SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Maxi Yachts

Neville Crichton gagne la Giraglia en temps compensé

"Nous n’avions aucune chance face à Esimit Europa en réel"

dimanche 20 juin 2010Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après la victoire en temps réel de son ancien monocoque (photo ci-dessous), Neville Crichton s’adjuge la victoire en temps compensé. Décidemment cette édition 2010 de la Giraglia Rolex Cup aura été marquée par l’empreinte de cet homme. Thierry Bouchard sur Mistral Loisirs remporte la victoire en Class 40 tout comme Midva dans le Groupe ORC (lire ici).

Toute la journée de vendredi, le comité de course mouillé à quelques encablures des plages de San Remo a jugé les dernières arrivées. Malheureusement les petites unités, pénalisées par des conditions de vent très faible sur la remontée vers San Remo, ont perdu toute chance de victoire en temps compensé. Cette année 2010 marque donc la victoire de Shockwave de Neville Crichton sur son Pugh 72, spécialement dessiné et conçu pour se battre en temps compensé. Un choix payant pour l’une de ses premières régates en méditerranée cette année.

- Neville Crichton, propriétaire et skipper de Shockwave : « Avec Alfa Romeo nous étions uniquement tourné vers les victoires en temps réel, et désormais avec Shockwave nous visons celles en temps compensé. Nous n’avions aucune chance face à Esimit Europa en réel, mais remporter la victoire en compensé et terminer deuxième en réel est un vrai bonheur. Les conditions de navigation à bord de Shockwave étaient assez inconfortables lors du long bord vers la Giraglia. Nous naviguions souvent le bout dehors dans l’eau en surfant à une vitesse de 22 nœuds. »

Dans la catégorie des Class 40, Mistral Loisir et Vecteur Plus ont bataillé ferme pour la victoire. Au final, Thierry Bouchard (Mistral Loisir) devance son adversaire Samuel Manuard de 1 heure et 19 minutes. Andrea Caracci sur Aki Sport Three se classe troisième devant David Augeix sur Rififi et Gerald Bibot sur Zed 4.

- Thierry Bouchard skipper de Mistral Loisir, vainqueur dans la catégorie des Class 40 : « Après le rocher de la Giraglia, nous avons pu marcher au près bon plein avec le Code 0 puis le Solent ; une chance que le vent ait molli (Suite à la casse de son point d’amure) ! Nous avons pu allonger les écarts pour passer la lignez 01h57 du matin en laissant derrière nous Vecteur Plus. C’était une très belle course. »

Septième en 2009, Kito de Pavant remonte d’une place en temps réel et se classe sixième après une très belle course face à des monocoques beaucoup plus à l’aise dans ces conditions mixtes.

- Kito de Pavant, skipper de l’Open 60 Groupe Bel : « Nous sommes vraiment ravi de notre course. Nous avons profité du parcours pour essayer de nombreuses voiles et configuration en vu de la Route du Rhum. Le long bord vers la Giraglia a été tout simplement magique avec des vitesses de 25 nœuds dans les surfs. Après le rocher, les conditions ont été un peu plus difficiles à gérer mais le final avec Jethou le long de la côte de San Remo nous a motivé pus que jamais surtout que nous le devançons de 14 secondes l’arrivée. »

- Press info Key Partners / Giraglia Rolex Cup / www.giragliarolexcup.com



A la une