Vous êtes ici : Accueil » FR-VOILE » CAP ISTANBUL • Nice - Cagliari : Eric Drouglazet remporte la 1re (...)

samedi 27 mai
  Visiteurs connectés : 52

accueil en français home page in english

seasailsurf

Partenaires


Evénements

En course !

Grand Prix de l’Ecole Navale

Suivez l’America’s Cup avec SeaSailSurf
- Site officiel
- Archives SeaSailSurf


Vidéos


Météo



SEASAILSURF Wear

T-shirt manches longues
SeaSailSurfeuses : choisissez la couleur de votre t-shirt.
T-shirt Dronautic
T-shirt blanc Dronautic®

Réseaux







Visit SeaSailSurf Editions's profile on Pinterest.





#VOILE

CAP ISTANBUL • Nice - Cagliari : Eric Drouglazet remporte la 1re étape devant Bérenger et Emig

D 16 septembre 2008     H 00:00    

#FigaroBeneteau |

Décidément, cela devient une habitude dans le petit mon des solitaires du circuit Figaro. Une première étape, l’air de rien, qui sur le papier doit servir de mise en jambes et patatras ! Et à l’arrivée, un homme qui assomme la course, des favoris dépités et des outsiders qui se découvrent des ambitions nouvelles. La première étape de la « Capitale Européenne de la Culture – Cap Istanbul Cap Istanbul #CapIstanbul  » aura d’ores et déjà marqué les esprits…

Mais où va la course au large ? On nous avait habitués depuis des années à ce que certains archétypes soient respectés : il existait ainsi les aventuriers de l’option radicale auteurs de trajectoires lumineuses mais parfois casse-gueule. On avait aussi les adeptes du gagne-petit élevés dans la culture de la prudence et du « ce qui est pris n’est plus à prendre ». Eric Drouglazet, formidable combattant et pilier du circuit Figaro avait depuis toujours revendiqué cette manière de naviguer au risque de paraître rabat-joie devant certaines fulgurances de ses concurrents. Et voilà que l’on découvre un Droug nouvelle vague, heureux comme un gamin du bon coup qu’il vient de jouer, particulièrement content d’avoir su forcer sa nature pour une option audacieuse.

« Une des clés de cette étape se passe au large de la Corse, dans la nuit de dimanche à lundi. On est tous dans la pétole dans le nord-ouest de l’île. Alors que la flotte descend tribord amure au près vers la Corse, je décide de partir en bâbord pour gagner dans l’ouest et chercher le reste de Mistral. Pour être exact, je n’y vais pas d’un coup, je me recentre sur quelques petits bords, mais petit à petit, je me décale. Et je suis parmi les premiers à récupérer le vent… » Après, c’est une autre histoire qui commence : on sait que dans les conditions musclées, Eric Drouglazet excelle. Et c’est ainsi, qu’à la régulière, le navigateur de Trégunc creuse, à la régulière, des écarts impressionnants. Prendre plus de 10 milles d’avance sur des clients aussi tenaces que Christopher Pratt (DCNS 97) ou Nicolas Bérenger (Kone Elevators) témoigne a minima d’une détermination hors norme. Mais visiblement, le skipper de Luisina a voulu enfoncer le clou. « Du moment où j’ai hissé le spi jusqu’à la pointe sud-ouest de la Sardaigne, je n’ai pas lâché la barre. Impossible de manger, de dormir, d’aller faire pipi ! On tire sur les réserves. J’ai quand même fait des pointes à 21 – 22 noeuds… » Eric Drouglazet a annoncé la couleur : il a pris le pouvoir et entend bien faire ce qu’il faut pour le conserver.

Il en est d’autres qui pouvaient avoir le sourire à l’arrivée de cette première étape. Ainsi Nicolas Bérenger, déjà vainqueur du Trophée Alpes Maritimes, le prologue de la course pouvait se satisfaire d’avoir réglé le compte de tous ses concurrents de la route directe à la régulière. De la hargne, de la vitesse Vitesse #speedsailing , du talent, le navigateur de la Grande Motte se positionne toujours comme un vainqueur potentiel. Même s’il concède près d’une heure trente au vainqueur du jour, il sait qu’en Méditerranée, les écheveaux d’un jour peuvent se défaire facilement le lendemain.

Autre coureur qui peut être satisfait malgré une septième place à près de trois heures d’Eric Drouglazet, c’est Gildas Morvan (Cercle Vert). Le leader du classement provisoire du Championnat de France Solitaire consolide sa première place en s’assurant un matelas d’un peu moins de deux heures sur Fred Duthil et Erwan Tabarly ses deux dauphins. Grosse désillusion en revanche pour deux des ténors du circuit, à savoir Nicolas Troussel (Financo) et Thierry Chabagny (Suzuki Automobiles) relégués à des places peu conformes avec leur statut. Thierry, notamment était particulièrement déçu après avoir été bloqué dans une molle au sud de la Sardaigne et avoir vu une grande partie de la flotte lui repasser devant : « j’ai l’impression d’être passé sous un train… »

Une chose est sûre, c’est que tous ont puisé dans leur réserve. D’Isabelle Joschke (Synergie) qui reconnaissait n’avoir plus lâché la barre de la journée à Adrien Hardy (Agir recouvrement) à la recherche d’un bon lit pour se refaire une santé, tous étaient marqués. On dit que les grandes courses construisent leur réputation à partir d’étapes d’anthologie. La grande cavalcade le long des côtes de Corse et de Sardaigne devrait contribuer à l’édification du mythe de celle qui aspire à devenir le pendant méditerranéen de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire . La « Capitale de la Culture Européenne – Cap Istanbul Cap Istanbul #CapIstanbul  » est en train de démontrer qu’elle n’a rien à envier à ses homologues atlantiques.

- Jeanne Grégoire, Banque Populaire : « J’ai voulu jouer dans l’ouest tout de suite, mais ce n’était pas la bonne option. Résultat, je suis à la remorque en début de course. Vingt-neuvième au départ, je finis seizième. Et puis, c’est la Méditerranée… Cinq heures de retard c’est beaucoup, mais il peut encore se passer tellement de renversements de situations. »

- Eric Péron, l’Esprit d’Equipe : « Je ne suis pas content de moi. Je n’ai pas bien navigué. Mon ordinateur est tombé en rade, du coup j’ai voulu assurer quand tout le reste de la flotte continuait d’attaquer. Le fait de ne pas avoir les positions des petits copains, c’est clairement un stimulant en moins, mais je n’ai pas d’excuses. Il faudra que je fasse mieux la prochaine étape. »

- Mathieu Girolet, Entreprendre Laffont Presse : « Ce fut un bel apprentissage. La première journée était physique, mais j’étais plutôt dans le coup. La nuit dernière, j’ai déchiré mon spi, mais malgré tout je suis vraiment content : je venais pour découvrir et je m’aperçois que je ne suis pas dépassé. Même si c’est évident que j’ai plein de choses à apprendre : la conduite du bateau sous spi dans la brise, par exemple. Par rapport aux leaders, il n’y a pas photo. »

Ordre d’arrivée à Cagliari

Rang Skipper Temps de course Écart 1er
- 1 Eric DrouglazetLuisina Design 1j 19h 41min 52s
- 2 Nicolas BerengerKone Elevators 1j 21h 08min 43s 1h 26min 51s
- 3 Marc EmigCapitol 1j 21h 20min 35s 1h 38min 43s
- 4 François GabartEspoir Région Bretagne 1j 21h 25min 20s 1h 43min 28s
- 5 Gérald VeniardMacif 1j 22h 16min 49s 2h 34min 57s
- 6 Christopher PrattDCNS 97 1j 22h 26min 50s 2h 44min 58s
- 7 Gildas MorvanCercle Vert 1j 22h 35min 37s 2h 53min 45s
- 8 Laurent PellecuerDocteur Valnet Aromathérapie 1j 23h 11min 58s 3h 30min 06s
- 9 Robert NagyTheolia 1j 23h 13min 50s 3h 31min 58s
- 10 Gildas MaheLe Comptoir Immobilier 1j 23h 22min 06s 3h 40min 14s
- 11 Paul MeilhatTS Régate Créteil Val de Marne 1j 23h 25min 58s 3h 44min 06s
- 12 Christophe BouvetSirma 1j 23h 57min 03s 4h 15min 11s
- 13 Jean-Paul MourenM@rseilleEntreprises 2j 00h 00min 20s 4h 18min 28s
- 14 Thomas RouxelDéfi Mousquetaires 2j 00h 19min 10s 4h 37min 18s
- 15 Fréderic DuthilDistinxion Automobile 2j 00h 19min 50s 4h 37min 58s
- 16 Jeanne GrégoireBanque Populaire 2j 00h 21min 53s 4h 40min 01s
- 17 Nicolas TrousselFinanco 2j 00h 40min 18s 4h 58min 26s
- 18 Thierry ChabagnySuzuki Automobiles 2j 00h 42min 26s 5h 00min 34s
- 19 Romain AttanasioDCNS 62 2j 00h 53min 57s 5h 12min 05s
- 20 Erwan TabarlyAthema 2j 00h 54min 38s 5h 12min 46s
- 21 Antonio Pedro da CruzBaïko 2j 00h 58min 31s 5h 16min 39s
- 22 Armel TriponGedimat 2j 01h 00min 15s 5h 18min 23s
- 23 Jean-Charles MonnetDegrémont Suez Environnement Environnement - Source de Talents 2j 01h 04min 57s 5h 23min 05s
- 24 Adrien HardyAGIR Recouvrement 2j 02h 40min 03s 6h 58min 11s
- 25 Isabelle JoschkeSynergie 2j 02h 45min 15s 7h 03min 23s
- 26 Matthieu GiroletEntreprendre (Lafont Presse) 2j 03h 03min 50s 7h 21min 58s
- 27 Eric PéronL’Esprit d’Équipe 2j 03h 06min 15s 7h 24min 23s
- 28 Arnaud Godart-PhilippeSenoble 2j 06h 07min 32s 10h 25min 40s
- 29 Louis Maurice TannyèresNanni Diesel 2j 07h 34min 15s 11h 52min 23s


Voir en ligne : Info Presse Welcome Onboard / www.capistanbul.com


Dans la même rubrique

TROPHÉE CLAIREFONTAINE DES CHAMPIONS : Luc Dubois (Alinghi Red) vainqueur du Trophée de Valencia

Luc Dubois et ses équipiers, Pierre-Yves Jorand et Yves Detrey, ont fait retentir l’hymne suisse cet après-midi sur la Marina Real Juan Carlos 1er, le port des bases de l’America’s Cup 2007, où ils ont conclu le Trophée Clairefontaine de Valencia par une superbe victoire, arrachée à la fin de  (...)
Lire la suite →

CAP ISTANBUL • Trophée Alpes Maritimes : Nicolas Bérenger gagne le prologue dans la Baie des Anges

Il le disait : en Méditerranée, il faut savoir être réactif. Nicolas Bérenger, skipper de Kone Elevators, a appliqué à la lettre cette ligne de conduite à l’occasion du prologue de la « Capitale Européenne de la Culture – Cap Istanbul ». Alors que toute la flotte se massait au bateau  (...)
Lire la suite →

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE COURSE AU LARGE EN ÉQUIPAGE : Souben et "Courrier Dunkerque" emporte le titre 2008

Le voilier « Courrier Dunkerque » et son équipage remportent le championnat de France de course au large en équipage. En terminant troisième de la route des îles, les dunkerquois arrachent le titre de meilleur équipage en Mumm 30 sur la saison 2008. Avec cette fameuse victoire sur le Tour de  (...)
Lire la suite →

ROUTE DES ÎLES : Dimitri Deruelle et Elcimaï–Ville de Marseille conserve son titre

Pour la sixième année consécutive Dimitri Deruelle élève son team sur la première marche du podium de la dernière épreuve du Championnat de France des Equipages. Une place sévèrement défendue face aux attaques perpétuelles de l’équipage de Nouvelle Calédonie.
La Route des Iles 2008 aura  (...)
Lire la suite →

Michel DESJOYEAUX : "à quelques mois du Vendée Globe, cela ne me dérange pas de m’échapper un peu…"

Michel Desjoyeaux participe du 11 au 14 septembre au Trophée Clairefontaine à Valencia en Espagne. Vainqueur en 2007, le skipper du Team FONCIA remet son titre en jeu.
Chaque année, cette épreuve réunit 8 équipages d’horizons différents – course au large, voile olympique, match  (...)
Lire la suite →

A la une

Grand Prix de l’Ecole Navale 2017 : Soleil, vent faible et courants pour la deuxième journée

Pour ce deuxième jour de compétition au Grand Prix de l’Ecole Navale – Championnat de France Monotypes Habitables, les conditions météos se sont révélées conformes aux prévisions de la veille. C’est ainsi que, sous un très beau ciel bleu ensoleillé, les coureurs ont attendu toute la matinée que le vent se lève, sauf pour les Diam 24 Diam 24 #Diam24 qui ont réussis à faire deux courses, pour finalement régater qu’en milieu d’après-midi.
Lire la suite →

Armen Race Uship 2017 : Victoire de l’équipage de François Gabart 1h16 devant celui de Thomas Coville

François Gabart à bord de son Ultim Ultim #Ultim #multicoque Macif a avalé les 270 milles de l’Armen Race Uship 2017 en 18h21’22" et remporte ainsi cette 7e édition. Dans des conditions variées, le team Macif a pris beaucoup de plaisir.
Lire la suite →

Défi des Ports de Pêche : Royan domine encore les régates

Les voiliers du Défi 2017 ont largué les amarres vers 10h, à la suite du briefing skippers au cours duquel le Président annonçait son envie de débuter par deux parcours construits de type banane en Baie de Lesconil.
Lire la suite →

America’s Cup : Début des régates reporté au samedi 27 mai

America’s Cup America's Cup #AmericasCup Event Authority (ACEA) et la direction de course (ACRM) viennent d’annoncer qu’en raison de vents très forts sur les Bermudes vendredi 26 mai, le lancement de la 35e Coupe de l’America sera décalé au samedi 27 mai.
Lire la suite →

Maxi Solo Banque Populaire IX : Mise à l’eau reportée et pas de Transat Jacques Vabre pour Armel Le Cléac’h

Le Maxi Solo Banque Populaire IX, actuellement en construction au sein du chantier CDK à Lorient, concentrera une nouvelle fois tout le savoir-faire et l’expertise du Team Banque Populaire qui prévoit la mise à l’eau du Maxi Solo Banque Populaire IX début octobre 2017. Son skipper Armel Le Cléac’h ne s’alignera pas au départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , privilégiant l’optimisation et la fiabilisation de son trimaran de 32 mètres par une série d’entraînements en mer.
Lire la suite →