SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race

Telefónica Blue fait le doublé à Alicante

Le bateau espagnol remporte les deux régates inshores

samedi 4 octobre 2008Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Magnifique journée de régates à Alicante pour cette première manche in shore disputé sur deux courses et remporté avec maestria par Bouwe Bekking et son équipage aux couleurs espagnoles.

Sous un beau soleil d’automne, une foule compacte était venue sur les quais saluer les équipages au moment de leur sortie en musique du port d’Alicante. La grande nouvelle de la journée était la confirmation de la participation de Delta Lloyd dont la préparation tardive laissait craindre un forfait de dernière minute. Leur certificat de jauge, délivré in extremis ce matin à 7h a laissé le champ libre au VO Open 70 battant pavillon hollandais, ex- ABN AMRO ONE, d’aller en découdre sur l’eau avec ses 7 adversaires.

Cette première manche in shore, a été disputée en deux courses avec un crédit de points extrêmement simple. Le vainqueur de chacune des deux courses engrange 4 points, le second, 3,5, le suivant 3 etc… Le bateau ayant accumulé le plus de points à l’issue des deux manches est déclaré vainqueur du jour. En cas d’égalité de points pour le classement final de la journée, l’avantage est donné au bateau ayant cumulé les meilleurs places. Quant à Ericsson 3, il est toujours sous le coup d’une pénalité systématique pour non-conformité de quille qui le pénalise dès cette première manche.

Course 1 – Départ 13h20

Après un départ retardé de quelques 20mn, la flotte s’est élancée dans une légère brise de 6 à 10 nœuds de Sud Est, pour un premier parcours d’une heure. Dès la première marque les deux Téléfónica qui portent les couleurs de l’Espagne dans cette Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2008-2009, ont pris la direction des opérations, virant en tête chacune des portes du parcours. Telefonica Black d’adjugeant les honneurs de la première marque et Téléfónica Bleu ceux des deux suivantes. A quelques centaines de mètres de l’arrivée, Ericsson 4 voit la 3e marche du podium lui échapper et revenir à un Green Dragon particulièrement offensif. Puma, visiblement peu à l’aise dans les petits airs n’a jamais vraiment pu résister aux assauts de ses concurrents les plus affûtés.

Résultat Course 1

- 1 Téléfonica Blue à 4points
- 2 Téléfonica Black 2mn 2s du 1er 3,5
- 3 Green Dragon 3mn 9s 3
- 4 Ericsson 4 4mn 14s 2,5
- 5 Ericsson 3 5mn 5s 2
- 6 Puma 5mn 53s 1,5
- 7 Team Russia 7mn 33s 1
- 8 Delta Loyd 9mn 25 0,5

Course 2 : Départ 15h 30

Pour la seconde course, alors que la flotte était prête à s’élancer, le Comité de course annulait la procédure suite à une bascule de vent. C’est finalement plus d’une heure après l’arrivée de la première épreuve que le départ de la seconde course a pu être donné dans des vents inférieurs à 10 nœuds.

Emporté dans sa fougue, Telefonica Bleu prend le meilleur départ, cherchant le doublé la mise devant son public. Puma, frustré par ce premier parcours en demi-teinte et conscient de son déficit de vitesse Vitesse #speedsailing dans ces conditions peu ventées prend le second départ sous Code Zéro (grand génois à guindan libre), pariant sur une brise mollissante. Sur cette ligne un peu mouvementée, Team Russia aborde Delta Lloyd au bateau comité. Après cet accrochage et la réparation immédiate d’une pénalité pour Team Russia, les deux bateaux, qui ont subi des dommages au-dessus de leur ligne de flottaison, finiront le parcours avec une prudence qui les laissera à l’arrière de la flotte.

A la première marque, Puma, impérial enroule la bouée en tête suivi par les deux Telefónica, Telefónica Blue prenant l’avantage sur Telefónica Black, devant Ericsson 4, Green Dragon, Ericsson 3, Delta Lloyd et enfin Team Russia. Un classement qui se maintient jusqu’à la porte suivante.

Le reste de la course prend le visage d’un quadruple Match Race entre les tandems Puma - Telefónica Blue, Telefónica Black – Ericsson 4, Ericsson 3 et Green Dragon et Enfin Delta Lloyd-Team Russia.

Une excellente vision tactique du dernier bord permet à Telefónica de ravir la première place à Puma à 10 minutes de l’arrivée, après une heure de course.

Résultat course 2

- 1 Téléfonica Blue 4 points
- 2 Puma à 51s 3,5
- 3 Téléfonica Black à 2mn 54s 3
- 4 Ericsson 4 à 3mn 6s 2,5
- 5 Ericsson 3 à 5mn 51 2
- 6 Green Dragon à 6mn17s 1,5
- 7 Delta Loyd à 8mn 44s 1
- 8 Team Russia à 8mn57s 0,5


Cumul des points pour le classement général de l’in shore 1 – Alicante

- 1 Téléfonica Blue 4 points
- 2 Téléfonica Black 3,5 points
- 3 Puma 3 points
- 4 Ericsson 4 2,5 points
- 5 Green Dragon 2 points
- 6 Delta Loyd 1 point
- 7 Ericsson 3 0,5 point
- 8 Team Russia 0,5 point



A la une