SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Generali Solo

Francisco Lobato s’offre une 1re victoire en Figaro-Bénéteau

mercredi 15 juin 2011Redaction SSS [Source RP]

Francisco Lobato (Roff) a signé peu avant 9 heures ce matin sa première grande victoire en solitaire dans la Classe Figaro. Fatigué, heureux, c’est un Portugais soulagé aussi, qui a su tenir tête jusqu’au bout aux assauts déterminés d’un superbe second, Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls). 19 petites secondes séparent les deux marins à l’arrivée devant Porquerolles.

Souvent placé depuis son arrivée en Figaro en 2010, Francisco Lobato a touché dans cette longue course hauturière entre Leucate et Porquerolles le petit supplément de chance qui lui faisait défaut. Il livre une copie sans tache, marqué du sceau de l’inspiration et de la ténacité. Inspiration lors de son atterrissage au large du cap Sicié, quand la Tramontane qui le propulsait depuis le Languedoc a laissé place à une brise thermique. Et ténacité lors de la terrible épreuve qui attendait les solitaires, de la baie d’Hyères au Lion de Mer et retour. Brise légère, franche pétole ont été au menu d’hommes aux résistances physiques bien entamées par le sprint débridé en travers du golfe du Lion. Lobato a fait étalage de ses grandes qualités morales pour résister aux appétits d’un petit groupe de 5 affamés.

A quelques longueurs de son tableau arrière, Jean-Pierre Nicol menait en effet la charge en compagnie de Fabien Delahaye (Port de Caen-Ouistreham), Fred Rivet (Vendée 1), Laurent Pellecuer (Option sud club de partenaires) et Nicolas Lunven (Generali). Aucun de ces marins ne devait s’avouer vaincu avant la ligne, et Nicol engageait même Lobato dans une infernale sarabande d’empannages quelques encablures seulement avant la ligne d’arrivée.

Le Portugais triomphe donc dans la belle lumière matinale de Porquerolles, au terme d’un jour, 17 heures et 50 minutes d’éprouvante régate. Le classement général provisoire se trouve aujourd’hui chamboulé ; c’est Fabien Delahaye qui bondit sur la plus haute marche du podium, suivi de Jean-Pierre Nicol (Sous réserve des réclamations en cours…)…

- Info presse www.generali-solo.com

Ils ont dit :

Francisco Lobato (Roff) :

« Très content car il m’est souvent arrivé en Figaro d’être bien placé, mais de me faire avoir à l’arrivée. J’ai eu un peu de réussite. C’est important pour le moral, d’autant que cette Generali Solo ne se passe pas bien pour moi. On était 4 ou 5 bateaux hier soir et sur le retour du Lion de Mer, j’ai dû bataillé ferme. Il fallait y croire tout le temps. Ce fut une étape très stressante. C’est ma première victoire en Figaro ! »

Fabien Delahaye (Port de Caen Ouitreham) :

« Une étape compliquée. Le départ et la traversée du golfe du Lion était top. Après ça s’est compliqué. Il fallait bien réfléchir et être au bon endroit. J’ai choisi d’atterrir le plus vite possible sur les côtes pour toucher le thermique. Ca a payé pour moi. J’ai été dans le bon paquet tout de suite. J’ai été en tête jusqu’à Sicié. J’étais avec Francisco. Il a fait un petit décalage à un moment et je suis resté scotché. J’ai réussi à revenir en tentant des petits coups à droite et à gauche… Une belle bagarre intense, avec une grande incertitude. »

Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls) :

« Satisfait de ce podium. C’est une bonne opération au classement général. Tout a bien marché dans le bon sens. Un vrai bonheur mais ç a été terriblement difficile. On a beaucoup souffert, multiplié les empannages. Il ne me reste plus rien à manger ni à boire. L’étape fut intense et je suis rincé. Je me suis accroché jusqu’au bout pour jouer la victoire. Francisco a été très fort, en tête depuis hier midi. Il a été impressionnant. »

Fred Rivet (Vendée 1) :

« Très heureux de ce résultat. J’ai mené la danse hier. J’ai été toujours dans le coup, jusqu’à ce que le vent tombe en baie de Saint Tropez. J’ai joué la gagne jusqu’au bout. Je reviens bien au général et je vais essayer de bien finir ici. »

Nicolas Lunven (Generali) :

« Je me suis battu toute l’étape au sein d’un groupe de 6 bateaux. Sympa ! Mais pas un très bon finish ; je ne parviens pas à concrétiser mes courses. Je finis 6e du groupe de 6. Un peu décevant ! je ne trouve pas les clés. Je perds des places bêtement. Je suis très concentré mais je dois trouver les clés. On a eu jusqu’à 25 noeuds au large de Marseille. Ca a molli ensuite et il a fallu se jeter à terre pour bénéficier des brises thermiques. On a avancé toute la journée dans du petit temps. J’ai eu peur de ne jamais voir le Lion de Mer. Notre groupe s’en est bien sorti avec des écarts conséquents. Je n’ai pas beaucoup dormi. J’ai hâte de découvrir cette île que je ne connais pas. »


Classement des 10 premiers arrivés de la course Leucate - Porquerolles :

  • 1 - ROFF - Francisco Lobato
  • 2 - Bernard Controls - Jean-Pierre Nicol
  • 3 - Port de Caen - Ouistreham - Fabien Delahaye
  • 4 - Vendée 1 - Fred Rivet
  • 5 - L’Option Sud Club des partenaires - Laurent Pellecuer
  • 6 - Generali - Nicolas Lunven
  • 7 - MarseillEntreprise - Jean-Paul Mouren
  • 8 - La Solidarité Mutualiste - Damien Guillou
  • 9 - Luisina - Eric Drouglazet
  • 10 - Cercle Vert - Gildas Morvan

Classement provisoire général avant jury général à Porquerolles

  • 1- Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham) = 69 pts
  • 2- Jean Pierre Nicol (Bernard Controls) = 71,8 pts
  • 3- Gildas Morvan (Cercle Vert) = 73 pts
  • 4 -Morgan Lagravière (Vendée) = 87 pts
  • 5- Laurent Pellecuer (Options Sud) = 88 pts
  • 6- Francisco Lobato (Roff) = 93 pts


A la une