SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

The Artemis Transat

Un demi plateau au départ de Plymouth

La moitié des concurrents du Vendée Globe et deux poignées de Class 40

samedi 10 mai 2008Christophe Guigueno

Ils ne seront que 24. Vingt-quatre skippers à s’élancer dimanche de Plymouth pour la mythique Transat Anglaise, alias « The Transat The Transat #thetransat #ostar  » depuis qu’elle est organisée par OC Events, alias « The Artemis Transat » cette année du nom de son sponsor. Signe de cette désaffection, le sponsor de la course devait engager un bateau… Mais il a déclaré forfait. Le plateau, aussi prestigieux soit-il, est donc quelque peu limité.

Le plateau de cette 13e édition, née en 1960 et deux fois remportée par Eric Tabarly et Loïck Peyron, est quand même flatteur. Si l’organisateur anglais a refusé les multicoques de 60 pieds et les classes amateurs (ces dernières sont redirigées vers une OSTAR dont le O est passé de Observer à Original, devant Single-handed TransAtlantic Race – rendez-vous en 2009), il devait recueillir l’élite de la course au large. Avec les 60 pieds IMOCA Imoca #IMOCA , c’est en effet la Vendée Globe qui demeure en point de mire de cette traversée de l’Atlantique en solo vers Boston aux USA. Pour les Class 40, la classe « montante », ce devait être un nouveau marche pied vers un circuit semi-pro et prometteur. Hélas, les comptes ne sont pas tout à fait bon, même si la liste de partants reste prestigieuse.

À six mois du départ du Vendée Globe, 13 skippers sont donc partants pour cette mise en jambe au près vers les brumes de Terre-Neuve. Il s’agit donc de la moitié du futur plateau du tour du monde en solitaire. La liste des forfaits est d’ailleurs aussi impressionnante que celle des partants : Exit l’Anglais Jonny Malbon : le skipper du nouveau Artemis Ocean Racing II a manqué de temps pour se préparer pour la course. Son nouveau plan Rogers, mis à l’eau il y a un mois, n’est pas prêt. Autre Anglais sur la touche : Mike Golding. Le skipper d’Ecover se contentera de donner le départ. Il lui faut remplacer la quille de son plan Owen Clarke. Brian Thompson, le skipper du nouveau Pindar a une nouvelle fois démâté. Lui aussi est hors course. Chez Hugo Boss, on panse les plaies du tour du monde en double et on prépare la qualification d’Alex Thomson en solo.

Après les problèmes d’espars rencontrés par les concurrents de la Barcelona World Race Barcelona World Race #barcelonaworldrace ou des Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 et BtoB, ce sont aussi des soucis de quilles qui plombent les préparations des skippers. Ainsi du côté des Frenchies, les forfaits se sont enchaînés soit pour des problèmes de quilles (plus ou moins officiels), soit pour des problèmes de mât. Jérémie Beyou, Roland Jourdain, Jean Le Cam, Jean-Pierre Dick, Jean-Baptiste Dejeanty ont laissé leur bateau au chantier. Kito de Pavant, lui, s’est blessé. Le Canadien Derek Hatfield poursuit sa préparation de son côté. Et du côté du Suisse, Bernard Stamm termine le chantier sur son nouveau Cheminées Poujoulat alors que du côté de Dominic Wavre, c’est le silence radio.

Le Vendée Globe étant l’objectif principal de tous ces concurrents, la participation à The Artemis Transat est donc passée au second plan pour la moitié d’entre eux. Les absents ayant toujours tort, la bataille sera tout de même bien intéressante avec les présents. Le vainqueur de la Transat BtoB, Loïck Peyron, sera l’homme à suivre. Double vainqueur de la course en multicoque, pourra-t-il faire mieux que Tabarly ? À 49 ans, le skipper de Gitana Eighty est aussi l’aîné de la flotte des 60 pieds devant Marc Guillemot et Michel Desjoyeaux. Ces quadras auront ainsi fort à faire avec la génération des trentenaires poussée par le « jeunot » Armel Le Cléac’h (30 ans). Mais avant la course, c’est la qualification pour le Vendée qui retiendra nombre de skippers. En tout cas sur les 2500 premiers milles de course puisqu’il n’est pas obligatoire de finir la transat pour obtenir son ticket pour le tour du monde 2008.

En Class 40, le plateau, lui-aussi, n’est pas à la hauteur des ambitions de cette nouvelle classe. Si le nombre de bateaux construits augmente toujours, le nombre de partants sur les courses stagne. À part le Rhum et la Jacques Vabre, les autres compétitions peinent à dépasser le nombre de 10 partants. La Transat Anglaise offre un parcours au près, peu attirant pour les skippers & propriétaires de ces 12 mètres. Beaucoup ont donc boudé. On surveillera quand même le benjamin de la classe en la personne de Louis Duc, 24 ans et sans complexe sur cette ligne de départ. À observer aussi, la lutte des protos entre l’Italien Giovanni Soldini et l’Anglais Alex Bennett qui a une longue série de mauvaises passes à oublier depuis la mésaventure Team Philips. Halvard Mabire qui fait son retour à la compétition barre la nouvelle version du Pogo 40. Il faudra voir si ce nouveau bateau de série tient le rythme des prototypes qui ont poussé la naïve classe vers une surenchère budgétaire et une course à l’armement qui a mis à mal tous les premiers bateaux…

Christophe Guigueno

Course à suivre sur www.theartemistransat.com et www.seasailsurf.com


Les concurrents au départ dimanche

Open 60 - IMOCA
Akena Veranda Arnaud Boissieres 35 ans FRA
Aviva Dee Caffari 35 ans GBR
Brit Air Armel Le Cleac’h 30 ans FRA
BT Sébastien Josse 32 ans FRA
Cervin EnR Yannick Bestaven 35 ans FRA
Foncia Michel Desjoyeaux 43 ans FRA
Generali Yann Elies 34 ans FRA
Gitana Eighty Loick Peyron 49 ans FRA
Pakea Bizkaia 2009 Unai Basurko 35 ans ESP
PRB Vincent Riou 35 ans FRA
Roxy Samantha Davies 33 ans GBR
Safran Marc Guillemot 48 ans FRA
Spirit of Weymouth Steve White nc GBR
Class 40
Appart’ City Yvan Noblet 27 ans FRA
Boris Herrmann Beluga Shipping 27 ans GER
Custo Pol Halvard Mabire 52 ans FRA
Fujifilm Alex Bennett 32 ans GBR
Groupe Partouche Christophe Coatnoan 39 ans FRA
Groupe Royer Louis Duc 24 ans FRA
40 Degrees Miranda Merron 38 ans GBR
Mistral Loisirs- Pole Santé Elior Thierry Bouchard 49 ans FRA
Prévoir VIE Benoit Parnaudeau 35 ans FRA
Simon Clarke 42 ans GBR
Telecom Italia Giovanni Soldini 44 ans ITA


A la une