SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

JJ Giltinan International Championship

Seve Jarvin et ses coéquipiers champions des skiffs

Facile victoire des jeunes Australiens, deuxièmes en 2007

lundi 25 février 2008Redaction SSS [Source RP]

Au terme de 7 jours de compétition disputés dans des vents oscillants entre 10 et 15 nœuds, le podium du JJ Giltinan International Championship édition 2008 est maintenant connu. Consacrés depuis hier, Seve Jarvin et ses coéquipiers, sur Gotta Love It 7, terminent cette formidable confrontation avec un total quasiment irréprochable de 9 pts, juste devant l’équipage de Fiat (17 pts), dépossédé de son titre malgré une belle résistance et une ultime victoire dans la dernière manche. Les hommes d’Asko Appliances (25 pts), qui s’étaient jurés de ne pas finir 3es comme l’an passé ont dû se satisfaire une fois encore de cette place plus qu’honorable. Ils complètent un podium entièrement australien.

En quatrième position, le revenant Trevor Barnabas (25,5 pts), aux commandes d’Omega Smeg terminait de belle façon malgré une collision dans la cinquième manche (qui lui a peut-être coûté le podium). John Harris (36 pts) et son vert Rag & Famish prend la dernière place du top 5 après s’être octroyé une superbe victoire dans la manche 6. Une performance qui ne pouvait cependant pas rattraper quelques manches moins réussies (13e dans la première, 11e et 10e dans les courses 4 et 5). Club Marine (38 pts), malgré l’absence de son skipper Euan Mac Nicol (vainqueur du JJ en 2005) s’offre une belle 6e place en finissant quasiment chaque manche dans le top 10.

En 7e position, il faut saluer la formidable performance d’un équipage qui avait fini 30e l’année dernière. Pour leur deuxième saison seulement et avec un bateau construit de ses propres mains, Brett Van Munster et ses coéquipiers, à bord de Kinder Caring Home Nursing (44 pts) s’offrent un formidable finish dans la dernière manche, à une seconde seulement de Fiat, dans un run final plein de fougue et de détermination. Sûr qu’il faudra compter avec eux l’année prochaine. 8es, les hommes de Macquarie Real Estate (46 pts) gagnent une place de mieux que l’année dernière, après quelques belles manches. Une place échangée avec l’équipage néo-zélandais de CT Sailbattens (52 pts), premier bateau « étranger » a s’immiscer dans ce championnat aux couleurs résolument australiennes (à noter que les kiwis sont les adversaires historiques et privilégiés de cette classe qui trouve ses origines aux antipodes).

En 10e position, avec 64 pts, Grant Rollerson, skipper l’an dernier de De Longhi, n’a cessé de remonter au classement tout au long des manches de ce JJ, alors qu’il avait mis à l’eau son tout nouveau bateau la veille de la compétition. Un résultat plein de promesses. On trouve dans son tableau arrière deux marins de grande expérience : John Winning d’abord, à bord de Yandoo (vainqueur en 2000), 10e avec 71 pts et l’Américain Howie Hamelin (74 pts), sur Wild Oats Chardonnay, âgés respectivement de 56 et 54 ans. TMF Group (75 pts) premier et seul bateau européen, normalement skippé par l’Anglais Jarrod Simpson, blessé au genoux lors de la manche d’entraînement du 15 février, n’a cessé de changer de mains (australiennes !) tout au long de la compétition…

Derrière, les équipages totalisaient majoritairement des manches comprises entre la 15e et la 29e place, avec quelques performances notables à mettre au profit des équipages de Pure Blonde (7es dans la deuxième manche), CST Composites (8es dans la cinquième) ou encore Panasonic, auteurs d’un très beau podium dans la troisième manche avec une 3e place historique dans leur jeune carrière de compétiteurs…

Bref, le JJ a délivré cette année encore son lot d’images spectaculaires, de longs bords débridés, de croisement improbables au milieu des ferries, de belles solidarités sportives et de petites histoires dans la grande, qui font de cette compétition australe un heureux mélange d’excellence technique et sportive, de « fun », de respect des origines et d’enthousiasme, collectivement salué par la présence de nombreux anciens coureurs (dont certains comme John Winning n’ont pas encore raccroché la ceinture de rappel) au premier rang desquels il fallait compter une véritable légende du 18 pieds, le solide et charismatique Iain Murray, 6 fois vainqueur consécutif du trophée (entre 1977 et 1982) sur Color 7, venu remettre le titre au jeune équipage qui reprenait cette année les couleurs de son ancien sponsor…tout un symbole !


Voir en ligne : Info presse & photo Christophe Favreau / www.christophefavreau.book.fr


JJ Giltinan Trophy and 18Footer Championships 2008

Recall # Name Nation H1 H2 H3 H4 H5 H6 H7 Total Dropped POS
- 1 Gotta Love It 7 AUS 1 1 2 2 1 2 4 13 9 1
- 2 Fiat AUS 7 6 1 1 3 5 1 24 17 2
- 8 Asko Appliances AUS 4 3 4 3 2 9 10 35 25 3
- 6 Omega Smeg AUS 2 2 15 7 6.5 3 5 40.5 25.5 4
- 4 Rag & Famish Hotel AUS 13 5 6 11 10 1 3 49 36 5
- 5 Club Marine AUS 5 4 13 5 9 6 9 51 38 6
- 22 Kinder Caring Home Nursing AUS 9 11 11 10 4 8 2 55 44 7
- 3 Macquarie Real Estate AUS 6 30 8 4 14 7 7 76 46 8
- 18 CT Sailbattens NZ 3 12 5 15 5 14 13 67 52 9
- 21 SLAM AUS 22 19 12 8 7 4 14 86 64 10



A la une