SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la voile

Daniel Souben : "Je suis très fier de cette victoire"

"Courrier Dunkerque" réalise le doublé avec 70 points d’avance

mercredi 22 juillet 2009Redaction SSS [Source RP]

L’équipage dunkerquois, après sa victoire en 2008, réalise le doublé sur la grande boucle nautique hexagonale. Dans l’histoire du Farr 30 sur le Tour de France, c’est la première fois qu’une même équipe gagne la compétition deux années de suite. En outre, rarement un projet a autant dominé les débats avec 70 points d’avance sur son second ! C’est la cinquième victoire d’un voilier dunkerquois sur la grande boucle hexagonale nautique après 1979, 1980, 1981 et 2008.

- Daniel Souben, skipper – manager de « Courrier Dunkerque » : « Je suis très fier de cette victoire. Elle rentre, tout de même dans l’histoire du Farr 30 et du Tour de France à la voile. C’est une victoire de groupe. Chaque équipiers est fantastique, tout comme l’équipe à terre et nos partenaires. Nous avons été très réguliers sur cette épreuve. Nous n’avons jamais rien lâché même le dernier jour ! Nous réalisons une grande saison ! »

- Jacques Dussart, Président de Dunkerque Plaisance, armateur de « Courrier Dunkerque » : « Un grand bravo à l’ensemble de l’équipage. Si on m’avait dit l’année dernière à cette époque que nous allions récidiver, je ne l’aurais pas cru ! »

Malgré des débuts difficiles « à la maison » à Dunkerque dans le contexte exceptionnel du départ organisé par la Communauté Urbaine de Dunkerque, l’équipage dunkerquois s’est vite mis dans le sens de la marche. Quelques hésitations fin juin sur le plan d’eau des Dunes de Flandre face à Malo-les-Bains, un premier parcours de ralliement entre Dunkerque et Dieppe hors temps, n’ont pas déstabilisé l’équipe nordiste. Dans le petit temps dès les parcours au contact plantés en Seine-Maritime, la machine dunkerquoise s’est mise en route. Et ne s’est ensuite jamais plus arrêtée.

A Saint-Quay (4 juillet), « Courrier Dunkerque » prenait les commandes du Tour de France à la voile pour ne plus les lâcher. La grande course entre Saint-Quay et la Trinité-sur-Mer (240 milles) fut une véritable démonstration du savoir-faire de l’équipage avec une victoire qui marquera les esprits de la concurrence. Puis, les nordistes ont su toujours garder une longueur d’avance par rapport à des adversaires qui ne tiendront pas, hélas, réellement la cadence. Une régularité de métronome qui, à la fin de l’Atlantique à Royan, épatait les observateurs avisés.

« Courrier Dunkerque » malgré quelques départs moyens s’en sort toujours. Vitesse, efficacité dans les manœuvres, décisions tactiques adéquates, stratégie de course sans faille, Daniel Souben et sa bande ont approché la perfection. Cette dernière s’est affichée au grand jour en Méditerranée. Alors qu’en 2008, « Courrier Dunkerque » avait connu une baisse de tempo à Saint-Cyprien et Port Barcarés, c’est en patron que le team de « Dunkerque Plaisance » remportait pratiquement toutes les courses malgré la montée en puissance des toulonnais. La suite entre Port Barcarés et Marseille et à la Seyne-sur-mer sera une question de gestion pour certainement le meilleur équipage français dans la discipline de la course au contact et des parcours « côtier ».

Une victoire de groupe : 34 Tour de France à la voile !

Si Daniel Souben, 50 ans le 27 juin dernier, skipper-manager de « Courrier Dunkerque » depuis 2006, est sans conteste le grand artisan de la deuxième victoire de « Courrier Dunkerque » sur le Tour de France à la voile tant le régatier est fédérateur, tant son exigence de tous les instants rejaillit sur l’ensemble des 14 équipiers embarqués sur la compétition. Nul doute que le doublé de « Courrier Dunkerque » est une victoire de groupe.

Il faut dire que l’alliage des marins du bord a été une réussite aussi bien sur l’eau qu’à terre. Un bon mélange de jeunesse et d’expérience et surtout de talents. Le « Barça » du Tour de France à la voile a frappé. Erwan Le Roux, le navigateur breton, aura amené « Courrier Dunkerque » à la victoire lors de la grande étape. Pierre-Antoine Morvan, barreur de classe internationale aura brillé sur de nombreux départs notamment à Saint-Cyprien et Port Barcarés. Pierre-Loic Berthet, également barreur, aura amené un plus qu’il manquait certainement encore et toujours à l’exigent Souben. Antoine Carpentier aura apporté sa hargne aux réglages, cet esprit de « guerrier », tout comme Nicolas Pauchet (Equipe de France Militaire), réputé pour ne jamais rien lâcher après 24 heures de large. Nicolas Doré et son grand sourire aura fait parler son physique et sa science des voiles d’avant. Christophe Patou, son regard dunkerquois et son expérience du Farr 30. Thomas Ruyant, sa fraîcheur et son talent de navigateur solitaire, Mathieu Renault et ses 12 participations au TFV ses appuis légendaires lorsqu’il s’agit d’aller mettre un tangon dans 30 nœuds de vent, Eric Le Jollif dit « Cartman » son expertise de la plage avant, Guillaume Bérenger, sa désinvolture et sa technicité notamment dans les réglages du gréement, Mathieu Richard, son pragmatisme à toute épreuve et son aura mondiale qui fait peur au reste de la flotte, Jean-Sébastien Ponce, son expérience en Med sans oublier Guillaume Rospabé, l’ostéopathe, Vincent Vandekerkove, le préparateur en chef, Anthony de Mola, son second et espoir dunkerquois, Jean-Pierre Robert et Jean-Marie, Tonneau, les logisticiens, l’équipe à terre qui fait oublier les heures difficiles en mer. Enfin, notons que l’ensemble des équipiers embarqués à bord représentent en cumulé 34 victoires dans le Tour de France à la voile, dont notamment cinq pour Jean-Sébastien Ponce, et quatre pour les deux Mathieu.

- Info presse T.Blondel / www.dunkerque-nautisme.com


L’impeccable Daniel Souben

Il est sans conteste l’un des régatiers français les plus expérimenté de sa génération. Daniel est membre des équipes de France de 470 puis de Tornado de 1978 à 1992. Il glane de nombreux titres sur ce dernier support puisqu’il sera Champion de France de la discipline en 1989, 90 et 91. Après cette longue période consacrée à l’Olympisme, Daniel continue à naviguer sur ce qui va réellement devenir sa spécialité : les multicoques. Vice champion d’Europe, Champion de France des raids, premier au classement National des coureurs, ce breton attire rapidement les grands skippers océaniques.

Le regretté Daniel Gilard fera appel à lui en 1987 sur la Course de l’Europe et sur le légendaire « Jet Service ». Puis, Daniel naviguera aux côtés de Jean Maurel sur « Elf Aquitaine », Laurent Bourgnon sur « Primagaz », Paul Vatine sur le trimaran « Haute-Normandie », Francis Joyon, Lalou Roucayrol sur le trimaran « Banque Populaire », et plus récemment « Gitana 11 » avec Fred Le Peutrec et Loïck Peyron. En parallèle, Daniel Souben enseigne à l’Ecole Nationale de voile, au pole France ENV et est directeur sportif du Trimaran « Banque Populaire » de 2000 à 2003. En 2004, il se consacre à l’entraînement du « groupe Pékin 2008 » pour la Fédération Française de voile, série Tornado.

2005 sera marquée par l’arrivée de Daniel sur le circuit des Mumm 30 à bord de « Courrier Dunkerque » skippé par Géry Trentesaux. En 2006, il prend les commandes du projet dunkerquois sur le Tour de France à la voile avec pour apogée la victoire de l’équipage dunkerquois sur le Tour de France à la voile 2008. Cette année, Daniel Souben réalise une très belle saison avec des victoires à la Primo Cup, au Spi Ouest France, au Grand Prix Atlantique et à la Semaine Internationale de la voile de Deauville. Champions de France 2008, Souben et son équipe semble bien partie pour remporter le championnat en 2009. Ce doublé sur le TFV est, en tout cas, une belle reconnaissance des compétences de Daniel. A noter qu’il navigue aussi en décision 35 sur le lac Léman aux côtés du team « Julius Baer ».

Classement général

- 1 Courrier Dunkerque 91 points
- 2 Toulon 161 points
- 3 Nouvelle-Calédonie 219 points
- 4 Elcimai 230 points
- 5 Val thorens 252
- 6 Manche 277
- 7 Espoirs Ile-de-France 293
- 8 Purflo 308 points…
- 23 concurrents…

Le palmarès de « Courrier Dunkerque » en bref

- Vainqueur de la Primo Cup 2009
- Vainqueur du Tour de France à la voile 2008 et 2009
- Champion de France des équipages 2008
- Vainqueur du Spi Ouest France 2008 et 2009
- Vainqueur du Grand Prix de l’Atlantique 2009
- Vainqueur de la Semaine Internationale de la voile de Deauville 2009


Dans la même rubrique

Tour de France à la voile : Dimitri Deruelle : "Des surfs à 13-14 nœuds"

Tour de France à la voile : Jean-Pierre Nicol remporte l’étape La Trinité - Talmont-St-Hilaire

Tour de France à la voile : Daniel Souben impose son Farr 30 à la Trinité sur Mer

Tour de France à la voile : Sébastien Audigane prend la 2e étape


A la une