anthologie en 162 ans d’histoire de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Contre toute attente, les deux équipes finalistes sont ce soir à égalité. Demain, les Kiwis et les Américains disputeront une seule et ultime manche décisive pour la suite de leurs carrières qui mettra fin à trois longues années de campagne sportive.

En réalisant le doublé à nouveau aujourd’hui, ORACLE TEAM USA a mis Emirates Team New Zealand dos au mur. Demain, le defender américain tentera conserver son titre et l’aiguière d’argent tandis que le challenger kiwi se battra pour que la Nouvelle-Zélande remporte la Coupe une troisième fois (1995, 2000).

A la veille de l’ultime duel pour la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup , les deux finalistes sont donc à un point du sacre. Le scénario défie tous les pronostics et depuis 1851, seulement deux fois tout s’est joué lors d’un ultime duel, en 1920 et en 1983. En 1920 le defender l’avait emporté et en 1983 ce fut au tour du challenger. Le grand vainqueur de demain remportera aussi et surtout les fameux droits de la compétition.

En écopant de deux pénalités sur la ligne du premier départ, la course s’est finie avant même de commencer pour les Kiwis qui se sont inclinés face à un Defender à nouveau intouchable. Lors du premier coup de canon, ORACLE TEAM USA était sous le vent du challenger qui ne s’est pas écarté tandis que les Américains tentaient de les lofer.

Les deux AC72 AC72 #AC72 sont ensuite entrés en collision à deux reprises. L’arrière tribord d’ORACLE TEAM USA a heurté la coque bâbord d’Emirates Team New Zealand. Lors de cette 17e course de la finale de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup , les Kiwis terminent 27 secondes derrière les Américains.

« Ce premier départ fut un vrai désastre » commente Dean Barker, le skipper néo-zélandais. « Nous avons tenté de redresser la situation mais nous étions vraiment en mauvaise posture. Nous avons essayé de les pousser sur la ligne mais c’était beaucoup trop tôt. A 40 secondes avant le coup de canon nous avions déjà compris que les choses étaient sur le point de mal tourner ».

Contrairement à la première manche du jour, les Kiwis, emmenés par le skipper Dean Barker, se sont élancés en tête en enroulant la 1re marque avec 5 secondes d’avance. Arrivé à la 2e porte, le challenger menait toujours avec 7 secondes mais ORACLE TEAM USA est alors parvenu à prendre les commandes en sortie de virement le long de la limite de parcours, aux abords de l’île d’Alcatraz. Puis, à la 3e porte, ORACLE TEAM USA disposait d’un net avantage de 57 secondes. Une avance que les Américains maintiendront jusqu’à la ligne d’arrivée franchie en tête 54 secondes devant les Kiwis.

Flashé à 47.57 nœuds soit 88 km/h, le challenger Emirates Team New Zealand a aujourd’hui battu le record Record #sailingrecord de vitesse Vitesse #speedsailing en AC72 AC72 #AC72 au passage de la 1re bouée lors de la 18e course de la finale de l’America’s Cup.

Mené 8-1, ORACLE TEAM USA a donc remis les pendules à l’heure en revenant 8 – 8 au score. Lors de leurs débuts difficiles, son skipper australien Jimmy Spithill avait annoncé qu’il rêvait faire partie de l’équipe qui signerait le plus grand come-back dans l’histoire du sport. C’est désormais chose faite !

« Le moment est maintenant venu de canaliser toute l’énergie que la ville de San Francisco et la nation entière nous insuffle en nous soutenant. Nous l’utiliserons à bon escient demain pour défendre notre titre et le trophée ». « Aujourd’hui, ce fut probablement le jour le plus décisif de notre vie. Nous ne voudrions être nulle part ailleurs. Nous avons hâte d’en découdre demain et de nous battre de toutes nos forces » affirme Jimmy Spithill.

Ben Ainslie, le tacticien britannique d’ORACLE TEAM USA continue :

« En vue de demain, nous effectuerons une préparation identique à celle d’aujourd’hui et des jours précédents ».

Idem du côté néo-zélandais commente le skipper kiwi Dean Barker :

« Notre objectif est de naviguer comme jusqu’à présent, du mieux possible. Je doit reconnaître que les progrès d’Oracle forcent l’admiration ». « Il est évidemment difficile de les voir revenir au score mais notre équipage n’a jamais baissé les bras. Nous savons que nous pouvons y arriver ».

Qu’est-ce qu’il en dit Kiki ?


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

America’s Cup

8 - 6 : ORACLE TEAM USA gagne un 5e match consécutif à San Francisco

Le Defender américain continue son ascension inexorable en finale de la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup . Aujourd’hui, les Américains, emmenés par le skipper Jimmy Spithill (AUS), se sont adjugés une huitième victoire lors de la 16e course. Pour prétendre à conserver leur titre et l’aiguière d’argent qu’ils détiennent depuis 2010, ils doivent encore totaliser trois points. La machine américaine est en route.
Lire la suite →

America’s Cup

8 - 5 : Les Américains ont engrangé deux nouveaux points

Suite à des débuts difficiles en finale de la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup , le defender ORACLE TEAM USA prouve désormais son impressionnante montée en puissance à chaque occasion. En ce 12e jour de finale, les Américains ont engrangé deux nouveaux points en revenant au score désormais de 5 à 8 pour les Kiwis toujours leaders de la série.
Lire la suite →

America’s Cup

8 - 3 : Oracle Team USA a saisi sa chance lors d’une 13e régate à rebondissements

Le scénario de la dixième journée de la finale de de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup pourrait venir tout droit d’Hollywood. A la surprise générale, le defender américain a décroché sa 5e victoire et son 3e point suite à un 13e duel qui a été disputé à deux reprises.
Lire la suite →

America’s Cup

8 - 2 : ORACLE TEAM USA monte sur ses foils au près et fait durer le suspens

Sous la menace des Kiwis toujours à un point du sacre, ORACLE TEAM USA a joué son rôle d’outsider à merveille en remportant l’unique duel du jour et décisif pour la suite de la compétition, avec 31 secondes d’avance. Les Kiwis dominent encore la finale de la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup 8 à 2, mais le Defender revient lentement mais sûrement au score.
Lire la suite →

America’s Cup

8 - 1 : Emirates Team New Zealand à un point de la 34e America’s Cup

Emirates Team New Zealand a remporté l’unique manche disputée en ce huitième jour de finale de la 34e America’s Cup America's Cup #AmericasCup face à ORACLE TEAM USA. Le score est désormais de 8 à 1 et pour les Kiwis la victoire ne tient plus qu’à une simple formalité reportée à demain 13h15. Sauf qu’il s’agit de l’America’s Cup America's Cup #AmericasCup , la plus prestigieuse course à la voile dotée d’un trophée hors-norme.
Lire la suite →

A la une

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : 7 équipages regroupés en moins de 80 milles à 2500 m du Cap

Alors que la flotte de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace est attendue dans environ une semaine au Cap, terme de la deuxième étape, la régate bat son plein dans l’Atlantique Sud avec une bataille stratégique qui tourne pour l’instant à l’avantage du bateau le plus à l’est, AkzoNobel, mais dont l’issue est très incertaine, d’autant qu’un gros obstacle météo va bientôt se dresser sur la route de l’Afrique du Sud…
Lire la suite →

Catamaran de sport

10e St. Barth Cata-Cup : Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis ont remporté la 1re manche

Jeudi, les 47 équipages de la 10e St. Barth Cata-Cup ont entamé les choses sérieuses et pour ce premier jour de compétition, le comité de course a profité d’un vent de secteur sud sud-est soufflant entre 8 et 12 nœuds pour les envoyer sur un tour de l’île. Dévents, effets de site… il a fallu faire preuve d’observation et de finesse, et à ce petit jeu, les favoris ont d’emblée montré leur aisance, confirmant leur statut. Le tiercé gagnant du jour ? Dans l’ordre, Iordanis Paschalidis – Konstantinos Trigkonis (Relwen), Pierre Le Clainche – Antoine Joubert (designaffairs – 001) et Franck Cammas – Matthieu Vandame (ODP 1).
Lire la suite →

Clarisse sur l’Atlantique

Clarisse Crémer : "être deuxième c’est le pied absolu !"

La navigatrice de 27 ans grimpe sur la deuxième marche du podium de la Mini Transat La Boulangère, après son arrivée en deuxième position au Marin ce jeudi 16 novembre à 13h 15 minutes et 02 secondes (heure française). Une performance exceptionnelle pour celle qui n’avait jamais navigué en solitaire et encore moins passé une nuit en mer il y a encore deux ans lorsqu’elle s’est lancé le défi fou de participer à la Mini Transat !
Lire la suite →

Multi 50 Arkema

Lalou Roucayrol et Alex Pella : "Nous sommes allés la chercher très loin cette victoire !"

Grands vainqueurs ce jeudi de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 dans la catégorie des Multi50, Lalou Roucayrol et Alex Pella ont livré une copie quasi parfaite durant les 10 jours, 19 heures, 14 minutes et 19 secondes de course. Malgré quelques soucis techniques et la blessure aux côtes d’Alex, le duo d’Arkema a constamment occupé l’une des deux premières places et est finalement sorti vainqueur de son duel à couteaux tirés face à FenêtréA-Mix Buffet. Premières réactions des skippers à Salvador de Bahia.
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit le temps de référence absolu Ouessant - Cap des Aiguilles

Moins de deux jours après avoir pulvérisé son propre record Record #sailingrecord de la distance parcourue en 24 heures (851 milles), François Gabart a franchi jeudi matin à 8h25 (heure française) la longitude du Cap des Aiguilles, qui marque l’entrée dans l’océan Indien, après 11 jours 22 heures et 20 minutes de mer. Un temps exceptionnel, puisque non seulement le skipper du trimaran MACIF améliore de 2 jours 6 heures et 24 minutes le temps de passage en 2016 de Thomas Coville, détenteur du record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire, mais il établit en outre le meilleur chrono absolu au Cap des Aiguilles, solitaire et équipage confondus !
Lire la suite →

samedi 18 novembre
  Visiteurs connectés : 20

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Sweat bleu
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.