SeaSailSurf®

From offshore to inshore: all the news abouts sea sports from 2000

MOD70 European Tour

Musandam-Oman Sail mené par Sidney Gavignet a remporté la 4e étape à Marseille

Monday 24 September 2012Redaction SSS [Source RP]

En passant la ligne d’arrivée devant le port du Roucas Blanc ce lundi 24 septembre à 7h 11mn, 34 sec, l’équipage de Musandam-Oman Sail vient de remporter la 4e étape des MOD70 European Tour. Sidney Gavignet et ses hommes ont mis 3 jours 16 heures 11 minutes et 34 secondes pour effectuer ce parcours de 1030 milles entre Cascais et Marseille. Sous trinquette et deux ris dans la grand-voile, le grand trimaran a déboulé au près dans la Rade Sud au première lueurs du jour, après une dernière nuit de mer très tonique dans 30 à 35 nœuds de vent. A l’arrivée au ponton, Sidney Gavignet était particulièrement ému et heureux de cette victoire.

Sidney Gavignet, Jean-François Cuzon, Brian Thompson, Thomas Lebreton, Khamis Al Amburi et Fahad Al Hasni ont pris les commandes de la course le 21 septembre vers 2 heures du matin, après avoir tactiqué près des côtes au passage du Cap Saint Vincent (extrémité sud-ouest de la péninsule ibérique). Au début, leur avance n’est de quelques milles sur une flotte encore groupée et menaçante. Et dans la pétole qui sévit en mer d’Alboran, leur leadership semble bien fragile.

Les deux tiers de cette 4e étape ont en effet été marqués par du tout petit temps. La portion de parcours comprise entre le détroit de Gibraltar et le cap de Gata (sud-est d’Almeria) s’est avérée la plus aléatoire et la plus stressante, les trimarans avançant par à-coups, entre trous de vent et brises thermiques diurnes et nocturne. C’est pourtant pendant ces 24 heures très lentes que Musandam-Oman Sail a construit et augmenté peu à peu son avance. Jusqu’à creuser un trou de 100 milles, hier après midi le long des côtes Espagnoles. Le plus gros écart jamais enregistré sur l’épreuve.

Après leur succès dans les City Races de Cascais, c’est la première victoire de Musandam-Oman Sail dans une étape de l’European Tour.

Sidney Gavignet avait les larmes aux yeux ce matin sur les pontons gris et ventés du Roucas Blanc. C’est ici, dans cette petite marina, alors qu’il était en Sports Etudes à Marseille, qu’il avait fait ses débuts en dériveur à haut niveau.

« Je suis content…content. Ce n’est qu’une fois la ligne passée que je me suis dit que c’était bon, parce que pendant le dernier petit tour dans les cailloux au retour de Cassis, on a failli cabaner sous un gros nuage noir, dans une bouffe à 40 nœuds. On a tout choqué en grand et il s’en est fallu de peu. C’est beaucoup d’émotion parce qu’on ne se relâche pas beaucoup sur ces bestioles. C’est fatiguant, c’est usant. J’y croyais à cette victoire ! C’est un truc d’équipe, bravo à nous tous. Ça s’est joué au Portugal, au cap Saint Vincent. On a beaucoup progressé dans le petit temps. C’était une des clés sur cette étape pour s’extraire. On marchait bien et Jean François Cuzon a passé beaucoup beaucoup de temps à la table à carte, plus que dans la bannette ! L’équipage progresse. Fahad devient un bon équipier de large. On a une bonne délégation d’Oman qui vient ici et c’est un beau cadeau à faire à toute l’équipe. J’ai passé trois ans en sport études ici, à Marseille. C’est peut-être ça qui m’émeut tant : je repense à tout ce chemin parcouru... »

Race for Water et FONCIA, toujours à la bagarre à moins de 1,5 milles l’un de l’autre sont attendus dans quelques minutes sur la ligne d’arrivée.


View online : Info presse www.mod70-europeantour.com/fr/


Les temps de Musandam-Oman Sail :
- Arrivée le 24 septembre à 7h11’ 34’’
- Temps de course : 3j 16h 11’ 34’’ à 11.35 nœuds sur le parcours théorique de 1030 milles
- Distance réellement parcourue : 1147 milles à 13.0 nœuds de moyenne


Head news