SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

MOD70 European Tour

Yann Guichard et ses hommes remportent la deuxième étape entre Dun Laoghaire et Cascais

mercredi 12 septembre 2012Redaction SSS [Source RP]

En franchissant la ligne d’arrivée ce mercredi matin à 7h 37’ 36 (heure française), Yann Guichard et ses hommes remportent la deuxième étape entre Dun Laoghaire et Cascais du MOD70 European Tour. Ils devancent de seulement trois quarts d’heure, Michel Desjoyeaux et son équipage, suivis de près par Musandam-Oman Sail et Groupe Edmond de Rothschild… L’arrivée des quatre premiers s’est une nouvelle fois faite dans un mouchoir de poche quand toute la flotte s’est retrouvée encalaminée à quelques milles de l’arrivée !

Encore une arrivée extrêmement serrée entre les quatre premiers MOD70 : sur ce parcours de 975 milles (raccourci au passage devant Cascais), la flotte a navigué dans des conditions très variées entre le louvoyage musclé le long des côtes irlandaises, la descente animée au débridé puis au portant en mer Celtique et dans le golfe de Gascogne, la lente zone de transition au large de Porto et un sprint final très rapide les trois dernières heures avant une conclusion à suspense. Car le run vers Cascais était de toute beauté : plus de trente nœuds de moyenne après avoir empanné au large de Péniche et jusqu’à l’entrée du Tage…

La nuit dernière, la flotte s’était dispersée en éventail à la latitude de Porto pour aborder un changement météorologique radical, une zone de vents portants très faibles pendant plus de sept heures en milieu d’après-midi mardi jusqu’au milieu de la nuit. Et ces brises volages créèrent finalement un nouveau regroupement à l’exception de Race for Water qui tentait une option vers la côte portugaise avant de revenir sur la route du large. Car les navigateurs ont attendus le dernier moment pour piquer vers l’arrivée, préférant s’écarter de 80 milles de la pointe de Péniche.

Premier à déclencher l’empannage à 3h (heure française), Spindrift racing touchait le nouveau vent de secteur Nord en leader et prenait la poudre d’escampette avec 17, puis 22, puis 30 nœuds de moyenne au fur et à mesure qu’il se rapprochait de l’embouchure du Tage. FONCIA, Musandam-Oman Sail et Groupe Edmond de Rothschild concédaient alors une quinzaine de milles, Race for Water 25 milles. Mais comme d’habitude au large de Cascais, le vent s’écroulait d’un seul coup derrière la première pointe marquant le fleuve portugais, à seulement cinq milles de la ligne d’arrivée…

Le peloton revenait alors comme une fusée sur le leader empêtré dans une brise nocturne bien légère ! Les quatre premiers MOD70 étaient de nouveau à vue à quelques milles les uns des autres, cherchant désespérément une voie pour entrer dans la baie de Cascais… A 7h (heure française) derrière Yann Guichard et ses hommes, la pression montait encore d’un cran avec Michel Desjoyeaux et son équipage à moins d’un mille, Sidney Gavignet à moins de trois milles et Sébastien Josse à cinq milles ! Le scénario irlandais allait-il se renouveler ? Oui…

La ligne d’arrivée en vue, les trimarans tombaient dans une grosse molle et les quatre premiers n’étaient plus qu’à quelques centaines de mètres les uns des autres, Spindrift racing optant pour un détour plus au large, suivi par FONCIA quand Musandam-Oman Sail tentait de couper au plus court. La tension à bord atteignait son paroxysme jusqu’à ce que Yann Guichard et ses cinq équipiers touchent une risée salvatrice : ils remportaient cette deuxième étape et prenaient ainsi la tête au classement général…

Et si Yann Guichard et ses hommes profitaient encore d’une toute petite brise thermique nocturne, ses poursuivants arrivaient au lever du soleil sur un plan d’eau totalement lisse ! Musandam-Oman Sail, FONCIA et Groupe Edmond de Rothschild étaient alors à quelques dizaines de mètres les uns des autres, sous gennaker. Mais le voilier omanais peinait à virer de bord pour les derniers cents mètres et Michel Desjoyeaux et son équipage s’emparaient de la deuxième place d’une encablure tandis que Sébastien Josse concluait aussi à quelques dizaines de mètres derrière Sidney Gavignet… Quant à Race for Water, il ne concédait au final qu’un mille sur ce groupe de quatre et en finissait un peu plus d’une heure après le vainqueur !


Arrivées à Cascais (heure française)

1-Spindrift racing (Yann Guichard) le 12 septembre à 7h 37’ 36 : 2j 15h 37’ 36 à 15,5 nœuds de moyenne 2- FONCIA (Michel Desjoyeaux) à 8h 26’ 49 : 2j 16h 26’ 49 3- Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) à 8h 33’ 22 : 2j 16h 33’ 22 4- Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 8h 37’ 36 : 2j 16h 37’ 36 5- Race for Water (Stève Ravussin) à 8h 53’ 30

Classement du MOD70 European Tour

(Kiel City Race + 1re étape avec bonus + Dun Laoghaire City Race + 2e étape avec bonus) 1- Spindrift racing (Yann Guichard) 11+47+12+52 = 122 points 2- FONCIA (Michel Desjoyeaux) 12+53+10+46 = 121 points 3-Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 10+44+11+41 = 106 points 4- Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) 9+34+8+42 = 93 points 5- Race for Water (Stève Ravussin) 8+38+9+35 = 90 points



A la une