SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Maxi Yacht Rolex Cup

Esimit Europa 2 facile vainqueur chez les Maxi

Nicklas Zennstrom prend une victoire sur l’ultime manche

dimanche 12 septembre 2010Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La dernière journée de la Maxi Yacht Rolex Cup 2010 a sacré de grands champions dans les différentes classes. Hormis en Mini Maxis, tous les leaders provisoires ont réussi à conserver leur avantage pour s’imposer. Seul Andres Soriano a dû céder sa place. Nicklas Zennstrom, propriétaire de Ran, réussit la performance du jour en s’emparant de la première place du classement lors de l’ultime manche. Zennstrom devient le nouveau champion du monde de la classe Mini Maxi. Claus Peter Offen (Y3K), Igor Simcic (Esimit Europa), John Williams (Ranger), Otto Happel (Hetairos) et Brian Benjamin (Aegir) sont également les grands gagnants de cette semaine sarde.


En cette dernière journée, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier la prestation de Niklas Zennstrom, propriétaire de Ran, lors des deux dernières manches du championnat du monde de la classe des Mini Maxis. Avec deux parcours au vent et sous le vent d’une distance de 8,8 et 8 milles, le comité de course offrait aux compétiteurs l’occasion d’écrire une nouvelle fois de belles histoires.


Alegre, solide leader depuis le début de la Maxi Yacht Rolex Cup, n’a finalement rien pu faire pour contrer les assauts de Zennstrom. Avec 4 points d’avance lors de l’avant dernière journée, Soriano, propriétaire d’Alegre, pouvait entrevoir la victoire finale mais cette dernière journée a été la plus mauvaise depuis le début de la semaine. Avec un cumul de 7 points dans les deux dernières manches pour Alegre et de 2 points pour Ran, les compteurs se sont affolés et c’est finalement Niklas Zennstrom qui prend les commandes lors de la toute dernière manche. Un final passionnant qui sacre un équipage expérimenté et régulier ayant su attendre son heure. Jamais Zennstrom n’a baissé les bras surtout après avoir heurté un rocher, une mésaventure qui aurait pu lui coûter cher. Tacticien à bord de Ran, Thierry Peponnet a réussi un coup de maître lors de la dernière manche et s’est dit pleinement satisfait du travail de l’équipe mais surtout impressionné par la rapidité de Ran. Pour Zennstrom, la joie est immense : « Aujourd’hui, je suis très, très fier de l’équipe. Ça n’a pas été facile. Le début de la semaine avait mal commencé avec l’abandon de notre stratège, Tim Powell, puis a suivi l’histoire du rocher. Mais les luttes rendent la vie intéressante. »


Du côté des autres classes, Wally, Super Maxis, Class J, Racer, le comité de course a inscrit un parcours côtier de 35 milles en guise de final. Avec un vent de 15 à 16 nœuds sur une mer formée avec des creux de 2 mètres, les maxis ont eu l’une des plus belles journées de cette semaine.

Des conditions parfaites pour Y3K de Claus Peter Offen qui ne cesse de briller dans ces rendez vous. L’homme d’affaire allemand remporte sa troisième Maxi Yacht Rolex Cup et réussit à conserver son titre de 2009. « C’est notre troisième victoire à la Maxi Yacht Rolex Cup et la deuxième fois d’affilée. C’est vraiment une sensation unique d’autant plus forte que ce fut à bord de notre nouveau bateau. Nous serons là l’année prochaine pour tenter le triplé, c’est évident. Ce ne sera pas facile, car le niveau de la flotte est très fort, surtout cette année. Un challenge qui est d’autant plus intéressant pour nous" Confiait Claus Peter Offen très heureux de cette victoire face à son concurrent de toujours, Sir Lindsay Owen Jones.

Le propriétaire de Magic Carpet 2 termine deuxième de l’épreuve, suivi par Indio d’Andrea Recordati.


Heureux propriétaire d’Esimit Europa depuis moins d’un an, Igor Simcic n’aura pas mis longtemps pour dompter tout le potentiel de l’ancien Alfa Romeo. Cette fusée de 100 pieds de long à la technologie très avancée est un redoutable adversaire pour les victoires en temps réel mais à contrario beaucoup moins à l’aise pour obtenir une victoire en temps compensé. « Pour nous garantir une victoire en compensé, il faut l’emporter avec une très grande avance. Par trois fois, nous avons réussi à remporter la victoire. C’est une très grande satisfaction pour nous prouvant ainsi que nous avons un bateau rapide et un équipage dès plus performant. Depuis notre victoire dans la Giraglia Rolex Cup, nous ne cessons de progresser. Notre prochain grand objectif est la Rolex Middle Sea Race. »


Brian Benjamin, propriétaire d’Aegir , remporte quant à lui la bataille des Mini Maxis Racer Cruiser. Le nouveau Aegir est en cours de finalisation à Newport et s’alignera en juin prochain sur la Giraglia Rolex Cup puis sur la Maxi Yacht Rolex Cup, et enfin la Rolex Middle Sea Race. « Nous avons eu une semaine très intéressante : le bateau a bien navigué, l’équipage a été fantastique, nous avons eu beaucoup de problèmes pendant toute la semaine mais nous les avons surmontés. »

En Super Maxis, pas de surprise au classement général. Otto Happel, propriétaire d’Hetairos habitué du circuit et de la Maxi Yacht Rolex Cup, remporte le titre devant Gliss et Visione. « Nous avons eu une excellente semaine avec une bonne brise la plupart du temps ce qui est extraordinaire et bien mieux que les années précédentes. Nous avons navigué au milieu d’une flotte de maxis que nous ne connaissons pas forcément. C’est un réel plaisir de participer à ce genre de compétition. » 


Intraitable depuis lundi dernier, le Class J Ranger a brillé en tête du classement et remporte en toute logique le titre devant Velsheda. « Quand vous ne commettez que très peu d’erreurs et que vous disposez d’un très bon équipage, vous vous attendez à de bons résultats. Nous avons déjà une liste de travaux à effectuer pour encore améliorer le bateau mais je suis pleinement satisfait de cette semaine. » Analysait John Williams.

- Press info Regatta News / www.yccs.it


MAXI YACHT ROLEX CUP - PROVISIONAL FINAL STANDINGS

Place, Boat, Skipper, Races 1-2-3-4-5, Total Points

Maxi (Racing & Racing/Cruising)

  • 1) Esimit Europa 2, Igor Simcic, 1-2-1-1-(DNC 7), 5.0 points
  • 2) Highland Fling, Irvine Laidlaw, (2)-1-2-2-1, 6.0
  • 3) Singularity, Deniy Yacht Mngmt, (4)-3-3-4-2, 12.0

Supermaxi/J Boats

  • 1) Ranger, R.S.V. Ltd, 1-1-1-(2)-1, 4.0 points
  • 2) Velsheda, Tarbat Investment, 2-3-(7)-1-2, 8.0
  • 3) Hetairos, Rockport Ltd, (8)-2-3-3-4, 12.0

Supermaxi

  • 1) Hetairos, Rockport Ltd, (8)-2-3-3-4, 6.0 points
  • 2) Gliss, Marco Vogele, 3-(7)-4-2-1, 10.0
  • 3) Visione, Hasso Plattner, (4)-3-1-3-3, 10.0

Wally

  • 1) Y3k, Claus Peter Offen, 2-2-2-1-(4)-1, 8.0 points
  • 2) Magic Carpet 2, Lindsay Owen Jones, (5)-1-3-4-2-4, 14.0
  • 3) Indio, Andrea Recordati, (4)-3-4-2-3-3, 15.0

Mini Maxi Rolex World Championship

  • 1) Ran, Niklas Zennstrom (GBR), 6-2-1-2-2-2-DNF(25)-1-1, 17.0 points
  • 2) Alegre (GBR), Andy Soriano, 1-1-4-1-1-4-3-4-(5), 19.0
  • 3) Shockwave (NZL), Neville Crichton, 2-3-2-(5)-5-3-4-3-2, 24.0

Mini Maxi Racer-Cruiser

  1. 1) Aegir, Brian Benjamin (GBR), 8-8-13-8-(140-9-2-6-9, 63.0 points
  2. 2) Stig, Alessandro Rombelli (ITA), (14)-7-8-14-11-13-7-13-6, 79.0
  3. 3) Charis, Fabio Mangifesta (ITA), 11-13-(18)-13-9-10-5-7-14, 82.0


A la une