SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mondial 49er

4e titre mondial pour Nathan Outteridge et Iain Jensen

Manu Dyen et Stéphane Christidis terminent 4e

dimanche 13 mai 2012Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Il s’en est fallu d’un cheveu mais Manu Dyen et Stéphane Christidis grimperont sur le podium d’un championnat du monde de 49er. Longtemps 3e, les sélectionnés français ratent leur medal race sur le plan d’eau de Zadar, en Croatie. Ils terminent à égalité de points avec les Danois Norregard et Lang qui eux se hissent sur le podium* derrière les jeunes Kiwis Berling et Tuke (21 ans), et surtout les Australiens Nathan Outteridge et Ian Jensen qui remportent leur deuxième mondial d’affilée, et le quatrième de leur carrière.

« Faire 18 manches et terminer à zéro point du troisième, c’est hyper frustrant » enrage Stéphane Christidis qui n’est pas prêt d’oublier cette régate où le podium s’est joué à une demi-longueur. « Dans la medal race, le Danois a réussi à passer et nous virait dessus dès qu’il le pouvait. Le Néo-Zélandais cherchait lui aussi à nous couvrir pour protéger sa deuxième place. Pendant toute la manche, c’était une fois l’un, une fois l’autre » raconte l’équipier avant de conclure, inconsolable : « les défaites, des fois, font mal ».

Manu, le barreur explique qu’il se serait « bien passé de ce dénouement », lui qui voulait tant ce podium planétaire. En se forçant un peu, il arrive tout de même à voir le bon côté des choses : « On nous aurait dit, après notre 18e place sur le mondial 2011 que l’on serait 4e aujourd’hui, j’aurais signé tout de suite. »

Il faut en plus rappeler que cette quatrième place arrive après une victoire à Hyères et une deuxième place sur Palma, autant de performances qui font de l’équipage français l’un des plus en forme du moment à seulement 76 jours du début des Jeux Olympiques. Le coach, Guillaume Chiellino y croit plus que jamais : « Ils vont avoir envie de se venger » prévient t’il.

Au-delà du résultat de Manu et Stéphane, le 49er tricolore affiche une bonne santé puisqu’ils étaient quatre équipages sélectionnés en rond or. Julien D’ortoli et Noé Delpech, deuxièmes Français, terminent à la 8e place et réalisent la meilleure performance de leur carrière sur un championnat du monde.

* En cas d’égalité, l’équipage ayant réalisé la meilleure medal race passe devant.

Manu Dyen :« Un dénouement comme ça, on s’en serait bien passé. Le lieu ne nous va pas. Il y a deux ans, il s’était passé la même chose sur le championnat d’Europe. C’est dur à avaler, on voulait un podium. Après, on tirera de très bons éléments de cette régate. »

Stéphane Christidis : « Il y avait des conditions très typées. On a réussi à faire des choses, mais dans la souffrance, on s’est démené et terminer à 0 point du podium après 18 manches, c’est hyper frustrant. C’est dur mais c’est le sport. Les défaites, des fois font mal. Comme on dit, tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort. »

Guillaume Chiellino, entraîneur : « La medal race s’est déroulée dans une configuration compliquée car le Néo Zélandais et les Danois les marquaient, c’est pourquoi ils passent dernier à la bouée au vent. C’est une configuration difficile mais pas injouable, la preuve, ça s’est joué à une demi-longueur. Ça fait trois régates qu’ils sont dans le coup. Leur place, c’est toujours dans les 5 premiers. Ils auront envie de se venger. Pour le 49er français en général, il y a plusieurs motifs de satisfaction. Quatre équipages français étaient dans le rond et Mathieu Frey et Yan Rocherieux ont su se mobiliser pour terminer en tête du rond argent et montrer que ce n’était pas leur place. Il y a eu un beau travail de réalisé avec Nico (Huguet, ndlr) à Marseille et ça porte ses fruits. »


Résultats définitifs :

  • 1. AUS Nathan Outteridge / Iain Jensen
  • 2. NZL Peter Burling / Blair Tuke
  • 3. DEN Allan Norregaard / Peter Lang
  • 4. FRA Manu Dyen / Stéphane Chistidis (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)
  • 8. FRA Julien D’Ortoli / Noé Delpech (YCPR Marseille / YCPR Marseille)
  • 18. FRA Thomas Ribaud / Sébastien Scotto di Fasano (YCPR Marseille / YCPR Marseille)
  • 25. FRA Axel Silvy / Ulysse Hoffman (La Pelle Marseille / YC Mauguio Carnon)
  • 26. FRA Mathieu Frey / Yann Rocherieux (SR Caledonienne / CN de Sciez)

Plus d’infos : www.49erworlds.org



A la une