SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Grand Prix Petit Navire

Belle première journée pour le Grand Prix Petit Navire

mercredi 1er mai 2002

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas en Baie de Douarnenez Douarnenez #Douarnenez . En effet, à la journée pluvieuse et venteuse d’hier, a succédé un grand soleil pour accueillir les premières épreuves du Grand Prix Petit Navire 2002. Le vent capricieux en début de journée a contraint l’ensemble des concurrents à faire preuve de patience. Peu avant midi, les 92 Dragon ont pris le départ de la première des deux manches du jour.

Ambiance fébrile et décontractée sur les pontons du port de Tréboul ce matin, au premier jour du Grand Prix Petit Navire. Les 92 équipages affichaient un large sourire en larguant les amarres de leurs superbes monotypes. Les 4 nœuds de vent qui soufflaient sur la baie ont fait tarder la procédure. Peu avant midi, Eole décidait de se mêler à la fête, oscillant entre 8 et 9 nœuds. Une houle résiduelle très formée faisait régulièrement disparaître les Dragon et donnait lieu à un spectacle étonnant. Manifestement pressée d’en découdre, la flotte coupait la ligne avec anticipation. La deuxième procédure était donnée sous règle noire, forçant les concurrents à ménager leurs ardeurs. S’étalant sur une ligne d’environ 700 mètres de long, les équipages les plus prompts étaient sans conteste les grands favoris de l’épreuve. Téquila barré par Marc Lancelot, se voyait contraint de rentrer au port, victime d’une voie d’eau à la suite d’une collision avec un autre concurrent. L’équipage n’aura pu prendre le départ de la deuxième course, mais cette mésaventure n’en a pas pour autant entamé la bonne humeur des trois marins qui seront au départ demain jeudi. Bavarian Blue, barré par l’allemand Wolfgang Rappel remporte la première course devant Furie barré par Gus de Groot, vainqueur du Trophée Banque Federal Finance – Coupe Internationale de Bretagne 2002 et le Danish Blue de Pol Hoj-Jensen.

Dans la foulée de la première course, le Comité profitait des conditions météo (15 nœuds) pour en relancer une deuxième sur le même parcours, le plus court prévu par les instructions de course. Après un rappel général, la flotte prenait un nouveau départ sous règle noire. Compétiteur hors paire, Pol Hoj-Jensen passait la ligne en tête, devant Fred Imhoff (Danish Joker) et Gus de Groot. Le premier équipage français mené par Jean-Gabriel Pasturaud sur Vol de Nuit s’adjuge une très belle quatrième place.

Les réactions du jour :

Michel Desjoyeaux (Puff) : « Le Dragon est un bateau compliqué, pas très rapide, la moindre petite différence peut tout changer. On était déjà présent l’année dernière, on a trouvé le Grand Prix Petit Navire très rigolot, c’est pour cela qu’on est à nouveau présent cette semaine. Les meilleurs de la série sont présents et c’est toujours intéressant de naviguer contre eux. Aujourd’hui, il y avait du clapot et peu de vent. C’était agaçant de devoir faire avancer le bateau dans ces conditions. C’est un bateau très intuitif. On n’est pas très bon, mais on s’amuse bien ! »

Louis Urvois (Ar Youleg) : « Nous avons eu une superbe journée avec un grand soleil. Même en tant que régatier, on ne peut s’empêcher de regarder la flotte, avec ses spis de toutes les couleurs, qui se gonflent et offrent un super spectacle pour les spectateurs. Aujourd’hui, on peut réellement parler d’une flotte internationale, car si sur le papier, il y a 13 nations présentes, c’est sans compter sur le fait que certains équipages sont multi-nationaux avec par exemple un équipage allemand qui se compose d’Allemands et d’Anglais, il y aussi un équipier originaire de Hong-Kong. »

Ce soir, le britannique Pol Hoj-Jensen occupe la première place au classement général provisoire. Il devance les neerlandais Gus de Groot et Fred Imhoff. Demain jeudi 2 mai, les concurrents devraient disputer deux courses à partir de 11 heures en baie de Douarnenez Douarnenez #Douarnenez …si les conditions météo le permettent.

Information Kaori.fr



A la une