SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

VOLVO OCEAN RACE / 7e étape

illbruck s’empare du record des 24 heures

Amer Sport Two démâte

jeudi 2 mai 2002Information Volvo Ocean Race

Deux jours avant de quitter les Etats Unis, dimanche, le Français Jean Yves Bernot, navigateur à bord du bateau norvégien Djuice, l’avait bien dit : « la première partie de la traversée de l’Atlantique va être très ventée… ». Après trois jours de mer, la météo effectivement plutôt musclée a eu des effets plus ou moins heureux sur les concurrents.

Au crédit de ces conditions dantesques, le record de vitesse sur 24h en monocoque battu à deux reprises en l’espace de deux jours par Illbruck, toujours premier de la classe. Dans la nuit de lundi à mardi, Kostecki et ses hommes ont couvert 473 milles à 19,708 nœuds de moyenne, soit 5,3 milles de mieux que le précédent détenteur du record, le Suisse Bernard Stamm sur Open Bobst Groupe Amor Lux, en 2001. Mais hier après-midi, le bateau battant pavillon allemand améliorait son propre record de 11 milles, passant la barre des 484 milles en 24h, à 20,26 nds de moyenne.

Dans cette même journée, les filles ont connu des moments plus sombres. Alors qu’elles progressaient dans des vents de 15 nœuds, leur mât s’est rompu, sans raison apparente, au niveau du 2e étage des barres de flèche. Après avoir étudié divers solutions, dont celle de continuer leur route sous gréement de fortune, il semble, au vu des relevés satellites que le skipper Lisa McDonald ait décidé de rebrousser chemin et fasse route actuellement sur le Canada. La solution envisagée serait donc de charger le bateau sur un cargo pour gagner La Rochelle afin de prendre le départ de la prochaine manche, La Rochelle – Göteborg, prévu le 25 mai de la cité historique française qui accueille cette course autour du monde pour la seconde fois.

Côté classement, Illbruck décidément intouchable quelles que soient les conditions météo, a réussi à semer tous ses concurrents à l’exception d’un Assa Abloy, très accrocheur. News Corp, qui était encore 2e mardi, se trouve relégué à la 5e place ce matin avec un retard de 60 milles sur le leader, juste derrière SEB et Tyco. Grant Dalton qui occupe toujours la 6e position semble ne pas décider à trop attaquer dans ces conditions dangereuses pour les bateaux.

Dernier effet de cette météo, les concurrents qui progressent à un train d’enfer depuis leur entrée dans l’Atlantique Nord sur une mer très difficile et des vents d’ouest/ouest-nord-ouest force 6 à 7, sont entrain de gagner un jour d’avance sur leur ETA à La Rochelle, initialement prévu le 11 mai….. A moins que l’Anticyclone des Açores qui va se trouver sur leur route dans les prochains jours ne stoppe net cette chevauchée fantastique… C’est ce que prévoyait Jean Yves Bernot dans la fin de sa phrase…


Dernières positions disponibles des concurrents - Jeudi 2 mai - 5h 30

- 1 ; illbruck ; 39 50.32N ; 052 15.88W ; à 2 232 milles de La Rochelle, cap 086 ; vitesse 17.2 nds ; 10 Mai 02h 06:00 GMT
- 2 ; ASSA ABLOY ; 39 46.00N ; 052 32.92W ; à 13 milles ; cap 090 ; vitesse 17.2 nds ; 10 Mai 02 07:12 GMT
- 3 ; SEB ; 39 36.00N ; 052 40.12W ; à 50 milles ; cap 086 ; vitesse 17.5 nds ; 10 Mai 02 10:24 GMT
- 4 ; Tyco ; 39 49.96N ; 052 45.20W ; à 53 milles ; cap 087 ; vitesse 16.5 nds ; 10 Mai 02 10:38 GMT
- 5 ; News Corporation ; 39 36.64N ; 052 53.68W ; à 60 milles ; cap 081 ; vitesse 16.6 nds ; 10 Mai 02 11:18 GMT
- 6 ; Amer Sports One ; 39 34.04N ; 053 12.65W ; à 75 milles ; cap 087 ; vitesse 15.8 ; 10 Mai 02 12:35 GMT
- 7 ; djuice ; 39 40.68N ; 053 34.48W ; à 92 milles ; cap 083 ; vitesse 16.7 nds ; 10 Mai 02 14:01 GMT
- 8 ; Amer Sports Too ; 40 28.44N ; 058 27.52W ; à 235 milles ; cap 339 ; vitesse 07.8 nds ; 11 Mai 02 02:27 GMT



A la une