SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mini 650

Vidéo : la qualification en mini de Tanguy Le Turquais

Déjà la dernière ligne droite vers la Mini Transat 2013 ?

lundi 1er octobre 2012SeaSailSurfnaute

Quel que soit le contexte économique et ses répercussions sur l’actualité voile, ils sont toujours aussi nombreux à rêver de la Mini Transat et à se donner les moyens de réaliser leur rêve. Amateurs ou professionnels, grands habitués de la régate ou jeunes novices, les ministes qui aspirent à s’élancer à l’assaut de l’édition 2013 se rendent compte que l’échéance approche.

Déjà ? Eh oui, s’il reste plus d’un an avant le grand départ prévu pour novembre 2013, c’est maintenant que se jouent les conditions de leur Mini Transat. Grand chantier d’hiver de leurs fidèles Minis, mise en place de la communication autour de leurs projets, avancées sur le financement de leurs traversées mais aussi sur celui de la pré-saison qui leur permettra de se préparer au mieux à une traversée de l’Atlantique en solitaire, les grandes lignes de leurs projets finiront de se dessiner durant l’hiver.

Ainsi, si au printemps il sera encore temps pour les moins pressés d’effectuer le fameux parcours qualificatif de 1000 milles en solitaire pour la Mini Transat, cette fin d’été a été l’occasion pour plusieurs ministes de partir à l’assaut de ce parcours initiatique.

Tanguy Le Turquais est l’un d’entre eux. Jeune skipper professionnel de 23 ans, il redevient amateur à chaque navigation sur son Mini 599 ! Comme beaucoup il jongle entre son métier et son rêve. Malgré les similitudes entre ses deux activités, cela lui fait un calendrier de saison très chargé, pour lui cet hiver est donc celui des grands préparatifs avant la Mini Transat. Pour encore mieux connaître son bateau avant un important chantier il a décidé de partir en qualification fin août, pendant qu’il faisait encore beau ...

Enfin ça c’était sur le papier, car malgré une préparation minutieuse avant son départ vers l’Irlande, la météo a été bien moins clémente que prévu. Même si sa qualification a été fulgurante pour un mini de série ( près de 6 jours ) , elle a été fortement troublée par une vague qui a submergé le bateau et endommagé l’AIS ainsi que la pile à combustible et donc compliqué l’usage du pilote auto. Une vidéo finement montée résume cette semaine mouvementée passée à bord du Mini 599. Entre coups durs et moments de pur bonheur, avis aux passionnés : vous n’êtes pas à l’abri d’avoir des envies de navigation en solitaire après le visionnage de cette vidéo !

Clarisse Crémer



A la une