SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#GPEN #Multi50 #Diam24

Grand Prix de l’Ecole Navale 2018 : 139 courses , 1 Champion d’Europe et 7 Champions de France

samedi 12 mai 2018Redaction SSS [Source RP]

C’est aujourd’hui que s’est conclue l’édition 2018 du Grand Prix de l’Ecole Navale - Championnat de France des Monotypes Habitables. Une 17e édition novatrice en de nombreux points.

Qu’il s’agisse de l’intégration d’un 5e site de compétition avec notamment l’accueil du Trophée de Brest Multi 50, les changements de zones de course pour les Open 5.70, Corsaire et les J80 ou bien l’accueil de nouvelles classes comme les Muscadets et les Speedfeet 18, toutes ces évolutions ont satisfait les coureurs et cela reste bien le premier objectif de l’organisation Organisation #organisation .

D’un point de vue sportif, avec de très bonnes conditions de vent, tous les Comités ont réussi à lancer 10 à 11 régates, et 139 courses sur l’ensemble du GPEN.

1 Champion d’Europe et 7 Champions de France

Après une journée humide et ventée hier, les concurrents ont bénéficié de conditions plus clémentes aujourd’hui avec notamment un vent d’une dizaine de nœuds variant en direction sur la droite. Une rotation que les meilleurs équipages auront su mettre à profit.

A Lanvéoc, la bataille pour le titre de Champion d’Europe des J22 aura été indécise jusqu’au bout. Ce sont finalement les néerlandais ([TU DELFT] BROACH 1514 – Jesper Overbreeke) qui remportent l’épreuve devant leurs compatriotes RSZJ/22 Rotterdam world gate awa (Auke Holtrop). La troisième place revenant aux canadiens Raised J (Johan Koppernaes).

En Open 5’70, malgré une première course ce matin ayant pénalisée une bonne partie de la flotte - dont plusieurs leaders du classement général - pour départ prématuré, ce sont bien les équipages bretons qui montent sur le podium du Championnat de France. Des noms à retenir (Thomas Jourdren, Nicolas Ferellec et Morgan Vignal) car il est très probable qu’ils se retrouvent en août prochain en tête du Championnat de France Espoirs 2018 organisé à Brest.

A Crozon-Morgat, 2 classes couraient pour un titre de Champion de France. En J80 c’est finalement l’équipage Armen Habitat (Simon Moriceau) qui remporte le titre devant École navale-CG29-FCD (Patrick Bot) et Intuitive Sails (Sylvain Pelissier). Un beau podium pour la classe la plus nombreuse du GPEN. Une classe qui ne l’oublions pas se prépare pour leur Championnat du Monde organisé cette année en France aux Sables d’Olonne. En parallèle, chez les Seascape 18, le titre est à nouveau remporté par un équipage étranger. Cette année c’est l’équipage de Pink Ticket qui fait pratiquement un sans faute puisqu’il n’aura pas été au-delà de la seconde place pendant les 3 jours de course.

Simon Moriceau (Armen Habitat) : « C’était très serré, avec seulement deux points d’avance ce matin, c’était chaud ! La première manche du jour gagnée nous a facilité la tâche pour contrôler sur les trois suivantes. Ce n’était pas forcément évident car dans ce temps là, ça bouge dans tous les sens, mais on avait toujours un œil sur les copains à côté. Sans mauvaise manche ce matin c’était plus facile. On avait un équipage inédit qui a super bien réagi on a eu une bonne cohésion dans l’équipe, vraiment ravi de gagner mon troisième titre de champion de France ! D’habitude on était à Lanvéoc, c’est vrai que Morgat c’est joli aussi, le plan d’eau est un peu différent, il y a un peu moins de courant qu’en rade sud. Mais avec un vent comme celui d’aujourd’hui c’est aussi très changeant et très intéressant ça met un peu de piment à la régate. »

Tom Low (Pink Ticket) : « Aujourd’hui c’était plus difficile, le vent était plus faible, plus changeant. Dans l’ensemble les conditions étaient vraiment bonnes, avec beaucoup de vent hier, c’était très fun. Nous avons eu des conditions variées, ce qui nous a permis de tester toutes les voiles. C’est la deuxième fois que l’on vient ici, l’organisation Organisation #organisation est vraiment excellente, l’atmosphère très amicale, c’est une superbe compétition. »

A Camaret, Muscadets et Corsaires jouaient également pour un titre de Champion de France. Chez les nouveaux venus (Muscadets) c’est Triple Buse (Benoît Chauchat) qui remporte l’épreuve et le premier titre de Champion de France décerné à l’occasion du GPEN. Les Corsaires, qui ont découvert un nouveau site de course cette année, se sont livrés à une belle bataille. Au final c’est Jacques Lévy (Lezig) et ses équipiers qui gagnent. Un doublé pour ces passionnés après leur titre acquis l’année dernière à Crozon-Morgat.

Le dernier site de compétition, Brest, où se jouaient deux des titres les plus médiatiques, n’aura pas créé de surprise en Multi 50. Erwan Le Roux prend sa revanche du Grand Prix Guyader et devient le premier Champion de France de la classe. Une nouvelle médaille pour ce marin talentueux qui essaiera de remporter la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum cet hiver. En Diam 24 Diam 24 #Diam24 , ce n’est pas la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum que vise la flotte mais bien le Tour de France à la Voile. Et Beijaflore (Valentin Bellet) vainqueur du GPEN fera bien parti des équipages à surveiller. Lorina Limonade Golfe du Morbihan (Quentin Delapierre) vice-Champion de France et Team Réseau Ixio (Sandro Lacan) troisième ne seront sûrement pas loin du podium en juillet prochain : le Grand Prix de l’Ecole Navale est chaque année révélateur des équipages à surveiller pour la grande boucle estivale.

Valentin Bellet (Beijaflore) : « Il y a eu beaucoup de courses avec des conditions très variantes pendant 3 jours. Du coup tous les équipages ont eu des hauts et des bas. Un peu comme nous aujourd’hui. Ce matin après nos deux premières courses nous n’étions plus en tête. Heureusement les autres ont également eu des difficultés avec les conditions très variantes. Avec l’avance que nous avions ce matin il aurait été rageant de ne pas gagner. Nous sommes très contents de remporter ce titre. »

Erwan Leroux (FenetréA Mix-Buffet) : « Devenir Champion de France c’est une belle récompense pour le projet et les partenaires qui nous accompagnent. C’est aussi le premier titre pour la classe. Les 5 bateaux présents ont été solidaires autour de ce projet, merci à eux. J’espère que c’est le début d’une longue série avec plus de bateaux à l’avenir. Nos bateaux nous permettent de faire de la course au large et tourner également entre des bouées sans pratiquement rien changer à bord. C’est très bien, nous sommes les seuls multicoques à pouvoir proposer ce programme là. C’est sportif, c’est technique et il y a du haut niveau. Nous pouvons donc nous exprimer pleinement. C’est génial ! »

- Info presse Rivacom / www.ecole-navale.fr/-GPEN-.html

Portfolio



A la une