SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Torben Grael pousse Ericsson 4 sur le record des 24h

"C’est du beau travail, mais nous ne cherchions pas vraiment à établir un record"

mercredi 29 octobre 2008Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

A 14h 10 (heure Paris) aujourd’hui, l’équipage suédois d’Ericsson 4, mené par le Brésilien Torban Grael, a battu le record des 24h en monocoque détenu jusqu’à aujourd’hui par l’équipage d’ABN AMRO TWO depuis décembre 2005. Au cours de la seconde étape de la Volvo Ocean Race 2005-2006, Sébastien Josse et son jeune équipage avait alors avalé 562,96 milles à 23,46 nœuds de moyenne.

Aujourd’hui, Torben Grael et ses hommes ont frôlé la barre fatidique des 600 milles en établissant un nouveau record à 593,23 milles en 24h. Soit une chevauchée fantastique à 24,71 nœuds pendant 24h, alors que les conditions de record n’étaient optimum. Cette prouesse est en attente d’homologation par le WSRC ( le World Sailing Speed Record Council). Dans la foulée de ce record, Puma, frôle le record de Josse et des Kids avec un compteur à 561 milles.

« C’est du beau travail, mais nous ne cherchions pas vraiment à établir un record », soulignait Torben Grael, ce matin dans un ITV téléphonique. « Ce que nous voulions c’est juste profiter du système météo et garder la vitesse aussi longtemps que possible. On a atteint les 30 nœuds avec un vent établi entre 28 et 32 nœuds sur des creux de huit mètres... ce qui n’est pas terrible pour le bateau. Les conditions sont limites et il n’est pas évident d’aller plus vite avec des creux comme ça..."

C’est la 3e fois que l’architecte franco-argentine, Juan Kouyoumdjian, a dessiné un bateau de record. Il avait déjà dessiné les deux ABN AMRO One et Two de l’édition précédente de la Volvo Ocean Race qui ont détenu l’un après l’autre (dans l’ordre) ce record.



A la une