SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Regata de Rubicon

Simone Bianchetti : "je pars pour Around Alone après la Regata de Rubicon"

lundi 15 avril 2002Information Regata de Rubicon

Simone est un passionné. C’est sur l’Adriatique qu’il a fait ses premiers pas en voile avant de partir sur les bateaux de la Marine Militaire Italienne. A 33 ans, le skipper italien a participé à de nombreuses courses en solitaire ou en équipage : 12e du Vendée Globe 2000-2001, 4e de la Transat des Sables 1999, 10e de la Route du Rhum 1998, 30e de la Solitaire du Figaro 1997, 2e de L’Europe 1 Star 1996… Simone a soif de liberté ; sur l’eau, il se fait plaisir tout en recherchant la recherche de la perfection. C’est à bord de son monocoque 60 pieds Tiscali Global Challenge que Simone franchira la ligne de départ de la Regata Rubicon.

1 – Ces bateaux sont plus connus pour courir en solitaire. Que vous apporte une course en équipage ?

Avec tous les changements apportés au bateau cet hiver, courir en équipage sera parfait pour fiabiliser, régler et découvrir mon bateau sur lequel je pars pour Around Alone après la Regata. De plus, l’ergonomie du cockpit est parfaite pour la course en équipage. J’aime la course en équipage, c’est là que j’ai appris la voile de haut niveau et c’est grâce à elle que l’on fait progresser les bateaux.

2 – Quelles sont, à votre avis, les clefs de ce parcours ?

A priori, la première étape devrait être assez rapide. Là nous pourrons comparer les vitesses des bateaux, même si les conditions ne sont pas aussi établies que lors des descentes de transats des mois de novembre où l’alizé portugais nous pousse jusqu’aux Canaries. C’est un parcours assez technique au niveau de la météo, surtout sur la Méditerranée où il peut y avoir quantité de variantes. La course pourra se jouer jusque dans le Golfe de Gênes.

3 – Qui sont les équipiers qui embarqueront avec vous ?

A ce jour, je suis à fond sur la préparation du bateau, le recrutement de l’équipage se fera début avril. Je souhaite faire les choses par étape. Évidemment j’ai déjà pris des contacts, mais l’équipage ne sera constitué qu’une fois le bateau mis à l’eau, le 11 avril.

4 - Quelles sont les modifications apportées à ton bateau cette saison ?

Lorsque Tiscali a acheté le bateau de Catherine Chabaud, nous voulions courir la Transat Jacques Vabre, mais le temps nous a manqué pour préparer le bateau. Nous avons donc décidé de lancer un chantier plus important avec, comme priorité, le changement de la quille. L’angle de celle-ci sera plus en arrière comme sur le bateau de Roland Jourdain car le bateau avait tendance à piquer du nez. Nous avons aussi décidé de construire un nouveau mât qui est beaucoup plus léger avec des barres de flèches plus facilement démontables.

Son palmarès 33 ans - Vit à Cevia (Italie)

- 2001 - Douzième du Vendée-Globe
- 1999 - Quatrième de la Transat des Sables
- 1998 - Dixième de la Route du Rhum (Monocoque)
- 1997 - Trentième de la Solitaire du Figaro ; Vingt-deuxième du tour de Bretagne
- 1996 - Deuxième de l’Europe 1 Star (Classe III) ; Québec - St Malo
- 1995 - Dixième de la Mini Transat ; Équipier sur Merit Cup
- 1994 - BOC Challenge - Abandon dans la 2 ème étape



A la une