SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#StandUpPaddle #ISAworlds

Mondiaux Stand Up Paddle : La France championne • Justine Dupont et Benoit Carpentier sacrés

lundi 2 décembre 2019Information FF Surf

L’équipe de France a terminé en boulet de canon ses championnats du monde ISA de Stand Up Paddle Paddle #standuppaddle #paddleboard 2019 au Salvador. Avec les titres de Justine Dupont et Benoit Carpentier en Sup Surfing venus conclure une semaine magnifique - 5 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 3 médailles de bronze - les Bleus sont sacrés champions du monde 2019. Il s’agit du premier titre mondial des nations pour l’équipe de France, vice-championne en 2016 et 2017. La 54e édition des « France » se conclue ce samedi avec le Stand Up Paddle Paddle #standuppaddle #paddleboard , le surf Surf #Surf tandem et le skimboard.

Après la superbe moisson en SUP Race à l’issue des quatre premiers jours de compétition (24 au 27 novembre), ponctués par les titres mondiaux de Titouan Puyo et Julen Marticonera, et les trois médailles d’argent d’Amandine Chazot, la France avait pris le pouvoir devant les Etats-Unis et l’Espagne. Deux rivaux très dangereux dans le sprint final qui allait se conclure par le Sup Surfing.

Une première pour Dupont

Incertaine en raison de la saison des grosses vagues, Justine Dupont, vice-championne du monde de Sup Surfing en 2017, s’est décidée après avoir pris sa vague géante à Nazaré voici 10 jours. Bien lui en a pris, pour elle et pour l’équipe de France aussi. Sur la longue droite d’El Sunzal, la Française a été la plus radicale dans ses manoeuvres. Portée par toute l’équipe dans la dernière ligne droite, Justine Dupont a démarré tranquillement sa finale, laissant la triple championne du monde australienne Shakira Westdorp prendre les devants. Avant de frapper très fort dans les dernières minutes, avec deux vagues à 7.50 puis 6.33 pts. Elle devance ainsi Westdorp de 0,33 pt qui suffise à son grand bonheur et à celui de toute l’équipe. Plusieurs fois vice-championne du monde individuelle dans différentes disciplines : surf Surf #Surf de grosses vagues, longboard Longboard #Longboard et Sup Surfing, Justine Dupont est enfin sacrée. Il s’agit aussi du premier titre mondial féminin pour la France en Sup Surfing, Caroline Angibaud, 9e au Salvador, ayant été vice-championne du monde en 2015.

Carpentier survole sa finale

Quelques instant après la finale dames, Benoit Carpentier entrait à son tour à l’eau pour tenter de ravir, lui aussi, son premier titre mondial. Contrairement à sa coéquipière, Carpentier tuait rapidement tout suspense en dominant la finale. Deux gros scores d’entrée de jeu Jeu #jeu (6.67 et 7.33) lui permettaient de prendre le large. Sous la menace du surprenant italien Airton Cozzolino revenant (presque) à sa hauteur, le Français plaçait un dernier ride superbe pour obtenir 8.90 pts qui le mettait définitivement à l’abri. Médaille de bronze en 2017 au Danemark, il se hisse cette fois sur la plus haute marche du podium. Carpentier est le 3e Français couronné en Sup Surfing après Antoine Delpero (2012) et Poenaki Raioha (2015).

Huit ans d’attente

Avec ces deux victoires dans les deux dernières catégories des 8es championnats du monde de Stand Up PAddle Paddle #standuppaddle #paddleboard ISA, la France se voit récompensée de huit années d’efforts en autant de participations. Longtemps barrée par l’Australie, elle démontre par la plus belle des victoires le talent de ses spécialistes. Un grand bravo aux 13 athlètes présents au Salvador ces dix derniers jours mais aussi aux membres du staff technique qui ont su mener l’équipe jusqu’au bout du rêve.

Les médailles françaises au Salvador

  • 5 médailles d’or (Titouan Puyo, Julen Marticorena, Justine Dupont, Benoit Carpentier, Equipe de France)
  • 5 médailles d’argent (Amandine Chazot x3, Camille Rosa-Perotteau, relais)
  • 3 médailles de bronze (Titouan Puyo x2, Marius Auber)


A la une