SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#RdR2014

Route du Rhum : 2e victoire pour le Maxi Solo Banque Populaire (ex-Groupama 3)

Franck Cammas, son ancien skipper : "un bateau qui gagne est toujours beau"

lundi 10 novembre 2014Christophe Guigueno

Maxi Solo Banque Populaire, le trimaran de 31 mètres avec lequel Loïck Peyron a remporté la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum n’est autre que l’ancien Groupama de Franck Cammas. En équipage, le trimaran vert a détenu le Trophée Jules Verne. En solo avec sa version gréement court et vélo embarqué, Franck Cammas a remporté la précédente Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum .

Initiateur de ce trimaran devenu historique, Franck Cammas revient sur sa génèse sous le nom de Groupama :

« En 2006, quand nous avons commencé à travailler à la conception de Groupama 3 avec Vincent Lauriot-Prévost et le bureau d’études de Groupama sailing team, nous étions loin de penser que ce trimaran remporterait, neuf ans plus tard et pour la seconde fois d’affilée, la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum .

A l’époque, face au gigantisme du catamaran Orange de Bruno Peyron, détenteur du Trophée Jules Verne, j’avais préféré un « petit » trimaran de 30 mètres sur lequel nous allions pouvoir transposer le savoir-faire développé sur l’exceptionnel Groupama 2 avec lequel nous dominions toutes les courses en équipage.

Ce choix du « small is beautifull » nous permettait de faire tomber tous les records, même s’il fallut parfois nous y attaquer à plusieurs reprises, pour le trophée Jules Verne notamment.

Le programme de records achevé en 2010 et la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace en cours de préparation, nous profitons du changement de règlement de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum qui ouvre la porte aux Ultimes pour transformer Groupama 3 et en faire un bateau de solitaire.

Notre principal objectif fut d’en faire un bateau léger en démontant tous les aménagements nécessaires pour accueillir dix équipiers pendant 50 jours autour du monde. Et aussi un bateau manoeuvrable par un seul homme en concevant un gréement qui limite au maximum les changements de voilure.

Dans ces deux domaines, nous avons excellé. Au départ du Rhum 2010, pourtant donné au portant par petit temps, nous étions déjà les plus rapides.

Quatre ans plus tard, il en est toujours de même. Le team Banque Populaire en a fait la démonstration malgré l’accident survenu à Armel Le Cléach et son remplacement au pied levé par Loïck Peyron.

Bravo à eux et merci aux architectes, à mon bureau d’études et enfin à Groupama de m’avoir permis de développer un si beau bateau. Car un bateau qui gagne est toujours beau ».

Le trimaran Groupama avait été acheté par le Team Banque Populaire quand ils ont vendu leur géant de 40 mètres après avoir pris à Cammas le Trophée Jules Verne. Loïck Peyron avait alors skippé le bateau en remplacement de Pascal Bidégorry évincé par l’équipe lorientaise. L’objectif de cet achat était de permettre à Armel Le Cléac’h (qui venait de terminer 2e du Vendée Globe) de participer à la Route du Rhum en attendant la mise à l’eau de son futur bateau, un 60 pieds IMOCA Imoca #IMOCA pour le prochain tour du monde en solitaire.

Hélas pour "Le Chacal", une blessure l’a empêché de participer à la transat en solo et c’est alors et de nouveau vers Loïck Peyron que l’équipe dirigée par Ronan Lucas s’est tournée pour mener, avec succès, le trimaran à une double victoire sur le Rhum.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un trimaran remporte deux fois la Route du Rhum. En 1994 et 1998, Laurent Bourgnon avait réalisé le doublé consécutif avec le même trimaran. C’était déjà un plan VPLP (Van Peteghem - Lauriot-Prévost).

Et pour boucler l’histoire, le deuxième bateau à arriver en Guadeloupe devrait être Spindrift 2 mené par Yann Guichard... qui n’est autre que le trimaran de 40 mètres que la filiale sportive des Banques Populaires a revendu à Dona Bertarelli (la soeur d’Ernesto, double vainqueur de la Coupe de l’America qui avait engagé Loïck Peyron lors de la défaite du GogMatch face au trimaran de Larry Ellison).



A la une