SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Coupe de France de Surf

Tristan Guilbaud gagne la première étape

La jeune antillaise Maud Lecar fait de même chez les filles

lundi 6 avril 2009Redaction SSS [Source RP]

A Brétignolles sur Mer, sur la vague de la Sauzaie, le gillocrucien Tristan Guilbaud remporte sur son fief vendéen la première étape de la Coupe de France de Surf et s’octroie la précieuse wild card qui lui ouvre les portes de la compétition internationale : le Protest Vendée Pro, WQS 4* qui débute demain. Dans des vagues parfaites et consistantes la finale homme est précédée de celle des ondines qui voit la victoire de la jeune antillaise Maud Lecar.

Les surfeurs et organisateurs de cette première étape de la Coupe de France attendent 11h00 pour poursuivre le deuxième tour des séries de la Coupe de France homme. En effet, la roche est à nue à marée basse et ne permet pas aux vagues de déferler correctement. Ce deuxième tour voit l’hécatombe des surfeurs vendéen dont le local de l’épreuve Paul Tesson, les gillocruciens Renault Masson et Romain Duplessy qui finissent tous derniers de leur série, tout comme Benoît Potier des Sables d’Olonne. En revanche, Saint-Gilles Croix de Vie vibre encore grâce à Tristan Guilbaud qui se qualifie pour les demi-finales en finissant second de sa série, derrière un excellent Simon Marchand.

Les demi-finales se déroulent dans des vagues de 6 pieds (soit 1,80 m) parfaites grâce à un vent quasi-nul et une houle qui rentre progressivement dans la journée. Le spectacle se gonfle au rythme des cris sur la terrasse de la Sauzaie, et les surfeurs français exercent un surf radical du plus haut niveau.

Les demi-finales des filles se jouent sans surprise avec les qualification de la canaulaise Fanny Brice, survoltée, qui signe une vague à 7,5 points, et des deux basques Anne Péres et Alix Cranet Deffarge. En finale, Fanny est déconcentrée à cause d’une vague prise avant la sonnerie qui annonce le début de la série, et passe totalement à côté de cette finale. Dans ces conditions de vagues plus consistantes, l’antillaise de l’île de Saint-Martin en profite pour remporter cette première étape avec deux vagues notées 6,5 et 5,5 points : " C’est ma première victoire en France. Ca fait 4 ans que je surfe et mon palmarès se résume à un titre de championne de Guadeloupe. Pour ma première venue en Vendée, je trouve la vague de la Sauzaie très belle et j’ai hâte de poursuivre mon parcours en Coupe de France. J’ai intégré le pôle France à Bayonne cette année et cela porte déjà ses fruits ".

La première demi-finale des hommes oppose les deux canaulais Henno et Valéro à Nicolas Rémi du Cap Ferret et au basque Simon Marchand qui explose cette demi-finale avec une vague noté 9 points sur 10. Seul Geoffroy Henno conserve la deuxième place qui lui ouvre les portes de la finale. Dans la seconde demi-finale, Tristan Guilbaud met le feu à Brétignolles sur Mer avec un surf puissant et remporte sa série : " Aujourd’hui la vague de la Sauzaie est puissante. Elle correspond parfaitement à ma glisse. En plus ça fait neuf ans que je surfe ici donc j’ai un avantage par rapport à mes adversaires "

Les finales hommes se déroulent devant un public venu nombreux assister aux prouesses de ces jeunes surfeurs français. La finale est de haut niveau mais les basques Simon Marchand et David Leboulch qui ont surfé une série de plus que leurs adversaires dans la journée, sont visiblement fatigués. Geoffroy Henno en profite pour prendre la tête jusqu’à 30 secondes de la fin où Tristan décroche un 8,50 points qui le place définitivement vainqueur de cette première étape de la Coupe de France : " C’est fantastique de gagner ici devant mon public. Ma stratégie était de prendre deux grosses bombes au large mais je n’en ai eu qu’une, juste à la fin, mais c’était la bonne " s’exclame-t-il, " Je suis content d’avoir la wild card pour le WQS. Je n’ai rien à perdre sur cette compétition internationale. Je vais me lâcher et surfer pour l’expérience "

Geoffroy Henno finit second et explique sa stratégie : " Je suis resté à l’inside pour attraper des vagues plus creuses. A quelques minutes de la fin de la finale, je ne savais pas qui me talonnait. Tristan a renversé la situation à mon insu. C’est super pour lui de gagner à domicile et on se retrouvera sur le WQS. ". Il rajoute : " C’est idéal pour les surfeurs français de faire une Coupe de France avant le Protest Vendée Pro car cela nous entraîne pour être plus performants ".

Demain débute le Protest Vendée Pro, 1re étape française du tour WQS du championnat du Monde de Surf. Le checking est prévu à 9h30, mais les épreuves ne devraient pas débuter avant 11h30 à cause de la marée basse du matin, peu propice à la pratique du surf-riding à la Sauzaie.

- Info Presse Jérôme Belloc / L.X.iR / www.protestvendeepro2009.com



A la une