Sea, Sail & Surf news

Du grand large à la plage : L’actualité des sports de glisse depuis 2000

Ocean Fifty Solidaires En Peloton - ARSEP

Thibaut Vauchel-Camus : "Gagner une transat en multicoque, ce n’est pas rien"

vendredi 17 novembre 2023Redaction SSS [Source RP]

Thibaut Vauchel – Camus, 45 ans, et Quentin Vlamynck, 32 ans, après une saison de haut vol à bord de l’Ocean Fifty Ocean Fifty #multi50 Solidaires En Peloton – ambassadeur depuis plus de 10 ans des patients atteints de la Sclérose En Plaques, remportent la 16e édition de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 Normandie Le Havre.

C’est la deuxième grande victoire du marin malouin – guadeloupéen sur une traversée de l’Atlantique après The Transat The Transat #thetransat #ostar 2016 en Class 40 et la première pour Quentin Vlamynck, à bord d’un trimaran de 50 pieds.

Thibaut Vauchel – Camus avait cette ambition depuis son intégration dans le circuit Ocean Fifty Ocean Fifty #multi50 . C’est fait depuis aujourd’hui et le passage de la ligne d’arrivée à Fort-de-France à 20 heures 7 minutes et 40 secondes (heure martiniquaise) en 11 jours, 11 heures, 22 minutes et 27 secondes.

Le duo qui soutient la Fondation ARSEP rend une copie parfaite. Il avait remporté l’acte 1 de cette Route du Café entre Le Havre et Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. . Puis, depuis le nouveau départ du Morbihan, les tempêtes étant passées par là, Solidaires En Peloton n’a quasi jamais quitté la place de leader négociant parfaitement le passage d’une grande dorsale anticyclonique au nord de Madère.

Avec ses routeurs, Eric Mas et Fred Duthil, le duo de Solidaires En Peloton a ensuite toujours fait les bons choix accélérant inexorablement dès que les conditions de portant étaient au rendez-vous. Malgré l’abandon malheureux d’une partie de la flotte des Ocean Fifty Ocean Fifty #multi50 , Thibaut et Quentin, très communicatifs quant à leur joie d’être en mer, réalisent une sacrée performance.

Ils ont dit :

Thibaut Vauchel – Camus : « C’est quelque chose que je cherche depuis quelques années cette belle victoire sur une Transat. C’est enfin réussir quelque chose d’assez incroyable. Gagner une transat en multicoque, ce n’est pas rien. Nous nous sommes bien adaptés à ces deux étapes. Dans notre sport, on passe notre temps à faire ce qui n’est pas prévu et à ne pas faire ce qui est prévu. Un an après mon chavirage sur la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , je suis très heureux d’offrir aux 120 000 patients atteints de la Sclérose En Plaques, à mes partenaires cette première place. Avec Quentin, nous avons été très en phase tout au long de cette étape ente Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. et Fort- de- France prenant les bons choix et bien aiguiller par nos routeurs. »

Quentin Vlamynck : « L’erreur peut vite arriver sur ces bateaux. Nous n’avons rien lâché tout au long de cette transat. Nous sommes contents d’en arriver là. C’est beaucoup de travail. Nous allons en profiter. Je suis super fier que le bateau que nous avons imaginé avec Romaric, Fabienne et Lalou marche fort. Je me sens vraiment bien à bord de ce bateau. C’est une super expérience d’avoir navigué avec Thibaut sur cette Transat. J‘en sors renforcé pour mon avenir sur le circuit Figaro dès 2024. »

Portfolio



A la une