SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Vendée Globe

Jean-Pierre Champion : "la sanction… n’entache en rien… la valeur de celui qui la reçoit"

Le président de la FFV intervient dans "l’affaire Stamm"

vendredi 4 janvier 2013Christophe Guigueno

L’affaire Stamm (on peut l’appeler ainsi désormais) a poussé le président de la Fédération Française de voile à intervenir. Face au lever de bouclier de nombreux skippers (en ou hors course), de professionnels du nautisme sportif, de passionnés via la réseaux sociaux (virtuels ou réels), Jean-Pierre Champion s’est donc fendu d’un communiqué pour défendre la décision du jury.

Ses propos sont clairs et convaincants. Mais, au-delà de la réalité des règles simples mais strictes qui ont fait le Vendée Globe, Bernard Stamm dispose d’un argument de poids : il n’a pas demandé assistance. L’intervention russe s’est faite "à l’issue de son plein gré". Et cela mérite une plus grande attention du jury qui va, justement, réouvrir le dossier à la demande de Bernard Stamm. La réaction du président de la FFV est peut-être un peu hâtive. Il faut désormais attendre la réouverture du dossier et la confirmation, ou non, de la sanction.

CG

Le communiqué de Jean-Pierre Champion

Le Vendée Globe est une épreuve extraordinaire qui allie deux caractéristiques : une aventure Aventure humaine exceptionnelle et une compétition du plus haut niveau , avec des skippers aventuriers et grands régatiers.

Si autant de spectateurs suivent avec intérêt cette épreuve, c’est bien sûr pour l’aventure Aventure que vivent les skippers, mais surtout pour la course passionnante et dont on sait qu’elle est la plus longue et la plus exigeante de toutes les courses à la voile.

Or une grande compétition ne se fait pas sans règles, forcément strictes ; aucun sport n’a de grandes compétitions sans règles strictes.

Le Vendée Globe s’est bâti autour d’un concept simple et génial : le tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

Ce concept est transcrit dans les règles, au travers de l’avis de course.

Ces règles sont simples, strictes, et elles font la beauté de la course en lui conférant un caractère exceptionnel et unique, permettant aux marins d’exprimer leur courage et leur talent.

Les règles sont appliquées par des arbitres, par définition indépendants, dont le rôle est d’appliquer lesdites règles, évidement sans les réécrire au vu des circonstances, mais telles qu’elles sont.

Les concurrents les ont acceptées en s’engageant et savent qu’elles s’appliquent à eux et aux autres.

Ils sont en droit d’attendre, ainsi que tous ceux qui admirent l’épreuve, qu’elles soient appliquées.

Quant à la sanction, quelle qu’elle soit, elle n’entache en rien (quand il n’y a pas eu tricherie) la valeur de celui qui la reçoit.

Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile



A la une