SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la voile

Jean-Pierre Nicol remporte l’étape La Trinité - Talmont-St-Hilaire

"J’avais mon plan, tout était bien calculé, j’étais sûr de moi"

jeudi 9 juillet 2009Information Tour Voile

Champagne et sourires pour Espoirs Ile de France ! Cet équipage amateur remporte aujourd’hui le cinquième ralliement du Tour de France à la Voile 2009 devant Courrier Dunkerque, 2e et TPM – COYCH, 3e. Cette étape de 90 milles ne présentait pas de difficulté particulière hormis le passage de l’île d’Yeu qui s’est révélé stratégique. C’est là que les Franciliens ont particulièrement brillé.

Menés par Jean-Pierre Nicol, ils ont contourné l’île par le large alors que l’ensemble de la flotte choisissait de passer du côté du continent. Une option audacieuse qui leur a permis de bénéficier d’un vent plus soutenu et de prendre la tête de la flotte au petit matin. Ils contrôleront leurs adversaires jusqu’à la ligne d’arrivée malgré la pression de leurs concurrents directs. Courrier Dunkerque a par exemple tenté jusqu’au bout d’arracher la victoire et a même envoyé le spi de capelage à 8 milles de Talmont Saint Hilaire, au passage de la bouée des Petites Barges. Aussitôt, les Franciliens répliquent et envoient eux aussi leur petite voile ballon… La victoire est au bout de l’étrave pour Jean Pierre Nicol et ses hommes qui peuvent enfin souffler à 10h47 en étant les premiers à se présenter sur la ligne.

Si tous les marins parlent d’une manche agréable, des sueurs froides ont quand même parcouru l’équipage d’Espoirs Ile de France. Jean Pierre Nicol, raconte, à son arrivée au ponton, avoir oublié de passer la bouée SN1 à l’embouchure de la Loire tant il était obnubilé par sa stratégie préparée à l’avance avec un météorologue. « J’avais mon plan, tout était bien calculé, j’étais sûr de moi. Assez tôt dans la course, j’ai opté pour le large. Au point que j’en ai oublié la bouée SN1 qui était une porte obligatoire. C’est la première fois que ça m’arrive une chose pareille ! On est revenu en arrière la chercher, on est passé dans les trois ou quatre derniers… J’étais au fond du trou, c’était le drame, je culpabilisais vis-à-vis de mes équipiers que j’avais stimulé toute la nuit pour qu’ils fassent un bon bord de spi. Voyant qu’à la marque, personne n’optait pour cette option, je suis resté dans mon plan. Bizarrement, j’étais assez sûr de moi sur ce coup là. ». Forcément, à l’arrivée, l’anecdote fait sourire mais rend la victoire encore plus belle ! Une première place que Jean Pierre a dédié à son équipage qui l’a soutenu et remotivé après cette grosse erreur. En remportant cette étape de coefficient deux, les amateurs d’Espoirs Ile de France gagnent deux places au classement général Honda et prennent la 4e place. Courrier Dunkerque conserve la tête du général, suivi de Nouvelle-Calédonie et de Purflo – Les Thermes Marins – Saint-Malo, par ailleurs leader du classement amateur Malongo. Premier étudiant au classement CSC et 7e au général, l’équipage d’Hervé Gautier, CSC – HEC – Ecole Navale.

Récit de l’étape de ralliement : Les 23 Farr 30 sont partis hier à 21 heures de La Trinité sur Mer, après une journée de régate chargée. Un vent de force quatre souffle au Ouest Nord Ouest et mollit dans la nuit. La flotte file sous spi vers la Vendée, surfant sur une petite houle résiduelle.

C’est pendant la nuit que les régatiers passent la bouée SN1, située à l’embouchure de la Loire. Courrier Dunkerque franchit en tête ce premier pointage, suivi de TPM – COYCH et d’Elcimaï – Ville de Marseille. Après une bataille d’empannages et le passage stratégique de l’île d’Yeu, Espoirs Ile de France, Courrier Dunkerque et TPM – COYCH passent respectivement en première, deuxième et troisième position la bouée des Petites Barges, à huit milles de Talmont-Saint-Hilaire.

Côté sensations, Fabien Henry parle d’« une manche agréable », Daniel Souben d’« une étape très plaisante. » Et pour cause : les 90 milles du parcours se sont fait au portant, sous spi, dans un vent toujours inférieur à 15 nœuds.

A 11 heures ce matin, la flotte, encore compacte, franchit la ligne d’arrivée en 30 minutes d’intervalle. C’est donc Espoirs Ile de France qui remporte la manche, Courrier Dunkerque se classant deuxième et Toulon Provence Méditerranée – COYCH troisième.

- Jean Pierre Nicol, barreur d’Espoirs Ile de France : « J’avais bien préparé la manche, travaillé avec un météorologue qui m’avait dit de ne surtout pas passer entre l’île d’Yeu et la terre car il n’y aurait pas de vent. J’avais mon plan, tout était bien calculé, j’étais sûr de moi. Assez tôt dans la course, j’ai opté pour le large. Au point que j’en ai oublié la bouée SN1 qui était une porte obligatoire. C’est la première fois que ça m’arrive une chose pareille ! On est revenu en arrière la chercher, on est passé dans les trois ou quatre derniers… J’étais au fond du trou, c’était le drame, je culpabilisais vis-à-vis de mes équipiers que j’avais stimulé toute la nuit pour qu’ils fassent un bon bord de spi. Voyant qu’à la marque, personne n’optait pour cette option, je suis resté dans mon plan. Bizarrement, j’étais assez sûr de moi sur ce coup là. Je n’attendais que la confirmation au petit matin. Quand je les ai tous vus assez loin derrière, c’était la satisfaction. Je dédie cette course à mon équipage qui n’a rien lâché jusqu’au dernier moment. Ils m’ont soutenu suite à mon erreur et c’est grâce à eux qu’on a fait tout ça car moi, à ce moment là, j’étais prêt à me cacher dans le bateau et à vouloir rentrer à la maison. Finalement, c’était une super belle étape au portant avec des surfs, des étapes comme on aime en plus, avec le Farr 30, ça glisse. Et puis, ça a été assez rapide. »

- Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque : « C’était une belle étape de petit temps medium, au portant, sous spi. Une étape assez tactique, une étape de placement par rapport à nos adversaires. On a eu la réussite de bien partir et de pouvoir un peu contrôler nos adversaires. Ensuite, il y a eu un passage délicat avec l’île d’Yeu qui n’était pas une marque de parcours. On avait donc le choix de passer à l’intérieur qu’à l’extérieur. Nous avons longtemps hésité, on a finalement choisi l’intérieur comme tous nos concurrents directs au général, cela nous a plutôt rassuré. Il y a un bateau qui a fait l’extérieur, qui était mal placé, et qui est finalement sorti en tête donc il a fait le bon choix. Mais par rapport au classement général, nous n’avions pas de risques particuliers à prendre. Il fallait mieux qu’on assure sans prendre d’options extrêmes. C’était une étape très plaisante ! »

- Fabien Henry, skipper de TPM - COYCH : « C’est une manche agréable avec des conditions plutôt tranquilles au portant, maximum 15 nœuds de vent. On n’a pas pris un bon départ, on n’était pas très bien placé à la bouée de dégagement. Mais notre navigateur, Erwan Israël, avait une stratégie assez claire. Il voulait attaquer d’abord à terre. On est vite revenu dans le match, on était même en tête à Hoëdic après on s’est battu avec Nouvelle Calédonie, Courrier Dunkerque et Elcimaï – Ville de Marseille. On s’est retrouvé ensemble au petit matin et on s’est battu ensemble jusqu’au bout. On a vu Espoirs Ile de France sortir de la droite, on suppose qu’ils ont fait le tour de l’île d’Yeu par l’extérieur, c’était une grosse prise de risques. Nous, on l’a envisagé un moment mais voyant que toute la flotte passait à l’intérieur, ce n’était pas raisonnable. Pour nous, ça fait enfin un ralliement dans les trois premiers. »


Classement avant jury de l’étape de ralliement entre La Trinité sur Mer et Talmont Saint Hilaire :

- 1 . Espoirs Ile de France Jean Pierre Nicol
- 2 . Courrier Dunkerque SOUBEN Daniel
- 3 . Toulon Provence Méditerranée - COYCH HENRY Fabien
- 4 . ELCIMAI - Ville Marseille DERUELLE Dimitri
- 5 . Nouvelle-Calédonie DREANO Ronan
- 6 . Val Thorens LITTOZ BARITEL
- 7 . CSC HEC Ecole Navale GAUTHIER Hervé
- 8 . Purflo Les Thermes Marins Saint Malo LEBOURDAIS François
- 9 . BRED DROUGLAZET Eric
- 10 . Ville de Genève - Carrefour Prévention CLERC Jérôme

Classement général provisoire avant jury à l’issue de l’étape de ralliement entre La Trinité sur Mer et Talmont Saint Hilaire :

- 1 . Courrier Dunkerque SOUBEN Daniel 58 pts
- 2 . Nouvelle-Calédonie DREANO Ronan 117 pts
- 3 . Purflo Les Thermes Marins Saint Malo LEBOURDAIS François 130 pts
- 4 . Espoirs Ile de France NICOL Jean Pierre 137 pts
- 5 . Toulon Provence Méditerranée - COYCH HENRY Fabien 140 pts
- 6 . Val Thorens LITTOZ BARITEL 159 pts
- 7 . CSC HEC Ecole Navale GAUTHIER Hervé 161pts
- 8 . Manche - Basse Normandie CHARON Benoît 165 pts
- 9 . ELCIMAI - Ville Marseille DERUELLE Dimitri 170 pts
- 10 . Ville de Genève - Carrefour Prévention CLERC Jérôme 196 pts


Dans la même rubrique

Tour de France à la voile : Daniel Souben impose son Farr 30 à la Trinité sur Mer

Tour de France à la voile : Sébastien Audigane prend la 2e étape

Tour de France à la voile : Eric Drouglazet remporte la première étape du Tour

Tour de France à la voile : 3 projets retenus pour succéder au Farr 30


A la une