SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la Voile

Ville de Genève Carrefour Prévention remporte le dernier parcours de ralliement

mardi 24 juillet 2012Information Tour Voile

Des rotations un peu surprenantes et puis des petites risées, des plus conséquentes, du refus et de l’ado’... Tous les termes y sont passés pour décrire ce ralliement de 122 milles entre Gruissan et La Seyne/mer – Toulon Provence Méditerranée, dernière étape du Tour de France à la Voile 2012. Au départ, rien d’incroyable, c’est presque conservateur : une ligne, 14 bateaux et aucun rappel. A bord, on sait qu’il ne faut pas rater cette phase importante de la régate. Les bateaux filent tranquillement en direction de l’Île Planier, à quelques 90 milles de là. Le vent se maintient bien plus longtemps que prévu, c’était inespéré. Le soleil se couche sur une flotte encore relativement compacte, la lumière est superbe et la mer calme.

Toutes les bonnes choses ont une fin, et après avoir avancé rapidement vers le but, entre bascules de vent, changements de voiles et engins de pêche (Côtes d’Armor Bretagne et Nantes St Nazaire E. Leclerc embarquent le même filet), le vent finit par tomber. Il faut scruter la mer, chercher les risées, le moindre souffle supérieur à 5 nœuds, réguler le plus finement possible et tout prendre, tout ! L’opportunisme est au menu du dîner, assaisonné d’un soupçon de réussite, c’est encore mieux. On parle de transitions difficiles, on envisage une nuit longue et dure. Courrier Dunkerque 3 part au large, TPM Coych reste avec BAE Systems, les Suisses de Ville de Genève Carrefour Prévention, Bretagne Crédit Mutuel Elite et Île de France plus à la côte. C’est très étonnant, pas de marquage, les deux leaders au général appliquent leur stratégie. Le vent joue toute la nuit avec les nerfs des marins, mais le petit matin couronne leurs efforts de succès : trois heures d’avance sur les routages et, devant leurs étraves, un phare. Il est 6h15, ce phare n’est autre que le phare du Planier. Une voile, plusieurs à l’horizon, et en tête les Suisses de Jérôme Clerc et Elodie Jane Mettraux, ceux-là créeront décidemment le spectacle jusqu’au bout de ce Tour de France à la Voile. Dans leur tableau arrière un certain Fabien Henry, et... des Normands, ceux de Bred / La Normandie, surprenant mais vrai, le jeune équipage de Baptiste Choquenet se bagarre sec avec les Omanais de BAE Systems, la nuit a dû être longue... très longue.

Le finish de cette dernière étape de ralliement du Tour de France à La Voile 2012 est haletant pour les spectateurs et probablement insoutenable pour ses acteurs. Différentes stratégies s’opposent, un peu plus au sud, un peu plus à l’ouest, du gagne petit ? Peut-être pas tant que cela ! Certains reviennent de loin, d’autres tentent de contenir les assauts. Le vent tourne, rentre de l’Ouest, ça croise et recroise. Île de France est une fois de plus dans le match, la Méditerranée semble être le terrain de jeu des Franciliens cette année. En tirant à la côte après le passage du phare du Planier, Jimmy Pahun et les siens surprennent. Ils sont suivis dans leurs options par l’équipage de Baptiste Choquenet, deuxièmes du classement amateurs. Suit un petit coup au large, il n’en faut pas plus à Île de France pour recroiser devant le groupe de tête, quelques longueurs devant TPM Coych. Au passage du Cap Sicié, Île de France enroule les cailloux au plus près... Ca passe, le spectacle est splendide ! Derrière les Suisses de Jérôme Clerc et Elodie Jane Mettraux ont moins de réussite et se retrouvent dans une petite bulle. Bred / La Normandie fait de même. A peine quelques secondes, une minute au plus, mais en convertissant en longueur, la sanction est immédiate. TPM Coych et BAE Systems sont un peu plus prudents et voient le coup venir, ils enroulent plus large et passent devant les deux infortunés. Être en tête dans ces conditions signifie aussi payer les pots cassés, être le premier à commettre l’erreur que les suivants pourront mieux anticiper.

La baie de La Seyne sur Mer ne se remplit pas comme l’on dit… Pas de vent au fond, cela s’annonce tordu et compliqué. A bord, on se mord les doigts et on serre les dents, il faut absolument tenir, le droit à l’erreur n’est pas reconnu ici, les cœurs battent trop forts. Debout, Vincent Aillaud scrute le plan d’eau, il s’assied et se relève à nouveau, coup d’oeil à gauche, à droite à nouveau, et ça empanne. C’est au tour des Hyérois et des Omanais de profiter d’un « lift », une petite risée bien placée et sacrément salvatrice. Dans leurs tableaux arrières, les suisses reviennent forts, spi bleu pour TPM Coych, spi rouge pour les hommes de Pouligny et spi rose pour les Suisses, on peut suivre le spectacle facilement. BAE Systems se dégage, qu’ont-ils vu ? Quel tour Gérald Véniard, leur navigateur, va-t-il sortir de son sac ? Un trou d’air et les Franciliens s’arrêtent, les Normands repartent. Au poker de l’arrivée dans des airs erratiques, il n’y a qu’un seul gagnant et beaucoup de perdants... Ce gagnant, ça sera Ville de Genève Carrefour Prévention, les Suisses s’imposent devant TPM Coych et Bred / La Normandie. Somptueux spectacle, chapeau bas ! L’émotion est à son comble chez les Suisses, cette manche a une saveur particulière. La dernière de ce Tour de France à la Voile 2012 mais probablement pas la dernière dans la vie de ce jeune équipage qui survole cette année le classement amateur et vient inquiéter les leaders du général... A quelques longueurs, les jeunes de Bred / La Normandie signent une très belle manche avec cette seconde place et confortent leur position de deuxième au classement amateur : belle récompense pour leur progression tout au long de la compétition.

En terminant 4e de l’étape, BAE Systems revient à égalité de points au général avec Bretagne Crédit Mutuel Elite. La dernière marche du podium de ce Tour de France à la Voile fait des envieux : dépouillement des bulletins demain entre les bouées des deux parcours techniques prévus : c’est chaud ! Le suspens en tête du classement s’est un peu estompé. Il faut attendre demain pour connaître l’issue définitive de ce Tour de France à la Voile mais TPM Coych a quelques peu enfoncé le clou aujourd’hui : 20 points séparent les Hyérois des hommes de Souben.


Rappel des classements

Classement général provisoire après 31 courses :

1 - TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) - Fabien Henry / Tugdual Becquemie, 854 pts - SPI BLEU 2 - COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) - Daniel Souben, 834 pts 3 - BRETAGNE - CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) - Nicolas Troussel, 793 pts 4 - BAE SYSTEMS (OMA 4) - Cédric Pouligny, 793 pts 5 -VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) - Jérôme Clerc / Elodie Mettraux, 784 pts

Classement amateur après 31 courses :

1 - Ville de Genève - Carrefour Prévention, Elodie Jane Mettraux / Jérôme Clerc, 784 pts- SPI ROSE 2 - BRED / La Normandie, Arthur Herreman / Baptiste Choquenet, 671 pts 3 - Côtes d’Armor Bretagne, Josselin Le Moine, 619 pts ...

Classement au large après 7 courses :

1 - Toulon Provence Méditerranée - COYCH, Fabien Henry, 412 pts 2 - COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) - Daniel Souben / 378 pts SPI VERT 3 - Ville de Genève - Carrefour Prévention, Elodie Jane Mettraux / Jérôme Clerc, 374 pts ...

Classement technique après 24 courses :

1 - COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) - Daniel Souben / 541 pts 2 - TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) - Fabien Henry / Tugdual Becquemie, 522 pts 3 - BAE SYSTEMS (OMA 4) - Cédric Pouligny, 510 ptsSPI ROUGE



A la une