SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

MOD70 European Tour

Michel Desjoyeaux a largement dominé la Betfair City Race

samedi 1er septembre 2012Redaction SSS [Source RP]

Même si Foncia a été moins percutant sur la dernière manche de la Betfair City Race, Michel Desjoyeaux et ses hommes ont largement dominé cette première épreuve : deux victoires et deux deuxième places dans l’escarcelle sur six matches courus. Cette mise en jambes préjuge tout de même d’un MOD70 European Tour très accroché et dès dimanche à 14h50, la première étape entre Kiel et Dun Laoghaire va donner le tempo de ces cinq semaines de course.

A force de s’imposer sur la ligne de départ, Michel Desjoyeaux a fait réagir ses adversaires qui ne lui ont pas laissé autant d’initiative sur la sixième et ultime manche de la Betfair City Race. De fait, le placement au coup de canon était encore plus essentiel sur ce dernier match devant Kiel puisque le vent s’était un peu lassé et en sus, orienté un peu plus au Sud-Ouest. FONCIA avait déjà vendredi été le plus incisif lorsque le vent était de secteur Nord, donc dans l’axe du fleuve, et le trimaran avait récolté deux victoires sur trois manches. En ce samedi, les conditions météorologiques étaient un peu différentes puisque la brise était plutôt orientée à l’Ouest, voire au Sud-Ouest d’une dizaine de nœuds avec quelques bouffées plus fraîches par moment.

Avec un départ au portant, la configuration était ainsi différente de la veille : moins d’espace pour se placer et plus de précision dans le lancé puisqu’il fallait envoyer le gennaker juste avant la ligne pour être sûr d’enclencher le turbo dès le signal. A ce jeu, Michel Desjoyeaux et son équipage étaient parfaitement calés sur les deux premières manches du jour et s’ils concédaient le premier match, ce fut plutôt la faute à pas de chance : alors qu’ils étaient largement en tête, le vent basculait en leur défaveur et FONCIA devait tirer un bord pour finir quand ses poursuivants pouvaient viser la marque directement. Il terminait tout de même deuxième, juste derrière Groupe Edmond de Rothschild.

La manche suivante était assez similaire avec un départ canon de Michel Desjoyeaux, mais cette fois, Yann Guichard et ses hommes étaient aussi prompts en se positionnant légèrement au vent : après un duel très serré, Spindrift racing arrivait à se glisser sur FONCIA et à le couvrir. Les deux allers retours ne changeaient pas grand chose à la hiérarchie, si ce n’est que Stève Ravussin se fit bloquer par Sébastien Josse lors d’un enroulement de bouée tandis que Sidney Gavignet réalisait un très bon parcours. Il faut souligner que la bouée au vent étant à seulement un mille du départ et le fleuve n’offrant que 600 mètres environ d’espace navigable, l’enchaînement des manœuvres était particulièrement soutenu.

Sans compter que les skippers ne s’en laissaient pas compter : les croisements étaient souvent à la limite de la friction, les enroulements de bouées au décimètre près et les bords au contact en bordure de « froissement de tôle »… Et même à huit équipiers pour gérer plus de 400 m2 de voilure au portant, la configuration de ces parcours d’une demie heure ne laissait aucun répit et surtout aucune place à un manque de coordination : pénalités pour erreur d’appréciation d’un croisement, virement laborieux, enroulement de gennaker langoureux, bascule de mât en retard, cafouillage dans les écoutes, mauvaise anticipation d’une priorité, tous les équipages n’ont pas pu passer au travers d’une boulette !

C’est dire si ce format compact a motivé les coureurs et enthousiasmé le public allemand : la brise faible à modérée et la configuration du fleuve y ont fait pour beaucoup. Au final, la victoire de Michel Desjoyeaux et ses hommes ne manque pas d’éclat ! Avec deux victoires de manches au compteur et un Speed Match gagné, FONCIA s’impose logiquement sur cette Betfair City Race et engrange ses premiers bons points. Mais on notera que Yann Guichard termine en fanfare avec aussi deux victoires et un Speed Match dans l’escarcelle : vainqueur de l’ultime régate, il se départage ainsi d’un petit point face à Sébastien Josse, lui-même vainqueur d’une manche ce samedi.

Place désormais à la course hauturière avec le départ dimanche à 14h50, de la première étape entre Kiel et Dun Laoghaire (baie de Dublin), soit 1 238 milles en passant par le Pas de Calais et la Manche.


Voir en ligne : Info presse www.mod70-europeantour.com/fr/


Classement de la Betfair City Race après six manches

1- Michel Desjoyeaux (FONCIA) : 12+12+10+11+11+9 = 65 points 2- Yann Guichard (Spindrift racing) : 10+11+8+10+12+12 = 63 points 3- Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild) : 11+8+11+12+9+11 = 62 points 4*- Sidney Gavignet (Musandam-Oman Sail) : 8+10+9+8+10+9 = 55 points 5*- Stève Ravussin (Race for Water) : 9+9+12+9+8+8 = 55 points

*En cas d’égalité sur une City Race, le meilleur résultat sur les Speed Match départage les concurrents.

Résultat des Speed Match

1- Michel Desjoyeaux (FONCIA) 23 points 2- Yann Guichard (Spindrift racing) 22 points 3- Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild) 20 points 4- Sidney Gavignet (Musandam-Oman Sail) 18 points 5- Stève Ravussin (Race for Water) 17 points



A la une