SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Jeux Olympiques

L’ISAF réintroduit la planche à voile à la place du kitesurf pour Rio 2016

dimanche 11 novembre 2012Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Du grand art ! La fédération internationale de la voile a changé d’avis. Samedi, en réunion à Dun Laoghaire en Irlande, elle a choisi de revenir en arrière. Alors qu’elle avait décidé d’attribuer les deux places réservées aux planches au kitesurf Kitesurf #Kitesurf , elle a tout annulé. Il n’y aura donc plus de kite aux Jeux Olympiques de Rio. Les planchistes sont contents. La Fédération Française de voile aussi.

« C’est une victoire ! C’est très très bien » s’est réjoui Jean-Pierre Champion par voix de communiqué. « Il ne faut pas que ce soit perçu comme une défaite du kitesurf Kitesurf #Kitesurf car il aura sa place dans le futur. C’est bien, nos jeunes planchistes peuvent retrouver le sourire. Cela a représenté pour nous beaucoup de travail de faire revenir l’ISAF sur sa décision. Une fédération internationale ne se bouge pas facilement. Mais maintenant, c’est acquis. »

Il est clair que la filière française de planche à voile a des résultats même si elle n’a ramené aucune médaille de Londres. Mais peut-on être sûr que le kite tricolore n’aurait pu ramener de breloque de Rio ? Présenté comme « l’un des principaux acteurs de ce retour », le président de la FFV semble en tout cas très satisfait. Il n’est pas le seul. Julien Bontemps, médaillé d’argent à Pékin, a fêté le retour de son support de prédilection et a sabré le Champagne : « La décision de sortir la planche revenait à supprimer une filière et c’était une très mauvaise nouvelle. Cette nouvelle décision est géniale pour tous les jeunes qui rêvent de JO. On a eu chaud mais c’est revenu ! Hier soir, pour moi, la planche ne pouvait pas revenir mais finalement ça s’est fait. J’ai pu garder une RS:X, ça tombe bien ! Je ne sais pas si je vais repartir sur une nouvelle Préparation Olympique. J’ai envie de voir autre chose, de continuer à faire du bateau avant de prendre une décision. Aujourd’hui, je n’écarte rien. » Et peut-être de se mettre au kite ?

Certains planchistes avaient déjà franchi le pas car le kite de race se pratique sur une planche large agrippée à la mer par de longs ailerons et offre une pratique proche de la planche de race. D’ailleurs, les derniers championnats du monde (qui ont vu deux Français terminer sur le podium) ont prouvé que le spectacle et la compétition étaient à la hauteur du niveau olympique. Mais comment être surpris par une telle décision quand le comité olympique garde le Finn et le Star, deux séries ne représentant que quelques poignées de pratiquants dans le monde, et vient, avec difficulté, de faire revenir le catamaran parmi les séries olympiques ? Et comme une décision prise par l’ISAF ne semble pas stable dans le temps, peut-être qu’une prochaine commission annoncera le retour de la Lechner en lieu et place de la RS:X en tant que support des séries planches à voile…


Voir en ligne : Source FFVoile / www.ffvoile.fr


Les supports olympiques aux Jeux de Rio en 2016 :


- Planche à voile Homme – RS:X

- Planche à voile Femme – RS:X

- Dériveur Solitaire Masculin – Laser

- Dériveur Solitaire Féminin – Laser Radial

- Dériveur Solitaire Masculin (Lourd) – Finn

- Dériveur Double Masculin – 470

- Dériveur Double Féminin – 470

- Skiff Masculin – 49er

- Skiff Féminin – 49er FX (ou Mackay FX)

- Multicoque double mixte – Nacra 17



A la une