SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Rolex Sydney Hobart Yacht Race

Anthony Bell : "C’est une victoire contre le sort"

jeudi 29 décembre 2011Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le jury international du Royal Yacht Club of Tasmania a jugé la réclamation du comité de course contre Investec Loyal et l’a rejetée. Anthony Bell et l’équipage du maxi de 100 pieds se sont donc vus attribuer la victoire au scratch de l’édition 2011 de Rolex Sydney Hobart Yacht Race.

Après la remise des prix lors de laquelle il s’est vu offrir une montre du sponsor de la course, il a pu donner son point de vue et l’explication a convaincu le jury de la bonne foi de l’équipage.

Il y a donc bien eu une conversation entre un membre de son équipage et une une personne embarquée à bord d’un hélicoptère. Le membre de l’équipage d’Investec Loyal incriminé est Michael Coxon. C’est le directeur commercial de la voilerie North Sails Australia.

Après la première nuit passée dans une forte brise, il s’interrogeait sur l’état de la grand-voile de Wild Oats XI réalisée dans leur nouveau matériaux, le 3Di. Il s’agirait d’ailleurs de la voile la plus chère au monde réalisée de cette façon.

"Ils ont compris que Michael Coxon ne cherchait pas à bénéficier d’un avantage pour nous mais plutôt d’en savoir plus sur l’état de la voile de son client. Ils ont admis cet état de fait", a déclaré Bell après avoir appris la décision du jury.

On retiendra donc que le vainqueur final est Investec Loyal et qu’il bat le grand favori, le fameux Wild Oats XI de Bob Oatley, quintuple vainqueur de la Rolex Sydney Hobart. Une victoire acquise de seulement 3 minutes et 8 secondes.

- Source www.rolexsydneyhobart.com



A la une