SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

La Barquera

Départ de rêve de Pornichet pour les Barqueristes

samedi 28 mai 2011Redaction SSS [Source RP]

C’est sous un soleil réchauffant et avec un vent d’ouest juste comme il faut, que se sont élancés à midi précise les 20 concurrents de la 22e Barquera, en présence de la population et de nombreux élus rassemblés sur la digue sud du Port de Plaisance Plaisance #Plaisance de Pornichet.

Le lieu était pour l’occasion transformé en tribune naturelle, offrant un spectacle rare dans le monde de la course au large : celui d’un départ au ras du môle, des bateaux qui virevoltent juste sous les yeux du public, le tout accompagné par de gouleyantes galettes-saucisses fraîchement grillées. Et c’est donc à midi par un coup de sifflet libérateur que le départ a été donné conjointement par Hervé Bossy, conseiller municipal de Pornichet, et Paul-Edouard Despierres, le président du comité de course, eux aussi rassemblés sur la digue. « Un départ magnifique où tout est réuni puisque l’ambiance à terre comme sur l’eau, est digne de la Barquera » déclare l’élu en charge du nautisme et de l’international. Un bon départ, du premier coup, dans un vent d’ouest d’à peine 10 nœuds idéal pour ce type d’exercice avec en guise de mise en jambe, un parcours dans la baie qui a obligé les concurrents à revenir sous spi au plus près de la digue, pour offrir une ultime scène nautique aux Pornichétains.

A ce jeu Jeu #jeu , les gros bras de la Barquera n’ont pas tardé à faire parler la poudre. Et les anciens vainqueurs ont tout de suite montré leur intention d’accrocher une nouvelle victoire à leur palmarès. Ainsi Ster Wen V, le X442 de Guy Sallennave (12 victoires à son actif) a pris le meilleur départ, suivi de près par Jivaro, le J133 d’Yves Grosjean (vainqueur en 2009). Ces deux se sont retrouvés au coude à coude à l’issue du bord sous spi. Jivaro « grillant » la politesse à Ster Wen V en enroulant la bouée avec quelques mètres d’avance seulement. Sans surprise également, le troisième à ce classement très intermédiaire est l’Akela 50 d’Hervé Darexy, tenant du titre.

A la sortie de la baie, poussée par un vent d’ouest de 10 à 15 nœuds, la flotte a mis le cap sur le plateau de la Banche qu’elle a laissé à gauche, avant d’être confrontée au premier choix stratégique :lâcher un peu les écoutes pour bifurquer à gauche et prendre quasiment la direction de Gijón, ou continuer vers l’ouest à la recherche d’une bascule plus favorable. La grande majorité a choisi de viser directement le port d’arrivée. Quelques autres et non des moindres ont continué à « tirer » vers l’ouest à la recherche d’une bascule de vent.

La première nuit en mer s’annonce douce. Peut être trop même. Les prévisions météo promettent des conditions de vent de plus en plus molles au fur et à mesure de l’avancement de la journée et de l’éloignement des côtes de Loire Atlantique.

Fred de Beaurazin / www.labarquera.org
- Les photos du départ : www.labarquera.org/photos/Barquera-2011-Depart-de-Pornichet_ga67544.html


Dans la même rubrique

Photo : Plein de coques à Lorient’ Geles

Rolex Sydney - Hobart : Geoff Boettcher l’emporte en temps compensé

Rolex Sydney - Hobart : Mark Richards : "c’est un bon résultat"

Rolex Sydney - Hobart : Wild Oats XI premier à Hobart


A la une