SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mâts carbone

Pierre-Yves Horel relance Stabmast à Lorient

« Le gain en poids est d’environ 20 à 30% pour un mât de mini à 4500€ équipé »

jeudi 4 mai 2006Christophe Guigueno

La société Stabmast, lancée près d’Avranches par Christophe Auguin et le Groupe Finot, avait fermé en mai 2005. Elle renaît depuis peu entre Lanester et Hennebont près de Lorient sous la gestion des frères Horel. L’entreprise propose toujours des espars en carbone pour des voiliers de course ou de croisière allant jusqu’à 40 pieds.

Dans ses nouveaux locaux, Pierre-Yves Horel a fait entreposer tout le matériel « hérité » de l’ancienne équipe. Dans ce stock en attendante de transfert vers le local définitif et voisin d’ici quelques jours, repose une centaine d’espars en carbone. Du véritable or noir en barre de 10 à 20 mètres ! D’ailleurs, ce n’est pas Stabmast qui construit ces profils. Elle se les fait livrer, en exclusivité, par l’entreprise Epsilon Composites basée à Gaillon Médoc dans la région de Bordeaux.

« Ces tubes sont réalisés en pultrusion » explique Pierre-Yves Horel. « Le fabriquant qui est propriétaire de la machine achète des fuseaux de carbone (mais aussi de verre). Il les place à l’avant de la machine et le tube est fabriqué selon une méthode proche de celle de la fabrication des mâts en aluminium qui aspire les fuseaux de métal dans une filière. Ici, les fuseaux sont posés en général pour 70% dans l’axe (les UD) et à 30% inclinés à 45°. Plus loin dans la machine, la colle tombe et elle est chassée par des rouleaux qui ont la même forme que la filière. La pression est ainsi supérieure à celle du vide. À la différence des filières aluminium où l’on retrouve une organisation moléculaire uniforme, ici l’association des UD et des fibres orientées à 45° permet à la fois une résistance à la compression et au flambage. »

Tout comme les mâts en aluminium, les mâts Stabmast sont réalisés avec le rail. « C’est plus dur de fabriquer ce rail » souligne Pierre-Yves. « Comme il est intégré, il fait aussi partie de l’ensemble structurel. Pour le reste de la fabrication, tout passe dans un four qui chauffe la colle époxy. Le tube sort ensuite chaud et dur de la machine qui mesure environ 5 à 6 mètres de long. On peut ainsi fabriquer des longueurs à la demande ! » Mais Pierre-Yves souligne qu’il ne s’agit pas de faire des mâts sur mesure pour un particulier. « L’idée initiale est plutôt de fabriquer des mâts en série. On peut ainsi fabriquer un stock de mât pour un chantier. Par exemple, pour une production de 40 pieds, on peut fournir des tubes de 16 mètres en un mois. Et ils sont déjà équipés. »

Cette méthode de mise en œuvre du carbone permet donc de créer des profils plus légers et plus résistants que ceux qui sont en aluminium. Mais cela comporte quelques légers inconvénients. D’abord, le profil reste constant. Ensuite, on ne perce pas un tube en carbone pultrudé comme un tube en aluminium. « Si on fait un trou dans le tube, on rompt directement toute l’efficacité des UD sur toute la longueur » précise Pierre-Yves Horel. « On doit alors placer des renforts à l’intérieur pour ne pas altérer la structure par perforation. » C’est là qu’intervient Stabmast en particulier. Pierre-Yves place des renforts aux emplacements des ancrages ainsi que des pièces en forme de colliers collées sur le tube pour reprendre les barres de flèches, les cadènes ou le vis de mulet.

Au final, Pierre-Yves estime que le « gain en poids est d’environ 20 à 30%. Cela se vérifie aussi pour un mini 650 équipé du profil numéro 1 et équipé d’un seul étage de barre de flèches. Dans ce cas, le prix est d’environ 4500 € équipé ! » Stabmast commercialise pour le moment deux profils : le premier qui peut équiper du 6,50 m au 28 pieds et le second du 28 pieds au 40 pieds (à déplacement léger). L’entreprise vend et équipe aussi des tubes en carbone réalisés selon le même concept pour faire des bômes, des bout-dehors ou des tangons et même des lattes de jonc pour un mini ou un 40’.


Contact Stabmast : Pierre-Yves Horel
- Adresse : 309, rue de Kerlo, 56850 Caudan
- Téléphone : 02.97.81.02.32
- Mail : contact@stabmast.com

Autres fabriquants de mâts carbone
- AluCarbone : 03.89.37.98.60 • www.alucarbon.com
- Maréchal : Pas de site web


Dans la même rubrique

Sportswear : Kahonaa habille snow-boarders et surfers

Fédération Française de Voile : La Cour des Comptes épingle la FFV et sa filiale Voile de France


A la une