SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France

Les Hyérois vctorieux dans le Vieux Port

Dimitri Deruelle : "Il fallait prendre des risques !"

mercredi 21 juillet 2010Information Tour Voile

Vainqueurs à Marseille tôt ce matin, les hommes de Toulon-Provence-Méditerranée – COYCH ! Après 59,7 milles de course de coefficient deux, les Hyérois s’amarrent dans le Vieux Port en voisins. Le skipper Fabien Henry a le sourire, son équipier Dimitri Deruelle est ravi de gagner à domicile et le champagne matinal a bon goût.

La flotte a quitté Port-Camargue hier à 20h. Lumière rasante devant les immeubles de La Grande Motte, cinq nœuds de vent de Sud. Les Farr 30 tirent à la côte et longent les plages. Quatre d’entre eux talonnent. Même Deruelle confie avoir « effleuré le sable ». Les premières marques de parcours passées, les options se dessinent : TPM – COYCH tire au large.

Vers minuit, le vent rentre : douze nœuds. Les bascules sont nombreuses. La lune est cachée par les nuages. Au premier pointage de Faranam, devant Fos-sur-Mer, TPM – COYCH émerge en tête de la nuit noire. Nouvelle-Calédonie le suit, Courrier Dunkerque sur ses talons. Ces deux-là ne cessent de se marquer ! Bertrand Pacé, à la barre de Nouvelle-Cal, n’est pas une grande figure du match-race pour rien.

Nous sommes à mi-parcours : il reste 30 milles avant Marseille. Les concurrents tirent un long bord tribord pour rejoindre la cité phocéenne. Faute de vent dans la rade, le comité de course raccourcit le parcours au cap Cavau, au Sud des îles du Frioul. A 5h38, TPM – COYCH coupe la ligne en tête et fait route, victorieux, vers le Vieux Port. Il est six heures, Marseille s’éveille. Deruelle est ici chez lui. Sur ce ralliement, l’avantage du local est évident : « C’est vrai qu’il y a des statistiques pour ce genre de conditions. Et la nuit, ici, il y a toujours des situations délicates à gérer. Alors j’essaye de ne pas refaire les mêmes erreurs. Pour une fois, ça paye et je suis content ! »

Derrière Henry, Deruelle et leurs équipiers, le château d’If prend des teintes ocres pour célébrer un podium original. Deuxièmes, les étudiants de Team SOG – Safran ; troisième, Ile-de-France 2010 ! Team SOG – Safran conforte sa place en tête du classement étudiant… Mais pas seulement. Huitièmes au général, les jeunes trinitains se battent carrément avec les pros. « Notre secret ? » Quentin Ponroy sourit. « Nous sommes une bande de potes et naviguons depuis longtemps ensemble. Les postes sont bien calés et on se fait confiance. Notre bateau va vite. On ne se pose pas de question, on fait marcher. »

La formule est efficace ! Elle pourrait bien être reprise par Nouvelle-Calédonie, toujours en tête du général, 36 points devant Courrier Dunkerque. Ou même par les leaders amateurs de Ville de Genève – Carrefour Prévention, talonnés par Mummaduck, huit points derrière.

Après une après-midi de repos, les régates redémarreront demain à midi. Rendez-vous en rade de Marseille. Mais de jour, cette fois !

Ils ont dit

- Dimitri Deruelle, embraqueur et stratégiste de TPM – COYCH : « Nous sommes vraiment contents. Notre stratégie de course était relativement simple : nous voulions protéger le large. Nous avons d’abord joué à gauche les deux premières balises – nous avons effleuré très légèrement le sable. Ceux qui sont allés un peu plus loin ont échoué. Il fallait prendre des risques ! Le début de la course était très important en terme de placements. Puis, le large. Nous avons été très méfiants, surtout en fin de course. A Marseille, l’atterrissage est délicat. Des équipages comme Nouvelle-Calédonie ou Courrier Dunkerque ont beaucoup perdu en restant à la côte. Nous avons été plus vigilants et avons croisé juste devant Team SOG – Safran pour remporter cette manche. Heureusement que le comité de course a raccourci à Cavau ! Rentrer sans vent dans la rade Sud de Marseille aurait été une véritable tuerie. Je suis très content que TPM – COYCH m’ait accueilli cette année sur le bateau avec une partie de mon équipe, dont Maxime Paul. Il faut aussi rappeler que le COYCH est mon premier club, celui où j’ai appris à faire de la voile et où j’ai passé 15 ans ! »

- Quentin Ponroy, régleur de grand-voile de Team SOG – Safran : « Deuxième, c’est génial ! Si on nous avait dit ça hier, je pense qu’on aurait signé rapidement. Nous prenons des points à nos concurrents directs – CSC-HEC-Ecole Navale, Ville de Genève – Carrefour Prévention, Purflo – Les Thermes Marins – St Malo. C’est une belle opération au classement général. Je suis très content de notre navigation. Nous avons fait marcher le bateau à fond toute la nuit, nous n’avons rien lâché. Nous sommes partis dans le groupe des bons bateaux, à six, et avons grappillé place par place. Julien Villon a fait une super nav. Ca fait plaisir de voir qu’on peut faire aussi bien que les bateaux professionnels ! »

- Jean-François Cuzon, navigateur d’Ile-de-France 2010 : « Contents du résultat. On prend quelques points sur TPM – COYCH, qui gagne, mais ils ont très bien navigué. Nous n’avons pas tout le temps été troisièmes sur cette manche, nous sommes pas mal remontés sur la fin. Comme toutes les manches de petit temps, il y a eu pas mal de rebondissements. C’était une manche sympa. Même si le vent s’est calmé sur la fin, on a pu faire une course correcte avec de la tactique, de la stratégie, du jeu avec les autres bateaux. D’ici la fin du TFV, le seul objectif que l’on peut se donner, c’est de reprendre la troisième place. On sait que TPM – COYCH est une bonne équipe, ils nous l’ont montré aujourd’hui. Mais on va se battre jusqu’au bout ! »

Agathe Armand / Effets Mer


Classement de la manche de ralliement entre Port Camargue et Marseille

- 1 Toulon Provence Méditerranée - COYCH (Fabien Henry)
- 2 Team SOG - SAFRAN (Julien Villion / Quentin Ponroy)
- 3 Ile de France (Jimmy Pahun / Vincent Aillaud)
- 4 Groovederci (Deneen Demourkas)
- 5 Mummaduck (Laurent Pagès)
- 6 Nouvelle Calédonie (Bertrand Pacé / Vincent Portugal)
- 7 Courrier Dunkerque (Daniel Souben)
- 8 Manche Basse Normandie (Benoit Charon)
- 9 TU Delft (Bert Schandevyl)
- 10 BRUNEL (Peter Jan Postma / Bart Verwerft)

Classement général provisoire

- 1 Nouvelle Calédonie (Bertrand Pacé / Vincent Portugal) 108 pts
- 2 Courrier Dunkerque (Daniel Souben) 144 pts
- 3 Toulon Provence Méditerranée - COYCH (Fabien Henry) 188 pts
- 4 Ile de France (Jimmy Pahun / Vincent Aillaud) 207 pts
- 5 Groovederci (Deneen Demourkas) 221 pts
- 6 Oman Sail’s Renaissance (Rob Greenhalgh) 224 pts
- 7 Manche Basse Normandie (Benoit Charon) 273 pts
- 8 Team SOG - SAFRAN (Julien Villion / Quentin Ponroy) 309 pts
- 9 Ville de Genève - Carrefour Prévention (Jérôme Clerc / Bruno Barbarin) 323 pts
- 10 Mummaduck (Laurent Pagès) 331 pts



A la une