Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Mini » Bertrand Delesne : "je rêve que je gagne la Transat 6.50"

#VOILE Transat 650

Bertrand Delesne : "je rêve que je gagne la Transat 6.50"

2e en 2009, recordman sur 24 heures, le Breton sera au départ en 2011

D 21 février 2011     H 01:00     A Redaction SSS [Source RP]     > 637 visites     C 1

#mini650 | #MiniTransat |

agrandir
Le navigateur breton Bertrand Delesne, recordman de la meilleure distance parcourue en Mini 6.50 sur 24 heures avec 304,9 milles, dernier vainqueur des Sables – Les Açores, a pour objectif de se présenter le 25 septembre prochain au départ de sa troisième Transat 6.50 Charente-Maritime / Bahia, avec sur le dos une indiscutable étiquette de favori.

Le marin prépare actuellement sa saison à Lorient à bord de son prototype de 6m50 signé Sam Manuard et qu’il a construit de ses mains. Il cherche un partenaire pour réaliser son rêve de victoire.

Trois questions à un homme de mer attachant, tenace et à l’indéniable talent …

Comment envisages-tu ta saison 2011 ?

Sans partenaires, je vais avoir beaucoup de difficultés à me présenter au départ de la Transat 6.50. Les Mini 6.50 sont des voiliers très techniques et nous avons donc besoin de financement pour les garder à la page. Mon souhait est d’être au départ de la Transat dans les meilleures conditions. J’ai débuté les entraînements à Lorient mais cela ne va pas pouvoir durer longtemps sans soutien. La Transat 6.50 est, pour l’instant, la course qui m’intéresse le plus (Bertrand remportait en 2009 la première étape La Rochelle-Funchal ndr). C’est une épreuve éprouvante et dure. Quand tu arrives à Bahia, tu n’as plus envie de la faire et puis le virus revient. Je la vois aussi comme un tremplin, l’école de la course au large, le moyen d’aller plus loin ensuite…

Une victoire sur la Transat 6.50, est-elle vraiment un rêve ?

Oui je rêve régulièrement que je gagne la Transat 6.50. Mais je ne me prends pas la tête. L’important pour moi est de me faire plaisir tout en restant vigilant, appliquer. Je suis sur une bonne lancée après mes saisons 2009 et 2010. Tout est possible même si le Mini 6.50 est un bateau hyper technologique et que tout peut s’arrêter rapidement sur l’eau.

Pourquoi t’accroches-tu au Mini 6.50 alors que tu es passé l’année dernière sur le circuit Figaro (participation à la transat AG2R Transat AG2R #TALM ) ?

Mon expérience sur le circuit Figaro a été enrichissante mais, je dispose d’un Mini 6.50 performant, j’ai terminé second de la dernière Transat 6.50, il est donc naturel de rester au sein de cette classe dynamique et conviviale. Et puis j’aime le Mini 6.50. C’est un bateau magique qui apporte beaucoup de sensations sur l’eau. Enfin techniquement il me correspond bien. J’ai un BTS mécanique industrielle, j’ai fait six ans de bureau d’étude. L’élaboration de pièces pour mon bateau, le bricolage à bord… sont des aspects du Mini 6.50 qui me passionnent.

- Info presse Tanguy Blondel / http://bertranddelesne.typepad.fr

5 votes

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

Mini 650

Le premier proto en lin et carbone décolle

« Araldite » a tiré ses premiers bords. Il s’agit d’un mini prototype (6,50 m de long et 3 m de large). Conçu par Régis Garcia dans le but de démontrer les possibilités offertes par l’incorporation de fibres de lin dans la structure composite d’un prototype pour navigation en haute mer, le voilier a été construit par IDB Marine Marine Marine nationale , le chantier naval bien connu de Trégunc en Bretagne. Avec l’approbation et le financement reçus du C.I.P.A. LIN - le Comité Interprofessionnel de la Production Agricole du Lin - le projet a été achevé en 12 mois.
Lire la suite →

Mini 650

Xavier Macaire : "3 grandes courses…et 3 victoires"

La 3e édition de la course entre les Sables d’Olonne et les Açores était la dernière course pour Xavier et son fidèle pogo 2 N°472. Il finit sur une saison simplement incroyable : 3 courses, 3 victoires, 3 records ! En effet, après s’être imposé sur la Mini Pavois en gagnant les 2 étapes, Xavier s’adjuge en Juin la Mini Fastnet avec le record Record #sailingrecord de l’épreuve et une avance de plus de 7 heures sur ses premiers poursuivants. Cet été, sur la SAS, il a remporté la victoire, le record Record #sailingrecord de l’épreuve et le record de vitesse Vitesse #speedsailing sur 24 heures en série : 272,6 milles soit une moyenne de 11,36 nœuds, du jamais vu !
Lire la suite →

Les Açores - Les Sables

Xavier Macaire s’impose facilement en mini de série

Après Bertrand Delesne (Prati’Buches), c’était le tour de Thomas Normand (Financière de l’Echiquier) puis de Xavier Macaire (Starter) de couper la ligne d’arrivée. Tout en émotion retenue, Thomas Normand s’émerveillait encore de sa deuxième place et du plaisir qu’il avait pris, quand Xavier Macaire laissait exploser sa joie devant sa famille et ses amis venus en nombre fêter sa victoire en bateau de série.
Lire la suite →

Les Açores - Les Sables

Bertrand Delesne est de retour aux Sables après 12 jours de mer

Arrivé ce lundi 23 août à 4h27mn18s (TU+2), Bertrand Delesne inscrit une performance exceptionnelle basée autant sur la gestion de sa course que sur une préparation méticuleuse. Le skipper de Prati’Buches a parcouru l’étape retour en 5 jours 13 h 27 mn 18 s à la moyenne de 9,53 nœuds. Son temps global de course est de 12 j 01 h 42 mn 19 s.
Lire la suite →

Les Açores - Les Sables

Bertrand Delesne pousse son mini à 304,90 milles en 24 heures

Avec plus de 298,8 milles parcourus en vingt-quatre heures, du 19 août à 8h00 (TU+2) au 20 août à 8h00, le skipper de Prati’Buches inscrit un nouveau record Record #sailingrecord dans les tablettes : jamais un 6,50m n’a tenu une telle moyenne soit 12,45 nœuds de moyenne. Ce qui signifie des pointes à plus de seize nœuds et surtout une capacité à tenir la cadence sans jamais se déjuger… Au vu des conditions rencontrées, l’exploit prend encore plus de valeur.
Lire la suite →

A la une

Mini 650

Mini-Transat : Prologue remporté par Erwan Le Méné en prototype et Ambrogio Beccaria en série

Disputer un prologue est toujours particulier. Chaque coureur est tiraillé entre l’envie de bien faire, de se rassurer avant le grand départ et le sentiment que tout ceci ne compte que pour du beurre et qu’il n’est pas utile de dévoiler ses cartes avant le vrai départ, dimanche 1er octobre.
Lire la suite →

Imoca

Défi Azimut : Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet remportent le Tour de Groix après les 24h

Tour de Groix pluvieux, tour de Groix heureux ! Qu’importe donc le crachin persistant ce dimanche sur les pontons lorientais, tant qu’il y a un filet d’air pour gonfler les voiles des monocoques IMOCA qui n’ont, tout compte fait, pas besoin de beaucoup pour régater au contact. Pour ne pas déroger à ses bonnes habitudes, le Défi Azimut, 7è du nom, s’est donc terminé sous la pluie persistante, au tempo d’un flux de sud, sud-sud de 12-13 nœuds dans les rafales par le traditionnel Chrono Azimut. Les dix bateaux engagés ont tous répondu à l’appel de la circumnavigation groisillonne qui leur offre l’occasion, au lendemain de la course des 24 heures, d’embarquer des membres de leur équipe technique et des partenaires.
Lire la suite →

Course au large

Lorient-Les Bermudes-Lorient : Revival en 2019 avec les multicoques géants

La transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition. Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l’association en charge de l’animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base, partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim Ultim #Ultim #multicoque , qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.
Lire la suite →

Défi Bemedia

Yvan Bourgnon : "Ce Défi a été à coup sûr le plus difficile de tous ceux que j’ai accompli depuis 7 ans"

Deux mois et six jours : c’est le temps qu’il aura fallu à Yvan Bourgnon pour boucler son défi Bimedia. Parti le 13 juillet dernier de Nome en Alaska, Yvan a rejoint Nuuk, capitale du Groenland, point final de son extraordinaire périple : le passage du Nord-Ouest, qui relie l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique, en passant par les îles arctiques du grand Nord Canadien, sur un catamaran de sport Catamaran de sport #catamaran en solitaire, sans habitacle, ni assistance !Un exploit sportif hors-norme, qui avait également pour but de sensibiliser le grand public aux effets du réchauffement climatique.
Lire la suite →

Team Banque Populaire

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau fixée au 16 octobre à Lorient

Après deux années et plus de 135 000 heures de chantier depuis fin 2015, le nouvel Ultim Ultim #Ultim #multicoque , le Maxi Banque Populaire IX sera mis à l’eau le 16 octobre* à Lorient, où s’achève actuellement sa construction. Concentré de haute technologie et d’innovations, le trimaran de 32 mètres a été conçu pour voler en toute sécurité à des vitesses désormais proches de 50 nœuds.
Lire la suite →

lundi 25 septembre
  Visiteurs connectés : 53

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

Polo Dronautic
Polo blanc Dronautic®
T-shirt manches courtes
Choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.