samedi
4
octobre
2003
INTERNATIONAL CATAMARAN CHALLENGE TROPHY

John Lovell and Charlie Ogletree win Little America’s Cup


The sight of five 12-Metres sailing up Narragansett Bay would be impressive any day of the week. Today, however, the 12s seemingly ushered in the breeze that had kept competitors waiting under a postponement flag for the concluding matches of the International Catamaran Challenge Trophy (ICCT). For the first time since 1976, it would come down to the final match in this best four-out-of-seven finals before the champagne was uncorked to spray the winners and award "The Little America’s Cup  " for the 23rd time since the event was created in 1961.
Final of the Little America's Cup in Newport

Today’s action was again set off Goat Island providing a perfect view of the competition. In the first race, the Challengers (the Italian team of Daniele Saragoni and crew Teo Di Battista, representing Club Nautico Rimini) appeared to have control of the start as they took a slight lead off the line on the windward-leeward course. The Defender (John Lovell of New Orleans, La., and crew Charlie Ogletree of Houston, Texas, representing Southern Yacht Club) caught up by the first mark just as a 140’ motor yacht cruised onto the course requiring both cats to maneuver around the slow-moving vessel. By the end of two very tight laps around the course, the Italians were first to the finish line by 15 seconds over Lovell and Ogletree to tie the score at 3-3.

In race two, which would be sailed three times around the course, Lovell and Ogletree crossed the start line first and never looked back as they opened up a sizable lead on the Italians. Undaunted, Saragoni and Di Battista whittled down the distance and by the last leg had closed the minute and twenty gap to five seconds for a nail-biting finish close behind Lovell and Ogletree.

"I’m very excited by this win," said Lovell after he had warmed up. "Saragoni definitely had an edge with the boat, as this is only my third time in an F-18HT, which is much narrower than a Tornado, making it harder to gybe downwind and less stable in general." Comparing the differences between the F-18HTs used for the Little America‚s Cup, and the Tornado that the two-time Olympians spend most of their time racing, Lovell also noted the difference in their teamwork required by match racing in catamarans. "The crew does most of the work, I mostly steer while Charlie drags me around the course. I learned a lot from this event".

Information International Catamaran Challenge.


Derniers commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Dans la même rubrique Sport Cats

International Catamaran Challenge Trophy
26 juillet 2003 : The International Catamaran Challenge Trophy's (ICCT) heat got turned up another notch when U.S. Olympic Tornado sailor and five-time Tornado National Champion John Lovell of New Orleans showed (...)
Worrell 1000
24 février 2003 : Worrell 1000 Race Director and Founder, Mike Worrell announced today that the 22nd running of the Worrell 1000 in May 2004 will feature a One Million Dollars Cash Purse. "I have always wanted a (...)
Worrell 1000
26 août 2002 : With the addition of Oracle BMW Racing I & Oracle BMW Racing II to the starting lineup for next year's Worrell 1000, the number of registered teams for 2003 stands at seventeen as of Friday, (...)
SeaSailSurf.com : A la Une

Mini 650
Au vu de ses résultats de l’avant-saison, Giancarlo Pedote était le favori. Il a fait honneur à son statut en dominant la course de l’étrave et du maitre bau. Trajectoires propres, vitesse   et peut-être un soupçon de chance ont contribué à asseoir la domination du navigateur italien installé à Lorient depuis plus de deux ans.
dimanche 27 juillet • Redaction SSS [Source info presse] : Il est arrivé finalement en fin de matinée. Attendu en fin de nuit, Giancarlo Pedote a finalement coupé la ligne à 11h 55mn 30s (TU +2) entre deux grains de pluie particulièrement arrosés. Passé au sud de l’île de Pico, le skipper de Prysmian reconnaissait avoir eu « la tentation de couper un peu le fromage » pour parvenir au plus vite à Horta. Mais les reliefs du volcan génèrent, par (...)
Trimaran de sport
Après l’Ecume de Mer (1978), le First 30 (de 1979 à 1981), le Rush Royale(1982 et 1983), le Sélection 37 (de 1984 à 1991), le JOD 35 (de 1992 à 1998), le Farr 30   (de 1999 à 2010) et le M34   (de 2011 à 2014), c’est le Diam 24   qui sera dès l’été prochain le support du Tour de France à la Voile  . Dans la droite ligne des bateaux précédents, le Diam 24   est un monotype. C’est une vraie révolution qu’a choisi d’opérer A.S.O puisque le Diam 24 est un trimaran de 7.25 mètres.
Information Tour Voile : 1 2 Dessiné par le cabinet VPLP et construit à Port La Forêt par Vianney Ancelin, ce sport boat a déjà séduit de nombreux grands marins français depuis son lancement officiel, lors du dernier Salon Nautique de Paris. Un circuit a même été lancé cette année avec différents rendez-vous dont le Grand Prix Guyader, le Grand Prix de l’Ecole Navale, le Raid Emeraude de Saint Lunaire. (...)
Windsurf
Toutes les courses de ce dernier jour de championnat mondial ont été annulées faute de vent. Les membres de l’organisation   sont toutefois très satisfaits : entre 9 et 10 manches pour chaque catégorie ont été validées et la météo   a permis de se confronter dans des conditions très variées.
Redaction SSS [Source info presse] : Le vent n’a pas consenti aux 400 coureurs de valider d’autres manches. Pourtant le comité a tenté de lancer une course aux alentours de 16 heures : un dernier tour dans la baie de Brest s’est donc imposé. Les coureurs étaient en revanche vite rentrés à terre et les classements inchangés. Ce sont les Français et les Italiens qui ont dominé les premières places sur podium, (...)


Sweat-shirt Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfeuses à paddle.
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®
Sponsors













Publicité




Réseaux






Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.





Sur le web


remonter en haut / back to top


SeaSailSurf ® est une marque déposée • Contact licence : Pipof.com
www.SEASAILSURF.com et www.SEASAILSURF.fr sont conçus, hébergés et édités par Pipof.com • © 1998/2014