Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » Large » Monocoques » Open 40’ / 60’ » Douze 60’ et sept 50’ open quittent Le Havre

#VOILE Transat Jacques Vabre

Douze 60’ et sept 50’ open quittent Le Havre

Meilleurs départs pour Cheminées Poujoulat et Défi Vendéen

D 5 novembre 2005     H 11:52     A Information Transat Jacques Vabre     > 1447 visites     C 1

#mono50 | #IMOCA | #TJV2015 |

agrandir
Ils sont partis. Ce samedi 5 novembre à 15h, les dix-neuf monocoques engagés dans cette septième Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 - douze 60 pieds Imoca et sept 50 pieds - ont lâché les chevaux sous les falaises du cap de La Hève, noires d’une foule compacte. Dans un flux de sud-ouest d’une vingtaine de nœuds et une mer déjà relativement formée, les 19 duos se sont élancés pour une partie de saute vagues annoncée musclée. Trois à cinq jours de mauvais temps et de mer forte pointent devant leurs étraves. Ce qui a conduit le comité de course à donner un départ en ligne directe vers le large, sans petit parcours en baie.

Bernard Stamm et Yann Eliès (Cheminées Poujoulat) ont pris le meilleur départ sur la ligne chez les 60 pieds, Jean-François Durand et Karen Leibovici (Défi Vendéen) ont fait de même chez les 50 pieds. Mais très vite, un groupe de six bateaux incluant tous les favoris a pris les devants, le duo Roland Jourdain-Ellen MacArthur (Sill et Veolia) et Mike Golding-Dominique Wavre (Ecover) se disputent l’honneur de mener la danse. C’est déjà le combat des chefs.

C’est parti pour 4340 milles de course trans-océanique. Plus de 8000 kilomètres en duo sur ces concentrés de technologie que sont désormais les 60 et 50 pieds monocoques. Les grains pluvieux de la matinée se sont peu à peu déchirés sur la cité havraise et c’est sous une lumière automnale d’entrée des artistes, dans des conditions pour l’instant maniables (20 nœuds de sud-ouest et mer agitée) que les 19 monocoques engagés dans la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 ont commencé à remonter la Manche, bâbord amures, au près océanique. La grande majorité de la flotte avait opté pour un ris dans la grand voile et trinquette.

Objectif commun : laisser au plus vite les falaises havraises de Sainte Adresse pour pouvoir rêver à une arrivée en Baie de tous les Saints sans avoir à les évoquer tous (les Saints) pour trouver les bonnes trajectoires, tirer les bons bords et optimiser le fonctionnement de la machine. Quadrature du cercle : avec une météo qui annonce deux fronts successifs d’ici mardi, beaucoup de vent et de la mer forte, il leur faudra rester dans le groupe de tête sans trop tirer sur la machine et prendre le risque d’un incident mécanique.

Au top départ - directement vers le large, sans bouée de dégagement donc, à hauteur de la bouée de chenal LH12 - c’est le Cheminées Poujoulat de Bernard Stamm et Yann Eliès qui se montrait le plus malin et surtout le plus rapide sur la ligne. Même chose chez les 50 pieds pour le Défi Vendéen de Jean-François Durand et Karen Leibovici.

Sill et Veolia en tête

Mais au bout des 30 premières minutes de course, un groupe de six 60 pieds ayant opté pour la voilure un ris-trinquette, avait pris environ 500 mètres d’avance sur ceux qui avaient préféré le foc de brise comme voile d’avant. Dans ce groupe de meneurs, très proches les uns des autres, on retrouvait tous les grands favoris : Mike Golding et Dominique Wavre (Ecover), Roland Jourdain et Ellen MacArthur (Sill et Veolia), Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec), Jean Le Cam et Kito de Pavant (Bonduelle). Brian Thompson et Will Oxley (Skandia). Marc Thiercelin et Eric Drouglazet (Pro-Form) sont là aussi.

Chez les 50 pieds, Artforms, le plan Finot de Kip Stone et Merfin Owen, menait la danse. Au près océanique, les vitesses sont déjà élevées, de l’ordre de douze nœuds. Sur une mer gris acier, c’est déjà du grand spectacle.

Au tout premier classement officiel de 16h, Roland Jourdain et Ellen MacArtur avaient pris la tête.. pour un dixième de mille devant Mike Golding et Dominique Wavre. Mais pour résumer, les quatre favoris à savoir Sill et Veolia, Ecover, Virbac-Paprec et Bonduelle étaient comme alignés sur une ligne de départ, après 10 milles parcourus sur la route directe. Le combat des chefs a déjà commencé et il y a fort à parier qu’il ne cessera pas de sitôt. Les favoris sont là. Et bien là. Chez les 50 pieds, c’était le Gryphon Solo de Joe Harris et Josh Hall qui pointait en tête.

Reste qu’il faudra ménager la monture et les hommes car les conditions vont s’avérer de plus en plus musclées. Pour cette nuit, le météorologue de la course Louis Bodin prévoit en effet un vent de sud-sud-ouest très irrégulier, entre 20 et 30 nœuds, et surtout une houle qui sera de plus en plus forte au fur et à mesure de la progression vers la sortie de La Manche. Dimanche, la mer sera forte avec une houle de sud-ouest de 4 à 5 mètres. Le plus fort est attendu pour lundi et mardi avec des vents pouvant aller jusqu’à 40 nœuds. Il va y avoir du sport. C’est rock’n roll comme dirait le vénérable Little Bob qui profite ce soir de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 pour fêter ses 30 ans de carrière sur la scène des Docks Océane du Havre.

Bruno Ménard

Juste avant le départ, ils ont dit

Jean Maurel, directeur de course : « toujours un peu d’angoisse »
- « Il y a toujours un peu d’angoisse dans ces cas-là. Nous aurions préféré qu’ils aient 24 ou 48 heures plus calmes au début pour s’amariner. A partir de maintenant, c’est clair qu’on ne va pas beaucoup dormir pendant quatre ou cinq jours, le plus fort étant annoncé mardi avec beaucoup de vent et une mer forte... Les conditions sont dures, ils devront avant tout bien gérer le matériel. Mais tous sont bien préparés et en partant du Havre en novembre, ce n’est pas inhabituel d’avoir ce genre de conditions ».

Jean Le Cam (Bonduelle) : « ne rien casser »
- « On préfère toujours 15 nœuds de vent au portant à 40 nœuds au près. L’idée est de gérer pour être dans le wagon de tête sans rien casser et en ménageant aussi les bonhommes, jusqu’au cap Finisterre... et jusqu’à Bahia ! »

Loïck Peyron (Virbac-Paprec) : « ça va remuer... »
- « On va voir de belles images de grosse mer, ça va remuer mais pas de souci. Avec Jean-Pierre (Dick, NDR), on a déjà fait un peu de brise au près pendant notre qualification et nous sommes performants. La situation météo est intéressante avec deux passages de fronts successifs et des phénomènes qui n’ont pas les mêmes vitesses. Il va falloir bien travailler ça. »

Roland Jourdain (Sill et Veolia) : « mériter notre ticket-soleil »
- Avec Ellen MacArthur, Bilou a le moral : « on va avoir un week-end sportif, pas trop facile mais ça me va : il faut bien qu’on mérite notre ticket vers le soleil. »

Marc Thiercelin (Pro-Form) : « pensez à nous mardi »
- « A chaque fois que je viens, la facture météo est salée. La plus grosse angoisse c’est le matériel, avec la tentation d’allumer pour rester devant. Au début ça va aller, mais pensez à nous lundi et surtout mardi. Ceci dit, on va voir des paysages sublimes, c’est toujours magnifique Ouessant dans des creux énormes. De votre côté, soyez prudents sur l’autoroute. »

Walter Antunes (Galileo) : « je rentre à la maison »
- Pour le seul Brésilien de la course, « c’est une intense émotion de quitter ce ponton après tout ce travail. C’est déjà une grande victoire d’être là... et puis moi je rentre à la maison ! Le mauvais temps va durer quelques jours mais j’ai une grande confiance dans le bateau, ça va aller, rendez-vous à Bahia ! »

Servane Escoffier (Vedettes de Bréhat) : « ça fait chaud au cœur »
- La plus jeune des Escoffier a eu droit à des au revoir familiaux émouvants : « Ce sont des moments importants et quand je vois tous ces gens qui sont venus nous soutenir, ça donne envie de bien faire aussi pour eux. Maintenant, il faut y aller. On part pour 5 jours de mauvais temps et il faudra savoir rester prudents. »


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message


Dans la même rubrique

Vendée Globe

Dom Wavre choisit un plan Owen-Clarke

Le 8 juin dernier, TEMENOS, concepteur genevois de logiciels bancaires, partenaire de Dominique Wavre depuis 6 ans, annonçait la poursuite de sa collaboration avec le skipper jusqu’en 2009. Celui qui déclarait il y a quelques mois à l’arrivée du Vendée Globe, "j’ai l’impression de ne pas avoir terminé mon histoire avec cette course" a un bon motif de se réjouir aujourd’hui. Grâce à Temenos, il sera bel et bien sur la ligne de départ du prochain Vendée Globe en novembre 2008, sur un nouveau bateau avec des ambitions revues à la hausse. "On va enfin pouvoir travailler sur du long terme, prévoir comme il se doit de faire évoluer et de fiabiliser le bateau dans le temps. Moins on est amenés à se poser de questions, en dehors des facteurs de vitesse Vitesse #speedsailing du bateau, et plus on va vite ! "
Lire la suite →

Transat Jacques Vabre

Grégoire et Wardley embarquent en Open 60

A quelques semaines du départ de la flotte des monocoques de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2005, un nouveau duo vient grossir les rangs des inscrits dans la catégorie des 60 pieds. Pour leur première participation à cette course désormais mythique, les deux jeunes femmes concurrentes sur le circuit Figaro Bénéteau depuis 2004, se sont vues offrir une superbe opportunité. C’est sans hésitation qu’elles viennent d’accepter la proposition de Pindar, l’un des plus fervents supporter de la voile au féminin, soutenue par Offshore Challenges Sailing Team, l’écurie de course de Mark Turner et Ellen MacArthur, leur offrant la possibilité d’être au départ de la prochaine transat en double entre Le Havre et Salvador de Bahia au Brésil. Liz et Jeanne vont donc prendre la barre du monocoque initialement construit pour le néo-zélandais Graham Dalton pour l’édition 2002 d’Around Alone, et dernièrement confié aux mains d’Emma Richards et Mike Sanderson (2e de The Transat The Transat #thetransat #ostar 2004).
Lire la suite →

Route du Rhum

Guillaume Voizard en course sur un 40 pieds

A un peu plus d’un an du départ de la prochaine édition de la célèbre Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , les nouveaux projets se dévoilent et affichent leurs ambitions. Ainsi, un duo inédit annonce son engagement sur cette course mythique, au sein de la flotte des 40 pieds ; Guillaume Voizard et Le Comptoir Immobilier. Le premier est un professionnel bien connu du milieu nautique, tour à tour préparateur, formateur ou skipper, et le second une société spécialisée dans les produits d’investissements immobiliers sécurisés. D’une rencontre, d’une passion commune et d’une envie d’écrire de belles pages, est née cette association qui s’anime dès maintenant et pointe son étrave vers un rendez-vous océanique propre à faire rêver professionnels et amateurs de la course au large.
Lire la suite →

Vendée Globe 2008

Un nouveau 60 pieds pour Dominique Wavre

Le 8 février dernier, Dominique Wavre, bouclait son deuxième Vendée Globe, le sixième tour du monde de ce grand marin d’expérience. Cette dernière édition du Vendée Globe s’est achevée pour Dominique et son TEMENOS sur une belle quatrième place, qui n’a pas suffi à ce skipper insatiable. A l’instar d’un grand nombre des participants à cette course mythique, à peine le pied posé à terre Dominique pensait déjà à sa prochaine circumnavigation, mais devait pour cela s’assurer du soutien d’un partenaire à ses côtés.
Lire la suite →

CALAIS ROUND BRITAIN RACE

Roland Jourdain : "Gagner est une belle récompense"

Roland Jourdain et son équipage, composé de Jean-Luc Nélias, Gaël Le Cléac’h, Philippe Legros et Ronan Le Goff, ont franchi la ligne d’arrivée de la Calais Round Britain Race ce dimanche 29 mai à 7 heures 13 minutes 21 secondes. Sill et Veolia a sillonné les 1815 milles du parcours théorique en 6 jours 16 heures 43 minutes et 21 secondes, soit une vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 11,29 nœuds. Le skipper breton améliore ainsi le temps établi par Vincent Riou, en 2003, de 2 jours 17 heures 5 minutes et 20 secondes.
Lire la suite →

A la une

Ultim Actual

Tour du monde à l’envers : Yves Le Blevec est reparti • "Il y a forcément un petit vertige"

Yves le Blevec a largué les amarres. A 13h30, ce vendredi, le skipper Actual a salué les proches et les journalistes venus sur le ponton course de la Trinité-sur-mer. Les yeux chargés d’envie, il avait du mal à cacher son impatience à prendre le large. « C’est chargé en émotions, il y a forcément un petit vertige, mais il y a aussi beaucoup d’excitations : je suis vraiment content de partir. » A 16 heures 55 minutes et 28 secondes, il coupait la ligne de départ de son parcours autour du monde à l’envers, en solitaire, en Ultim Ultim #Ultim #multicoque . Une première, qui devrait durer 90 jours contre vents, courants, et tout ce que la planète mer peut compter comme puissance…
Lire la suite →

Trimaran Macif

Trophée Alain Colas : François Gabart établit un nouveau temps de référence au Cap Leeuwin

Parti d’Ouessant le samedi 4 novembre à 10 h 05 min, François Gabart continue d’imposer son rythme sur sa tentative de record Record #sailingrecord du tour du monde en solitaire. Naviguant depuis mardi soir à l’avant d’une grosse dépression typique des mers australes, le skipper du trimaran MACIF a franchi vendredi à 00 h 15 min (heure française) la longitude du Cap Leeuwin, deuxième des trois caps du tour du monde, après Bonne-Espérance et avant le Cap Horn.
Lire la suite →

Transat en double

Transat Jacques Vabre : Maxime Sorel et Antoine Carpentier remportent la catégorie des Class40

Ce jeudi 23 novembre, à 00h 19mn 15s, Maxime Sorel et Antoine Carpentier ont franchi la ligne d’arrivée de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en première position de la catégorie Class40. Le duo aura mis 17 jours 10 h 44mn et 15s pour parcourir les 4 350 milles théoriques depuis Le Havre à la vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 10,40 nœuds, mais il a réellement parcouru 4 513 milles à 10,77 nœuds.
Lire la suite →

Coupe du monde de windsurf slalom PWA

Airwaves Nouméa Dream Cup : 80 riders engagés sur la 2ème journée

C’est dans des conditions dantesques que les 80 riders engagés sur la 2ème journée de la Airwaves Nouméa Dream Cup se sont affrontés. Sur cette dernière étape de la coupe du monde de windsurf Windsurf #Windsurf slalom PWA, les points se resserrent, la fatigue se fait sentir. Il ne faut rien lâcher : il reste encore quatre jours de compétition. Par ailleurs, la jeunesse était à l’honneur cet après-midi avec la NRJ Kids Race.
Lire la suite →

Course - croisière

Rallye des Iles du Soleil : Bon départ à destination de Marie-Galante en Guadeloupe

C’est samedi 18 novembre dernier à 11h00 que les onze bateaux inscrits à cette première édition du Rallye des Iles du Soleil ont pris le départ au large de Marina Lanzarote (Canaries) à destination de Marie-Galante (Guadeloupe). Vent de Nord/Est de 10/15 nœuds et mer peu agitée au menu sur une ligne de départ mouillée quasi travers au vent pour éviter tous risques de collision pour les bateaux, sachant que ces derniers ont 2 800 milles à parcourir dans les étraves. A noter au moment du départ, la présence d’une dépression dans le nord de l’archipel canarien obligeant la flotte à privilégier en première partie de parcours une option vers le Sud. Et si certains envisageaient de passer au large de l’archipel cap-verdien, d’autres pensaient repiquer assez rapidement sur la route directe. A suivre...
Lire la suite →

vendredi 24 novembre
  Visiteurs connectés : 44

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
Choisissez la couleur de votre t-shirt.
T-shirt manches courtes
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.

Réseaux





Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.