Vous êtes ici : Accueil » INT-BIZ » Organisation » "La Volvo Ocean Race 2012 a eu un réel impact sur le territoire (...)

#BUSINESS Volvo Ocean Race

"La Volvo Ocean Race 2012 a eu un réel impact sur le territoire lorientais"

Les professionnels de Lorient se disent satisfaits de l’escale 2012

D 12 juillet 2013     H 04:57     A Redaction SSS [Source RP]     > 588 visites     C 1

#lorient #bzh | #Economie | #organisation | L’actualité des ports et escales | #VolvoOceanRace |

agrandir
Mercredi soir, dans le cadre de la présentation à la Cité de la Voile Eric Tabarly de l’édition 2015 de l’étape lorientaise de la Volvo Ocean Race, s’est tenue une table ronde animée par Vincent Borde, réunissant des acteurs de l’économie morbihannaise. L’heure était aux retours d’expérience sur l’étape 2012.

Bertrand Hesnard - Dirigeant Groupe 2C, hôtellerie et restauration, Caudan

"La Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2012 a eu un réel impact sur le territoire lorientais dans une période de morosité économique. Le chiffre d’affaire a augmenté d’environ 30% en juin 2012, par rapport à un mois de juin traditionnel. On peut aisément comparer avec les chiffres de 2013... La Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace a généré de l’activité et contribué à l’image positive du territoire, notamment auprès des anglo-saxons. C’est un point très important car la clientèle internationale représente moins de 10% des nuitées en temps normal.

Le Festival Interceltique de Lorient et la Volvo Ocean Race ont en point commun de générer des gros chiffres d’affaire sur des courtes périodes. La Volvo Ocean Race équivaut à un 2e Festival en 2012 ; c’est une chance énorme pour une agglomération de moins de 200 000 habitants".

Jean-Baptiste Plassart - Président de l’Association des Professionnels du Nautisme de Lorient, Directeur des chantiers Marine Marine Marine nationale West, Lorient

"La Volvo Ocean Race n’a pas d’incidence directe sur l’augmentation des ventes de bateaux, mais a permis à mon entreprise d’élargir la zone géographique sur laquelle nous travaillons. Lorient a bénéficié d’une image plus nautique, augmentant la notoriété du territoire. Le territoire s’est fait connaître, avec de magnifiques images diffusées mondialement, donnant envie aux gens de naviguer dans la région.

La Volvo Ocean Race n’intéresse pas que les professionnels du secteur nautique, mais permet aussi au grand public de se familiariser avec les bateaux de course. Un évènement d’envergure internationale comme la Volvo Ocean Race est difficile à appréhender pour les entreprises, cela peut faire peur. Il est donc important d’aller chercher les TPE et les PME. Je souhaite avec Lorient Grand Large trouver des solutions, pour la prochaine édition, afin d’impliquer les entreprises autres que celles du nautisme".

Yann Perfornis - Directeur du chantier naval Multiplast, constructeur des ponts des futurs monotypes VO65 de la Volvo Ocean Race, Vannes

"Multiplast a pu entrer dans le jeu grâce à l’implication sur la dernière édition du Groupama Sailing Team et à l’étape lorientaise. Cela nous a donné une légitimité à l’international que nous n’avions pas avant. Toutes les équipes de la Volvo Ocean Race 2012 sont venues visiter le chantier. Peu de gens pensaient qu’il était possible de construire 8 bateaux en 2 ans, nous avons su les convaincre. Pour le chantier cela représente 85 000 heures de travail, 30 salariés pendant 18 mois.

Le passage sur les monotypes ne changera rien pour le grand public ; les bateaux de la Volvo Ocean Race 2012 étaient assez similaires. Le budget, pour les équipes, sera considérablement diminué car la construction est identique pour tous. La différence sera seulement visible sur les arrivées, plus serrées et créant plus de suspense. Enfin un équipage 100% féminin est un atout pour la course, surtout avec des filles aussi connues en France que Samantha Davies ou Jeanne Grégoire."

Bruno Dubois - Directeur de North Sails France, Vannes

"La victoire et le travail avec Groupama ont conforté la position de la voilerie basée dans le Morbihan. Je savais il y a 13 ans en arrivant des Etats-Unis que c’était ici que cela se passait, mais franchement, cela dépasse mes espérances. Ce contexte, la victoire de Groupama, l’étape de Lorient, nous a permis de perdre nos derniers complexes par rapport au monde anglo-saxon. Un résultat concret : North Sails France produira toutes les voiles de la prochaine Volvo Ocean Race, représentant un budget de 6 millions d’euros sur 1 an et demi".

Jean Marie Corteville - Dirigeant d’Azimut Communication Communication #Communication , Larmor-Plage

« La course au large est un bon vecteur pour développer une entreprise. Notre partenariat avec les organisateurs de l’étape lorientaise nous a permis de rencontrer les responsables de Volvo Trucks avec qui nous avons signé un contrat juste après l’étape. Depuis, nous équipons toutes les concessions Volvo Trucks de bornes interactives permettant d’évaluer la qualité du service client. Nous avons déployé en France, Europe du Sud. Nous développons désormais le Royaume Uni et l’Irlande. Nous travaillons pour Groupama également.

Le groupe Volvo, par son exigence, nous pousse à une rigueur absolue et à nous imprégner des méthodes anglo-saxonnes. Et cela nous pousse aussi à apprendre l’anglais, domaine où je ne suis pas le meilleur… Plus sérieusement, ça tire l’ensemble de l’entreprise et du personne le vers le haut.

S’il n’y avait pas eu cette étape lorientaise ? Nous n’aurions pas eu ces marchés. »

Jean-Baptiste Roger - Dirigeant 727 Sailbags, Lorient

"L’impact de la Volvo Ocean Race a été plus important pour les petites entreprises. Nous avons pu récupérer les voiles prestigieuses des concurrents de la Volvo Ocean Race Telefonica, Puma et Camper. Et d’ailleurs ils nous ont acheté des sacs faits avec leurs propres voiles !

Un partenariat a été créé avec Volvo Cars, permettant d’offrir un sac 727Sailbags à chaque voiture achetée. Ce contrat, passé avant la course, nous a permis d’avoir une visibilité à Paris avec la publicité associée à cette offre et d’accroitre notre notoriété. Avoir un stand sur le village nous a donné une visibilité internationale, par la publication d’articles dans la presse nationale, internationale et haut de gamme, dans les revues art de vivre, mode et décoration. Ce sont des contacts utiles pour l’avenir, puisque nous étudions la possibilité d’ouvrir de nouvelles boutiques à l’étranger.

La Volvo Ocean Race a été un vrai tremplin pour le développement de 727Sailbags à l’international.

Etre basé à Lorient est intéressant, valorisant et des évènements comme la Volvo Ocean Race nous rendent fiers de notre territoire. 2 emplois créés pendant la Volvo Ocean Race ont même été pérennisés. Enfin le fait d’avoir l’échéance de la Volvo Ocean Race 2015 est une belle ligne de mire pour une société telle que la nôtre".

Philippe Rouault - Directeur Général de Gras Savoye Ouest, Lorient

"La Volvo Ocean Race était l’occasion de faire venir clients et prospects à Lorient, de manière à partager des moments d’exception, de faire affaire, de créer du lien, et surtout de bâtir des plans d’avenir.

Notre implication est multiple : nous étions partenaires de l’étape, nous avons faits des opérations de relations publiques avec nos clients et prospects pendant l’étape. Les retours sont difficiles à chiffrer à court terme mais nos invités nous en parlent encore. Le personnel a été associé en faisant visiter le village aux clients, la situation des bureaux de Gras Savoye Ouest sur le site même de l’étape favorisant l’exploitation de l’évènement.

Il y a évidemment des choses à améliorer et il faudra préparer la prochaine Volvo plus en amont, pour réserver des dates aux clients et prospects.

Ce qui me chagrine, ce sont les critiques relativisant le succès de l’étape 2012. Pour moi, la Volvo Ocean Race n’est pas une dépense mais un investissement, permettant un dynamisme économique. Je préfère voir un peu moins de nouveaux ronds-points et un peu plus d’événements de cette envergure et de cette ambition. Je ne peux pas comprendre que les entreprises du Morbihan ne dépensent pas quelques centaines d’euros afin de dynamiser le territoire, de développer des emplois ainsi que le tourisme. C’est le message que je ferai passer dans les mois à venir jusqu’à la prochaine étape en juin 2015".

Bernard Bocquet – Président du Directoire de Lorient Grand Large

"Ce que nous avons entendu ce soir nous conforte dans l’impact généré par la Volvo Ocean Race à Lorient et les succès que les entreprises du territoire peuvent en attendre. Nous avons énormément débriefé avec les entreprises à l’issue de l’édition 2012. Nous tenons compte des remarques afin de rendre l’étape 2015 plus accessible aux entreprises afin que chacune y ait sa place. Faites nous part de vos projets ! »


Voir en ligne : Info presse www.lorientgrandlarge.oro

1 vote

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message


Dans la même rubrique

Course au large

BREIZH WORLD TOUR : un tour du monde en solitaire pour les Ocean50

La Classe OCEAN50 Ocean50 #Ocean50 , créée à l’initiative de Michel Desjoyeaux, réfléchissait depuis plusieurs mois au projet d’un événement fondateur pour les futurs monocoques OCEAN50 Ocean50 #Ocean50 . Ce projet prend aujourd’hui forme grâce au travail mené en commun par la société Mer Agitée de Michel Desjoyeaux, le Bureau d’étude Mer Forte dirigé par Denis Juhel et la société d’organisation Organisation #organisation Mer & Média. Il s’agit du projet de création originale d’une nouvelle course autour du monde en solitaire, de la Bretagne à la Bretagne, sur le parcours du tour du monde par les trois caps, avec escales dans les départements et territoires français d’Outre-Mer.
Lire la suite →

Marine nationale

Alain Daoulas a reçu le Prix Pierre-Paul Heckly du meilleur dirigeant sportif

Jeudi 30 mai 2013, à partir de 17h30, l’Académie des Sports remettra le prix Pierre- Paul Heckly du meilleur éducateur ou dirigeant sportif au Lieutenant de vaisseau (LV) Alain Daoulas, dans les salons de l’Etat-Major de la Marine Marine Marine nationale .
Lire la suite →

IMOCA

Sir Keith Mills : "l’ambition est clairement de projeter l’IMOCA dans une autre dimension"

Les skippers du Vendée Globe, leurs sponsors, les organisateurs des courses autour du monde en solitaire ou en double, et les grandes instances internationales du sport étaient réunis vendredi à Lausanne pour la remise des prix du championnat du monde IMOCA et pour le lancement officiel de OSM qui va gérer la commercialisation et le développement international du circuit.
Lire la suite →

Volvo Ocean Race

Avec Lorient en juin 2015, le parcours du tour du monde en équipage est bouclé

Le port français de Lorient sera de nouveau l’avant-dernière escale de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace en 2014-15. Désormais au complet, le parcours de cette 12e édition s’étendra sur quasiment neuf mois et 40 000 milles.
Lire la suite →

Bruit de Pontons

L’escale lorientaise de la Volvo Ocean Race 2014-2015 devrait être annoncée

Lorient, avec sa presqu’île de Keroman qui accueille la Cité de la Voile Eric Tabarly et les teams de course au large, devrait annoncer d’ici deux semaines la confirmation de l’organisation Organisation #organisation d’une nouvelle escale de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace . De quoi doper l’actualité du port breton qui reste le centre de la « Sailing Valley » pour les prochaines années.
Lire la suite →

A la une

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec est reparti • "Il y a forcément un petit vertige"

Yves le Blevec a largué les amarres. A 13h30, ce vendredi, le skipper Actual a salué les proches et les journalistes venus sur le ponton course de la Trinité-sur-mer. Les yeux chargés d’envie, il avait du mal à cacher son impatience à prendre le large. « C’est chargé en émotions, il y a forcément un petit vertige, mais il y a aussi beaucoup d’excitations : je suis vraiment content de partir. » A 16 heures 55 minutes et 28 secondes, il coupait la ligne de départ de son parcours autour du monde à l’envers, en solitaire, en Ultim Ultim #Ultim #multicoque . Une première, qui devrait durer 90 jours contre vents, courants, et tout ce que la planète mer peut compter comme puissance…
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit un nouveau temps de référence au Cap Leeuwin

Parti d’Ouessant le samedi 4 novembre à 10 h 05 min, François Gabart continue d’imposer son rythme sur sa tentative de record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire. Naviguant depuis mardi soir à l’avant d’une grosse dépression typique des mers australes, le skipper du trimaran MACIF a franchi vendredi à 00 h 15 min (heure française) la longitude du Cap Leeuwin, deuxième des trois caps du tour du monde, après Bonne-Espérance et avant le Cap Horn.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Maxime Sorel et Antoine Carpentier remportent la catégorie des Class40

Ce jeudi 23 novembre, à 00h 19mn 15s, Maxime Sorel et Antoine Carpentier ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en première position de la catégorie Class40. Le duo aura mis 17 jours 10 h 44mn et 15s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10,40 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 513 milles à 10,77 nœuds.
Lire la suite →

Coupe du monde de windsurf slalom PWA

Airwaves Nouméa Dream Cup : 80 riders engagés sur la 2ème journée

C’est dans des conditions dantesques que les 80 riders engagés sur la 2ème journée de la Airwaves Nouméa Dream Cup se sont affrontés. Sur cette dernière étape de la coupe du monde de windsurf Windsurf #Windsurf slalom PWA, les points se resserrent, la fatigue se fait sentir. Il ne faut rien lâcher : il reste encore quatre jours de compétition. Par ailleurs, la jeunesse était à l’honneur cet après-midi avec la NRJ Kids Race.
Lire la suite →

Course - croisière

Rallye des Iles du Soleil : Bon départ à destination de Marie-Galante en Guadeloupe

C’est samedi 18 novembre dernier à 11h00 que les onze bateaux inscrits à cette première édition du Rallye des Iles du Soleil ont pris le départ au large de Marina Lanzarote (Canaries) à destination de Marie-Galante (Guadeloupe). Vent de Nord/Est de 10/15 nœuds et mer peu agitée au menu sur une ligne de départ mouillée quasi travers au vent pour éviter tous risques de collision pour les bateaux, sachant que ces derniers ont 2 800 milles à parcourir dans les étraves. A noter au moment du départ, la présence d’une dépression dans le nord de l’archipel canarien obligeant la flotte à privilégier en première partie de parcours une option vers le Sud. Et si certains envisageaient de passer au large de l’archipel cap-verdien, d’autres pensaient repiquer assez rapidement sur la route directe. A suivre...
Lire la suite →

vendredi 24 novembre
  Visiteurs connectés : 48

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®
T-shirt manches courtes
Choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.