SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

MOD70 European Tour

Une victoire à Cascais redonne à Michel Desjoyeaux le leadership du tour de l’Europe

mardi 18 septembre 2012Redaction SSS [Source RP]

En remportant la troisième étape du MOD70 European Tour, Michel Desjoyeaux et ses hommes reprennent la tête du classement général après l’avoir laissé à Yann Guichard et son équipage à Cascais. Cette manche de 213 milles le long des côtes portugaises s’est déroulée plutôt lentement dans une faible brise de secteur Nord : derrière FONCIA, leader dès la sortie de la baie de Cascais, Race for Water réalise un très beau parcours en prenant une deuxième place qui le remet dans le match des prétendants au podium final !

En s’imposant devant Michel Desjoyeaux lors de la deuxième étape entre Dun Laoghaire et Cascais, Yann Guichard et son équipage avaient repris la main au classement général, mais avec une faible marge d’avance. Et Spindrift racing avait augmenté un peu son quota avec la Cascais City Race, mais au départ de cette troisième étape hauturière, le delta n’était que de quatre points : 133 pour Guichard, 129 pour Desjoyeaux… Cette course le long des côtes portugaises était donc capitale pour la suite du MOD70 European Tour pour plusieurs raisons : d’abord pour conforter ou modifier le classement général ; ensuite pour confirmer les réglages dans les petits airs qui semblent au programme en Méditerranée ; enfin pour prendre de l’ascendant et définir une stratégie de contrôle ou non sur la dernière partie de ce tour de l’Europe.

Et décidément les courses hauturières ont l’art de mettre la pression sur tous les équipages jusqu’à l’abord de la ligne d’arrivée ! Comme pour le final à Dun Laoghaire lors de la première étape, comme à Cascais pour la deuxième, les derniers milles ont été difficiles pour les navigateurs et les équipiers… Car à moins de vingt milles du but, en abordant la pointe de Sesimbra qui marque l’embouchure du Tage, FONCIA et Race for Water qui possédaient plus de dix milles d’avance sur le trio des poursuivants, se sont arrêtés net dans une zone de calme ! Jouant le rôle d’ouvreurs, les deux équipages permettaient à Spindrift racing, Musandam-Oman Sail puis à Groupe Edmond de Rothschild de s’écarter de ce cap briseur de vent.

L’écart se réduisait comme peau de chagrin à moins de cinq milles en quelques minutes… Mais avec l’installation de la brise thermique de secteur Ouest, toute la flotte redémarrait en même temps à plus de dix nœuds : la hiérarchie semblait établie, mais il y avait encore un dernier obstacle à franchir. La ligne d’arrivée à proximité de la marina de Cascais offrait une ultime zone de calmes ! Au final, FONCIA arrivait sous gennaker à 17h 07’ 44, avec seulement cinq minutes et cinquante secondes de marge sur Race for Water… Spindrift racing prenait la troisième place devant Musandam-Oman Sail et Groupe Edmond de Rothschild.

Ce parcours de 213 milles a donc été probablement le plus stressant du MOD European Tour puisqu’il a d’abord fallu attendre que la brise thermique se lève sur la baie de Cascais lundi : le départ a ainsi dû être retardé à 15h20 et d’entrée de jeu, FONCIA prenait le commandement pour ne plus le lâcher jusqu’à l’arrivée. Mais avec bien des effets d’accordéon ! Car si l’entrée dans l’Atlantique a été facile à gérer au louvoyage, les choses se sont compliquées sous les falaises de Enceira : alors que le soleil se couchait à l’horizon, une première zone de calme brisait la progression de la flotte, mais Michel Desjoyeaux et ses hommes trouvaient une veine de brise pour une première échappée.

Au passage des îles Berlengas, première marque de ce parcours, FONCIA possédait ainsi six milles d’avance sur Race for Water : Stève Ravussin et son navigateur Franck Cammas avaient trouvé un trou de souris à terre pour revenir alors que le trio des poursuivants peinaient encore dans la molle. A minuit et demi, les cinq MOD70 entamaient leur longue descente au portant dans une faible brise de secteur Nord vers la bouée de Sines. Et la succession d’empannage débutait pour profiter du moindre souffle : vers 4h, Michel Desjoyeaux et son équipage étaient les premiers à passer devant Cascais…

Mais Race for Water restait en embuscade et grâce à un petit décalage au large, revenait au contact tandis que le triumvirat possédait dix milles de retard… En abordant les côtes portugaises près de Sines, une nouvelle zone de calmes remettait presque les compteurs à zéro entre les deux leaders ! Il y avait encore 45 milles à parcourir et la brise n’arrivait pas à s’établir réellement. Et le dernier arrêt-buffet devant la pointe de Sesimbra relançait encore le match…

Or même si ce parcours est le plus court des étapes hauturières du MOD70 European Tour, les points attribués sont identiques. Michel Desjoyeaux et son équipage reprennent ainsi le commandement au classement général avec six points de marge sur Yann Guichard et ses hommes, troisièmes de cette manche. Mais c’est aussi Stève Ravussin qui fait un bond en avant grâce à sa deuxième place à Cascais : Race for Water passe ainsi devant Musandam-Oman Sail tandis que Groupe Edmond de Rothschild n’est plus qu’à sept points…

Ils ont dit

Michel Desjoyeaux (FONCIA)

« On prend un départ qui nous permet de prendre la tête à la première bouée et nous n’avons quasiment pas lâché le commandement sur ces 213 milles. Y compris dans les phases délicates où nous sommes partis seuls au large en remontant vers les îles Berlengas. Nous avons pu prendre la poudre d’escampette mais la descente au portant vers Sines a été laborieuse. Il a fallu jouer le compromis entre la route directe à terre et le large où il y avait plus de pression. Nous n’avons pas été les plus malins puisque Race for Water est revenu sur nous… Ensuite, ce fut quasiment du match-racing de la bouée de Sines jusqu’à l’arrivée ! C’était court, mais difficile parce qu’il n’y avait pas beaucoup de vent : il faut aussi un peu de réussite ! On s’est bien battu pour gagner le maximum de points : nous étions très déçus de nos résultats sur la Cascais City Race et cela nous remet bien dans le match grâce à cette victoire d’étape, mais aussi aux points bonus du départ. Nous avons repris confiance en nous ce qui est bon avant l’étape vers Marseille… »

Stève Ravussin (Race for Water)

« C’était une course compliquée, du début à la fin ! Hier soir, on s’est fait décroché par Foncia dans un trou de vent et il a pris pas mal de milles d’avance. On a pu revenir un peu en tirant à terre avant les îles Berlengas mais il a fallu se battre toute la nuit. Et quand nous avons recollé en arrivant sur Sines, on a pris un filet de pêcheur dans la dérive : nous avons perdu quelques précieuses minutes qui auraient peut-être changé le cours des choses. Les fichiers météo ne disaient pas du tout les mêmes choses : cela crée du doute et ça a été difficile pour notre navigateur Franck Cammas. Il a réussi une belle stratégie pour la descente sous gennaker ce qui nous a permis de revenir sur Foncia. Et il y a encore eu des pièges sur la route… Il faut un peu de chance dans ce type de conditions. C’est une bonne opération pour nous au classement général : nous n’en sommes qu’à un peu plus de la moitié du tour de l’Europe et nous progressons bien. »


Voir en ligne : Info presse www.mod70-europeantour.com/fr/


Arrivées de Around Portugal Race

(heure française) 1- FONCIA (Michel Desjoyeaux) mardi 18 septembre à 17h 07’ 44 en 1j 1h 47’ 44 2- Race for Water (Stève Ravussin) à 17h 13’ 34 à 5’50 du premier 3- Spindrift racing (Yann Guichard) à 17h 33’ 56 à 26’ 17 du premier 4- Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) à 17h 42’ 50 à 35’ 06 du premier 5- Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 17h 53’ 25 à 45’41 du premier

Classement du MOD70 European Tour

(Kiel City Race + 1re étape avec bonus + Dun Laoghaire City Race + 2e étape avec bonus + Cascais City Race + 3e étape avec bonus) 1- FONCIA (Michel Desjoyeaux) 12+53+10+46+8+53 = 182 points 2- Spindrift racing (Yann Guichard) 11+47+12+52+11+43 = 176 points 3- Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 10+44+11+41+10+36 = 152 points 4- Race for Water (Stève Ravussin) 8+38+9+35+9+46 = 145 points 5- Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) 9+34+8+42+12+38 = 143 points



A la une