SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

ASP World Tour

Kelly Slater : "C’était annoncé l’autre jour mais maintenant, c’est sûr"

lundi 7 novembre 2011Christophe Guigueno, Information World Surf League

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Cette fois-ci, c’est bon. L’Américain Kelly Slater a été officiellement et définitivement sacré champion du monde de surf pour la 11e fois. Oubliée, l’erreur de l’Association des Surfers Professionnels, sa qualification en quart de finale hier du Rip Curl Pro Search San Francisco lui a permis de valider le titre trop tôt annoncé.

Chez lui, sur la côte ouest, Slater s’est débarrasé de deux jeunes Brésiliens pour obtenir son billet pour les quarts et assurer son titre mondial.

"C’était annoncé l’autre jour mais maintenant, c’est sûr, a déclaré Slater. J’étais un peu déçu mais, à la fois, je trouvais ça drôle. Je n’ai pas de ressentiment envers l’ASP. Les erreurs, cela arrive à tout le monde. J’ai donc dû me reconcentrer pour affronter deux garçons qui ont l’âge d’être mes fils. "

Face aux deux surfers de 18 et 19 ans, Slater a donc aisément passé son tour.

"J’ai pu envoyer un sms à ma mère car, c’est amusant, je n’avait pas la tête à cela l’autre jour. C’est mon métier et je dois le prendre sur moi sans reporter la faute sur les autres. Il y a déjà eu ce genre d’erreur dans l’histoire du championnat mais celle-ci reste quand même étrange. D’autant plus que je devais participer au show TV de Dan Patrick alors que, je n’étais plus champion du monde et que la météo ne prévoyait pas de vague avant quelques jours... Mais cela m’a laissé le temps de me reconcentrer..."



A la une