Sea, Sail & Surf news

Du grand large à la plage : L’actualité des sports de glisse depuis 2000

Figaro-Bénéteau

Challenge Océane : Louise Acker sélectionnée • La Filière d’Excellence s’impose la parité pour 2025

vendredi 15 décembre 2023Redaction SSS [Source RP]

La météo aura quelque peu bousculé le programme de la phase finale du Challenge Océane. Les mauvaises conditions dans la baie de Port-la-Forêt ont en effet contraint le Pôle Finistère Course au Large à annuler trois journées de navigation. C’est finalement hier dans la soirée que le nom de la nouvelle skipper Région Bretagne-CMB a été connu. Vainqueur de 5 manches sur les 9 disputées, Louise Acker remporte le Challenge Océane d’un petit point et intègre donc la Filière d’excellence de course au large aux côtés de Gaston Morvan (Performance) et Victor Le Pape (Espoir).

Le suspense a été entier jusqu’au bout ! Il aura fallu attendre la neuvième et dernière manche pour connaître le nom de la nouvelle skipper Océane. C’est dire l’intensité de la bataille que se sont livrées les candidates durant cette phase finale. Au terme des trois journées de courses et des neuf parcours disputés, c’est donc Louise Acker qui remporte la sélection avec un total de 14 points, devant Théa Khelif (15 points) et Louise Duval (26 points). Originaire de Paris et Havraise d’adoption, la jeune femme a débuté la voile en Optimist à l’âge de 5 ans, avant d’enchaîner en Laser Radial. Depuis 2017, elle s’illustre en Match-Racing match-racing #MatchRacing avec l’équipage Match in Pink au sein duquel elle occupe le poste de régleuse. Triple Championne du monde, (2023-2022-2021), triple Championne d’Europe (2023-2022-2019) et quintuple Championne de France (2017-2018-2019-2021-2022), Louise Acker possède un superbe palmarès et domine l’exigeante discipline avec ses co-équipières. Grâce à cette victoire décrochée d’un petit point, Louise rejoint Gaston Morvan et Victor Le Pape au sein de la Filière Région Bretagne-CMB et succède à Chloé Le Bars. En devenant skipper Océane, elle intègre le Pôle Finistère Course au Large et prendra dès la saison prochaine la barre du Figaro. C’est un projet clé en main de trois saisons que Louise Acker vient de remporter.

Trois années au sein de la Filière pour la skipper Océane pour plus de parité

Partenaires de la Filière d’excellence de course au large depuis 2011, la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne ont lancé en 2019 le challenge Océane, première sélection dédiée aux femmes. Une initiative pionnière et pérenne qui a rencontré un vif succès. Alors que Louise Acker rejoint aujourd’hui l’équipe, la Région Bretagne et le CMB poursuivent leur engagement dans la course au large et adaptent leur dispositif afin de favoriser davantage la parité et l’accès des femmes à la course au large. La nouvelle skipper Océane sera ainsi la première femme à la barre d’un Figaro à bénéficier d’un accompagnement pouvant aller jusqu’à trois années (contre deux jusqu’ici). Et, dans un souci d’équité, le challenge Espoir, qui recrutera désormais exclusivement des skippers masculins, s’aligne sur cette même durée maximale de trois ans ; l’échelon Performance disparaissant, lui, à l’issue de la saison 2024. Le skipper Espoir actuel, Victor Le Pape, conservera donc les rênes du Figaro Espoir jusqu’à la fin de la saison 2025. Forte de ces évolutions, la Filière Région Bretagne - CMB, qui respectera ainsi une stricte parité (salaire, formation, moyens engagés…) entre ses skippers Océane et Espoir, entend bien continuer à révéler les talents, femmes et hommes, de demain. La recette du succès d’ailleurs ne changera pas : le Pôle Finistère Course au Large demeure un acteur majeur du dispositif avec pour mission de guider les marins de la Filière vers l’excellence sur l’exigeant circuit du Championnat de France Elite de Course au Large.

LOUISE ACKER - FICHE D’IDENTITÉ

- 26 ans (Sport Nautique et Plaisance Plaisance #Plaisance du Havre)
- Chargée de mission développement à la Ligue de Voile de Normandie
- Première participation

Extraits du palmarès :
- Match-Racing match-racing #MatchRacing  : 3x Championne du monde (2023-2022-2021), 3x Championne d’Europe (2023-2022-2019) et 5x Championne de France (2017-2018-2019-2021-2022)
- 2e du Tour Voile (2021)

ELLES ONT DIT

Louise Acker, nouvelle skipper Région Bretagne-CMB Océane : « C’est un peu le bazar dans ma tête. Je ne réalise pas encore, ça va prendre un peu de temps. La semaine était un peu étrange avec les deux premiers jours annulés en raison de la météo. Puis, nous avons réussi à courir lundi et le lendemain il y a eu un nouveau report. Finalement ça s’est joué en trois jours. J’ai fait toutes les boulettes du monde, je pense que les autres aussi. Mais je fais une dernière journée bien aboutie, je gagne trois manches et c’est ça qui fait la différence. Je connais bien les deux anciennes skippers Océane. J’ai navigué en J80 avec Élodie (Bonafous) et j’ai également couru en Laser contre Chloé (Le Bars). J’ai suivi leurs parcours dans la Filière donc c’est assez drôle de me dire que c’est mon tour maintenant ! C’est un super tremplin ! Je vais pouvoir profiter d’un accompagnement plus long, ça permet de se projeter vraiment aussi. J’ai hâte de porter les couleurs de la Région Bretagne et du Crédit Mutuel de Bretagne l’année prochaine ! »

Jeanne Grégoire, Directrice du Pôle Finistère Course au Large : « La météo nous aura donné du fil à retordre, mais nous sommes finalement parvenus à organiser les neuf manches dans de bonnes conditions. Je tiens notamment à remercier le comité de course et les jurys de la Fédération Française de Voile qui ont veillé au bon déroulé des courses et au respect de l’équité durant cette finale. Les trois candidates ont su s’adapter à ces changements de planning, elles ont donné le meilleur d’elles-mêmes et n’ont rien lâché durant ces trois journées de courses, bravo à elles ! Le niveau de cette finale était vraiment très bon ! Louise Acker a démontré ses qualités de navigatrice et sa capacité de progression en quelques jours seulement. C’est très prometteur pour la suite, nous avons hâte de l’accompagner dès la saison prochaine. Son arrivée comme skipper Océane de la Filière Région Bretagne - CMB marque également une évolution dans le dispositif puisque les skippers Espoir et Océane bénéficieront d’un accompagnement pouvant aller jusqu’à 3 ans. Cette parité était importante pour favoriser davantage l’accès des femmes dans la course au large de haut niveau. »



A la une