SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#StBarth

Voiles de Saint-Barth 2020 : plus de 1 000 marins représentant plus de vingt nationalités attendus en avril

vendredi 13 décembre 2019Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Du 12 au 18 avril, Saint-Barthélemy accueillera la 11e édition des Voiles de St. Barth Richard Mille, un évènement aujourd’hui devenu incontournable. Les ingrédients de ce succès sont multiples, à commencer par un plan d’eau d’exception, un esprit convivial unique, une rigueur de l’organisation Organisation #organisation , une logistique parfaitement maîtrisée, des jauges Jauges #irc #ims adaptées à tous, et un excellent niveau de compétition. Chaque année depuis 2010, les meilleurs marins du monde, séduits par le format et la mécanique bien huilée, inscrivent l’épreuve à leur calendrier sportif et le cru 2020 ne dérogera pas à la règle puisque, d’ores et déjà, des équipages d’envergure international ont confirmé leur présence.

« Saint-Barth est une île de réception. Elle conjugue des offres touristiques diverses et toutes de haute qualité. Les gens aiment profiter de ses atouts, de son contexte. En un mot, ils aiment profiter de son art de vivre et de sa « French Touch ». Il n’existe pas de meilleur endroit pour mêler plaisir et compétition », affirme François Tolède, Directeur de l’organisation Organisation #organisation des Voiles de St. Barth Richard Mille. C’est un fait, depuis 2010, date de création de l’épreuve, les marins sont toujours plus nombreux à être séduits par le format de compétition qui allie à la perfection sportivité et convivialité dans un lieu paradisiaque qui connait, lui aussi, un succès toujours grandissant. La preuve, deux ans après avoir été dévastée par l’ouragan Irma, la petite île antillaise dont le redressement est qualifié de remarquable par les spécialistes, se prépare, cette saison, à battre un record Record #sailingrecord de fréquentation et les Voiles de St Barth Richard Mille, seront assurément l’un des temps forts du printemps 2020, avec plus de 1 000 marins représentant plus de vingt nationalités attendus.

UNE FLOTTE ÉCLECTIQUE, DES BATEAUX D’EXCEPTION

« Aujourd’hui, les gens qui viennent aux Voiles de St. Barth Richard Mille sont aussi exigeants sur ce que nous leur proposons sur l’eau que sur ce que nous leur offrons à terre », souligne François Tolède, rappelant que Luc Poupon, le Directeur de course, prend soin de concocter, à chaque édition, un panel d’une vingtaine de parcours afin de varier les plaisirs, mais aussi et surtout de proposer des régates à la fois techniques et tactiques. Cela, les plus grands marins l’ont bien compris et s’avouent même particulièrement séduits par le format de l’épreuve, à l’image de Jim Swartz, skipper du tout nouveau Maxi72 Vesper, qui signe son retour aux Voiles quatre ans après sa participation en TP 52 TP 52 #TP52 . « Pour cette édition 2020, mes attentes sont à peu près les mêmes qu’en 2016 : ambiance merveilleuse de l’île, moments amusants sur et hors de l’eau, belle navigation dans des conditions toujours très variées, de grosses vagues de temps en temps, des parcours difficiles et une compétition formidable », a commenté l’Américain qui sera épaulé, pour l’occasion, par des pointures telles que Gavin Brady, Jamie Gale ou encore Ken Keefe, pour ne citer qu’eux.

DES RÉGATES DE HAUT-NIVEAU, MAIS PAS SEULEMENT...

Même enthousiasme du côté de Rob Weiland. « Je suis un grand fan de l’événement car il est spécial de par son mélange franco-caribéen, le standing de Saint-Barth dans tous les aspects du tourisme mais aussi la qualité de son organisation Organisation #organisation , que ce soit en mer, avec de magnifiques parcours, et à terre, avec de très belles fêtes », souligne le Président de la classe Maxi72 qui se réjouit naturellement que l’épreuve, ouverte aux jauges Jauges #irc #ims IRC, CSA, CSA Multi et ORC Multi, le soit également à celle de l’IMA (International Maxi Association). Mieux, qu’elle soit tout simplement aujourd’hui le plus grand rassemblement de Maxi des Caraïbes, avec, cerise sur le gâteau, la possibilité de remporter le prestigieux Richard Mille Record Record #sailingrecord Trophy destiné à récompenser le meilleur temps sur un parcours de référence. Un exercice parfait pour faire parler toute la puissance de ces machines extraordinaires.

UNE LOGISTIQUE CLÉS EN MAIN

« Pour nous qui avons, chaque année, la volonté de rassembler une flotte d’élite, c’est forcément une grande satisfaction de réussir à rassembler de tels équipages », souligne François Tolède, qui encouragent ces derniers comme les autres à utiliser le service de conciergerie gratuit pour tout ce qui concerne le transport, la logistique sur place et l’hébergement tout en bénéficiant de tarifs préférentiels, mais aussi de se rapprocher de Sevenstar Racing Yacht Logistics qui offre un service clés en mains aux marins. « L’équipe de Sevenstar, partenaire des Voiles de St. Barth Richard Mille, se tient à la disposition des teams pour le transport de leur bateau des Etats-Unis, de l’Europe, de l’Australie ou de l’Asie vers les Caraïbes. S’ils ont besoin d’une assistance pour obtenir des pièces de rechange, des conteneurs ou transmettre des paquets en fret aérien, elle se fera un plaisir de leur proposer des solutions adaptées, alliant professionnalisme et sécurité », assure François Tolède qui souhaite que décontraction et relaxation restent les maîtres mots pour les équipages participant aux Voiles de St. Barth Richard Mille, que ce soit avant, pendant et après l’évènement.


Voir en ligne : Info presse www.lesvoilesdesaintbarth.com



A la une