SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Lorient s’offre l’escale pour 2,5 millions d’Euros

Le port d’attache de Groupama sera escale en 2012 et 2015

mercredi 3 mars 2010Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

C’est signé depuis ce midi à la Cité de la Voile Eric Tabarly. La ville de Lorient sera le port d’arrivée de l’étape au départ Lisbonne - c’est la ville portugaise qui accueillera l’arrivée de la transatlantique. Il en coûtera finalement 2,5 millions d’Euros - frais d’inscription compris -, une somme que les politiques pensent largement rentabiliser d’ici juin 2012 quand les voiliers du tour du monde viendront s’amarrer à Kéroman pendant 12 jours.

Interrogé par le journaliste de Voiles et Voiliers, Loic Le Bras, c’est Norbert Métairie, le maire de Lorient qui a donné ce chiffre comme l’explique Christian Bos qui était présent lors de la conférence de presse. "Il a annoncé entre 2,5 et 3 millions d’Euros en tant qu’estimation du coût réel de l’opération". Une opération pour l’édition de 2012 et qui ne comprend donc pas celle de 2015 mais qui inclue des "entry fee" de 500 à 600 000 Euros (estimés par un journaliste sur place). Pour 2015, Métairie comme Knud Frostad, n’ont pas été en mesure de dire si Lorient accueillerait une transatlantique. C’est bien loin...

Pour 2012 en tout cas, Lorient verra arriver les bateaux - 6 confirmés et 15 dossiers en cours - depuis Lisbonne. Douze à 15 jours d’escale sont prévus. Pour faire passer la dragée, Frostad a dit qu’une étape de 700 milles était plus intense au niveau de la compétition...

Quant à ce coût de 2,5 millions d’Euros (minimum), on peut le comparer aux 2 millions investis par Sodéb’O pour être le partenaire officiel du Vendée Globe ou au prix de construction d’un 60’ IMOCA. Est-ce cher pour donner une image internationale à Lorient et la région Bretagne ? La pression est en tout cas sur les épaules des politiques qui devront réussir leur coup. Pour cela, ils disposent de deux ans et des statistiques qui annoncent 35 millions d’Euros de retombées pour une étape type de la Volvo Ocean Race.

Ch.Guigueno

Communiqué de presse officiel

La France va de nouveau accueillir la Volvo Ocean Race, cette fois à Lorient en Bretagne sud, durant l’été 2012. Lorient sera l’avant-dernière escale de la course dont le départ sera donné d’Alicante en Espagne à l’automne 2011. Comme La Rochelle précédemment, en 1997/1998 puis en 2001/2002, Lorient accueillera également une escale de l’édition 2014/2015 de la course.

L’annonce de Lorient fait suite à celle d’Alicante sélectionnée comme ville de départ et à celles de Cape Town et de Lisbonne choisies pour escales de la course ; la capitale du Portugal accueillant le départ d’une étape d’environ 700 milles vers Lorient.

Knut Frostad, directeur général de la Volvo Ocean Race :

“Nous sommes très heureux de compter une forte présence française dans la course. Nous avions depuis longtemps pour objectif de rallumer la flamme des Français pour cet évènement devenu une classique et, après l’arrivée de l’équipage tricolore de Groupama, nous sommes ravis d’avoir noué ce partenariat avec Lorient pour l’accueil de deux éditions consécutives de la course. »

Depuis la première course, la France a aligné 21 bateaux au départ de ce tour du monde. Elle a participé à toutes les éditions entre la première épreuve (73-74) et la sixième (93-94), année où La Poste, mené par Eric Tabarly, a fini à la 3e place. La France compte une victoire dans cette épreuve, en 85-86 avec Lionel Péan et l’équipage d’Esprit d’Equipe et 289 marins tricolores (hommes et femmes) dans le rang des équipages des 10 éditions déjà disputées.

Norbert Métairie, maire de Lorient et président de Cap l’Orient agglomération :

« En 10 ans, Lorient a transformé son ancienne base de sous-marins en un pôle européen du nautisme, accueillant un village d’entreprises spécialisées où sont nés les maxi trimarans Banque Populaire V et Groupama 3 ainsi qu’un pôle course au large rassemblant une cinquantaine de teams et de skippers de renom. Aujourd’hui, nous sommes particulièrement heureux d’avoir démontré que Lorient est un site idéal pour accueillir des évènements internationaux comme la Volvo Ocean Race qui génèreront sans nul doute des retombées significatives ».

Pendant l’escale de Lorient, la Cité de la Voile Eric Tabarly, un site dédié à la course au large moderne et qui porte le nom du grand marin français qui s’est notamment illustré dans la Whitbread à 4 reprises - en 1973-74 sur Pen Duick VI, en 1981-82 sur Euromarché, en 1985-86 sur Côte d’Or et en 1993-94 sur La Poste -, sera au centre du village Course.

Groupama, dont le maxi trimaran mené par Franck Cammas dispute actuellement le Trophée Jules Verne, le trophée du bateau le plus rapide du monde autour de la planète, a choisi Lorient comme port d’attache. Un Volvo Open 70 aux couleurs de Groupama portera les couleurs de la France pour les deux prochaines éditions de la Volvo Ocean Race.

- info presse Volvo Ocean Race / www.volvooceanrace.com



A la une