SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Architecture navale

Un catamaran à foils veut révolutionner le Léman

Alex Schneiter, Patrick Firmenich et Jean Psarofaghis préparent un engin pour 2008

mercredi 19 septembre 2007Redaction SSS [Source RP]

La Banque SYZ & CO SA a annoncé qu’elle s’associait à Alex Schneiter, Patrick Firmenich et Jean Psarofaghis, trois des navigateurs les plus titrés du Léman, dans un projet d’avant-garde sur le Lac Léman : la construction d’un catamaran à foils révolutionnaire.

Les trois initiateurs du projet - Alex Schneiter, Patrick Firmenich et Jean Psarofaghis - ont ainsi démarré la construction de ce qui devrait être le multicoque le plus rapide du lac, avec pour objectif non seulement de battre les records de vitesse Vitesse #speedsailing lémaniques, mais aussi de gagner les grandes courses, en particulier le Bol d’Or. Bien que d’une longueur moindre, il vise notamment à concurrencer les Décision 35, actuellement les voiliers les plus rapides du lac.

Le « SYZ & CO » sera un catamaran à « foils ». Le principe du bateau à foils est de déjauger les coques du bateau, pour ne plus rester en contact avec l’eau que par les foils. De ce fait, les frottements diminuent et la traînée dans l’eau est fortement réduite. Le voilier peut alors atteindre des vitesses largement supérieures à celles des bateaux traditionnels.

« Nous voulons construire un bateau qui puisse décoller à partir d’une vitesse Vitesse #speedsailing de 10 nœuds », explique Alex Schneiter. « Pour déjauger, le bateau doit être puissant. Mais une fois établi sur ses foils, il ne doit pas conserver autant de puissance, sinon le chavirage est pratiquement garanti. Nous avons donc mis au point des solutions pour réduire presque instantanément la puissance du bateau au moment du décollage ».

« Il ne s’agit pas d’un pur bateau de record Record #sailingrecord , qui ne naviguerait que lorsque les conditions météo sont optimales. Notre objectif est de gagner des courses, quelles que soient les conditions de vent. Le Léman est souvent peu venté et le voilier doit donc être capable d’aller aussi vite que les autres, lorsque le vent est trop faible pour lui permettre de voler. » a précisé pour sa part Patrick Firmenich.

Le bateau sera entièrement construit en carbone, afin d’offrir un poids minimal tout en restant très rigide. Il sera doté d’un mât basculant et aura une taille se situant entre la longueur d’un M2 et celle d’un D35, soit entre 28 et 35 pieds. Il bénéficiera d’un système complexe de foils orientables, pour lui permettre des performances intéressantes à toutes les allures. L’objectif de vitesse se situe à deux fois la vitesse du vent réel, avec une vitesse maximale visant les 35-38 nœuds. La construction débutera en octobre et la mise à l’eau est prévue en fin de 1er trimestre 2008, pour laisser le temps de la mise au point avant la saison de régates.

Les trois initiateurs du projet sont loin d’être des néophytes. Détenteur du record Record #sailingrecord du Ruban Violet (parcours du Bol d’Or, Genève – Le Bouveret – Genève) depuis le 4 septembre dernier, à bord de « Tilt » avec un temps de 7h 32’ 10’’, Alex Schneiter est également détenteur du Bol de Vermeil depuis 2006 avec Patrick Firmenich également sur « Tilt » (grâce à 3 victoires en cinq ans sur le Bol d’Or). Quant à Jean Psarofaghis, on ne compte plus ses victoires sur le Lac Léman en différentes catégories (notamment le Bol d’Or en 2007 sur le Psaros 40 « SYZ & CO »), sans oublier un titre de vice-champion du monde en 5.5 JI. Les trois marins bénéficient d’une très grande expérience en multicoques, aussi bien sur les anciens Formule 40 (Ylliam, Happycalopse) que plus récemment sur Décision 35 et en M2.

« Le point crucial est le poids : pour pouvoir voler avec peu de vent, le bateau doit être extrêmement léger et, comme dans tous les sports mécaniques, les gains de poids sont très onéreux. Grâce au soutien de SYZ & CO, nous avons pu nous entourer des meilleurs spécialistes internationaux et utiliser les techniques de constructions les plus appropriées pour mettre toutes les chances de succès de notre côté. » a déclaré Jean Psarofaghis.

Info presse Sandra Mudronja


Dans la même rubrique

XVIIIe Trophée Clairefontaine : Michel Desjoyeaux encore champion

Record de l’Atlantique : Benoît Lequin : "Le bateau est safe ! Il lève progressivement"

Raid Maroc Aventure : Mohana Vaireau & Romain Petit sacrés autour du Maroc

L’Atlantique en catamaran de sport : Pierre-Yves Moreau et Benoît Lequin en 20 pieds


A la une