SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Louis Vuitton Cup

7 - 1 : Emirates Team New Zealand remporte la Louis Vuitton Cup pour la seconde fois consécutive

Dean Barker : « Pour remporter l’America’s Cup vous devez d’abord gagner la Louis Vuitton Cup"

lundi 26 août 2013Information America’s Cup

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Emirates Team New Zealand a remporté la Louis Vuitton Cup 2013, qui marque le 30e anniversaire de la régate de sélection des challengers de l’America’s Cup, en s’imposant 3 minutes et 20 secondes devant Luna Rossa Challenge lors d’un huitième duel décisif. Le score final est de 7 à 1 pour la Nouvelle-Zélande qui avait déjà vaincu l’Italie lors de la précédente édition en 2007.

Emirates Team New Zealand devient donc le challenger officiel qui défiera l’actuel defender américain, ORACLE TEAM USA , lors du 34e America’s Cup Match qui se disputera du 7 au 21 septembre. Ce sera la 5e fois lors des six dernières éditions de l’America’s Cup que les Kiwis participeront à la finale.

Emirates Team New Zealand a mené Luna Rossa avec 16 secondes d’avance à la marque 1, 1:31 à la marque 2, 2:58 à la marque 3, et 3:18 à la marque 4 du parcours.

« Pour remporter l’America’s Cup vous devez d’abord gagner la Louis Vuitton Cup » a rappelé Dean Barker, le skipper d’Emirates Team New Zealand. « Nous sommes venus à San Francisco pour ramener l’America’s Cup en Nouvell-Zélande, donc gagner la Louis Vuitton Cup rentre dans le cadre de notre préparation. Notre équipe est extrêmement déterminée. Nous avions échoué de peu en 2007 à Valence, c’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre durant les semaines à venir pour réussir en septembre 2013 ».

Luna Rossa avait atteint la finale de la Louis Vuitton Cup trois fois lors des quatre dernières éditions. Le défi italien très populaire avait remporté la Louis Vuitton Cup en 2000 et s’était incliné face aux Kiwis en 2007. Luna Rossa Challenge s’était inscrit tardivement à l’America’s Cup 2013, mais avait fait preuve de progrès spectaculaires depuis le début du mois. Le temps leur aura finalement fait défaut.

« A nouveau, Emirates Team New Zealand a brillé aujourd’hui. Ils ont bien géré le pré-départ et la suite de la course. Ils forment vraiment une équipe très solide et j’ai hâte de les voir régater le mois prochain lors de l’America’s Cup Match » explique Max Sirena, le skipper de Luna Rossa.

« Notre objectif principal était de bien se classer dans la Louis Vuitton Cup. Nous sommes fiers de notre performance. Personne n’aurait parié sur notre présence en finale de la Louis Vuitton Cup il y a un an et demi. Juste avant de franchir la ligne d’arrivée, j’ai dit à l’équipage que le prochain challenge pour l’America’s Cup commençait aujourd’hui. Nous serons meilleurs la prochaine fois » conclut-il.



A la une