SeaSailSurf.com

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="http://www.seasailsurf.com/seasailsurf/actu/spip.php?page=snip&id_article=6205"></iframe>

Mondial TP52

Terry Hutchinson décroche son 2e titre mondial de TP52

" Nous sommes très contents de terminer ainsi la saison"

dimanche 10 octobre 2010Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

L’équipe américaine de Terry Hutchinson décroche son deuxième titre de champion du monde de TP52 aujourd’hui sur le plan d’eau de Valence en Espagne. Déjà vainqueurs il y a deux ans, ils reprennent leur couronne au champion 2009 Matador avec qui ils se sont livrés toute la semaine une rude bataille.

La seule manche courue aujourd’hui a débuté à 15h17, après un retard de plus de deux heures du au manque de vent. Bigamist remporte cette ultime épreuve, mais tous les yeux cet après-midi étaient rivés sur le duel Quantum Racing – Matador pour savoir qui remporterait le championnat.

Avec trois points de retard au classement général, les Argentins devaient non seulement terminer devant leur grand rival mais aussi laisser plusieurs bateaux entre les deux. Ils réussissent certes à bloquer le passage au TP52 américain, mais de justesse. Ils terminent 8e, Quantum 9e et ne parviennent pas à s’imposer une deuxième année consécutive dans ce championnat.

Quantum Racing est la première équipe à glaner deux titres de champion du monde de TP52 en trois ans. Une belle manière de conclure la carrière de leur plan Botin Carkeek qui sera mis en vent à l’issue de cette compétition et avec lequel ils ont également gagné l’Audi MedCup 2008 et terminé second en 2009 et 2010.

Le deuxième enjeu de cette journée était la troisième marche du podium. Les Russes de Synergy avaient une revanche à prendre sur Artemis, troisième l’année dernière à Palma. Les deux équipes terminent encore à égalité de points, mais cette fois, c’est Synergy qui prend l’avantage avec deux victoires contre une pour l’équipe suédoise.

Le team franco-allemand d’Audi A1 powered by ALL4ONE était lui aussi en course pour la troisième place. Jochen Schumann et Sébastien Col ont tout donné cet après-midi. Ils concluent la semaine en beauté avec une deuxième place, mais cela ne suffira pas. Ils devront se contenter de la cinquième place du général à seulement 0,5 point du podium. Une victoire aujourd’hui ou un bateau de plus entre eux et le duo Artemis/Synergy leur auraient permis d’accéder à la troisième place... Dommage.

- Info presse www.tp52worldchampionship.org

Ils ont dit :

- Terry Hutchinson (USA), skipper-barreur de Quantum Racing (USA) : “Quel soulagement. Nous avions une lourde pression sur les épaules aujourd’hui. Matador avait tellement bien navigué sur le côtier. C’est un bateau rapide et dans des conditions incertaines comme aujourd’hui, il fallait vraiment être vigilants. Nous sommes très contents de terminer ainsi la saison. Ces projets impliquent tellement de travail et d’énergie. C’est formidable de gagner deux championnats en trois ans et d’avoir terminé à égalité de points avec Matador l’année dernière"

- Adrian Stead (GBR) tacticien de Quantum Racing (USA) : “Comme le vent était instable, nous nous doutions un peu qu’il n’y aurait qu’une manche. Notre objectif était de contenir Matador pour qu’aucun bateau ne puisse se glisser entre nous deux. Cela ne s’est pas trop mal passé mais il y avait d’autres bagarres sur l’eau. Ce n’était pas simple. Mais nous sommes très heureux. C’est génial de terminer second de l’Audi MedCup et de gagner les championnats du monde".

- Guillermo Parada (ARG), skipper de Matador (ARG) : “Nous nous sommes placés comme nous le voulions par rapport à Quantum avant le coup de canon, mais nous avons volé le départ de trois mètres. Ce sont des choses qui arrivent. Nous avons tout donné jusqu’à la fin et nous avons réussi à les doubler. Nous sommes très fiers car nous voulions aborder cette dernière journée avec une chance de gagner. Depuis la Copa del Rey, nous avons signé deux victoires et deux secondes places, donc nous avons fait une belle deuxième moitié de saison".

- Eugeniy Neugodnikov (RUS), barreur de Synergy (RUS) : “C’était très difficile aujourd’hui, mais nous nous sommes bien battus du départ à l’arrivée. C’était vraiment très serré avec Artemis et terminer troisième est un excellent résultat pour Synergy. Nous espérons tous revenir l’année prochaine. Cela a été une bonne expérience pour moi personnellement et je tiens vraiment à remercier notre équipe, nos sponsors et nos fans".

- Sébastien Col (FRA) tacticien d’Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER) : « C’est un super feeling ce soir car ça a été une régate très intense, avec Matador et Quantum Racing d’un côté qui se battaient pour la première place, puis nous de l’autre sur un match à quatre bateaux pour la troisième place. Malheureusement il nous manque un demi point pour accéder à la troisième place, on est donc très proches du podium. Nous avons montré que nous avions les capacités de le faire, mais nous avons aussi beaucoup de regrets car la première journée de course ne nous a pas du tout réussi, et nous avons lâché pas mal de points alors que nous aurions pu être sur le podium facilement. Mais cela ne nous a pas empêchés de bien naviguer sur le reste de la semaine, et notamment aujourd’hui où nous avons fait une très bonne course en terminant 2e. Le bilan de la saison en TP52 est que le circuit est très relevé, et qu’il faut vraiment être régulier. Ce dont je suis vraiment satisfait est que même si nous avons mis en place ce projet très tard, nous avons été tout de suite dans le coup. Mais comme toutes les jeunes équipes, nous avons manqué de régularité tout au long de la saison, comme ici le premier jour. Il nous faut donc plus de régularité, et nous monterons sur le podium l’année prochaine. »


Classement final

  • 1. Quantum Racing (USA) - Terry Hutchinson (USA) 31,5 points
  • 2. Matador (ARG) - Alberto Roemmers (ARG) 33,5
  • 3. Synergy (RUS) - Eugeni Neugodnikov (RUS 41
  • 4. Artemis (SWE) - Torbjorn Tornqvist (SWE) 41
  • 5. Audi A1 powered by ALL4ONE (FRA/GER) - Jochen Schuemann (GER 41,5
  • 6. Cristabella (GBR) - John Cutler (NZL) 42
  • 7. Bigamist 7 (POR) - Afonso Domingos (POR) 51,5
  • 8. Pace (GBR) - Johnny Vincent (GBR) 72
  • 9. Weapon of Choice (GBR) - Tom Wilson (GBR) 76,5