SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat AG2R

Ce sont Kito et Pietro qui rient !

de Pavant et D’Ali s’imposent à Saint Barthélemy

samedi 29 avril 2006Information Transat AG2R

Kito de Pavant et Pietro D’Ali viennent de remporter la Transat AG2R Concarneau-Saint Barthélemy. Le duo franco-italien de Groupe Bel vient tout juste de couper la ligne d’arrivée à Gustavia à 11h57minutes et 30 secondes heure française, au terme de 19 jours 22 heures 24 minutes et 30 secondes de course. Groupe Bel a ainsi parcouru les 3710 milles de la route théorique à la vitesse moyenne théorique de 7,76 nœuds. Ils bouclent ainsi l’édition la plus rapide de toutes les Transat AG2R. Une victoire tout au vent portant, au terme d’un final au couteau avec l’ATAO Audio System de Dominic Vittet et Lionel Lemonchois, qui terminent deuxièmes...

Victoire ! Les deux complices méditerranéens qui s’entraînent ensemble l’hiver à La Grande-Motte peuvent tomber dans les bras l’un de l’autre. Au nez et à la barbe d’une armada de skippers Bretons, les « sudistes » Kito de Pavant et Pietro D’Ali viennent de remporter la 8e édition de la Transat AG2R. Leur Figaro Bénéteau Groupe Bel aux couleurs de la Vache qui rit vient tout juste de couper la ligne d’arrivée dans le port de Gustavia, à Saint Barthélemy, à 11h 57 minutes et 30 secondes heure française.

Les deux quadragénaires - Kito de Pavant 45 ans et Pietro D’Ali 43 ans - ont mis 19 jours 22 heures 24 minutes et 30 secondes pour boucler cette traversée trans-océanique, la plus rapide de toutes les Transat AG2R, il est vrai courue presque exclusivement au vent portant, sous spi. Le record était jusqu’ici détenu par Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel (20 jours 8h et 49 mn en 2004), qui sur leur Brit Air ont bien cru pouvoir réaliser la passe de deux.

C’était sans compter sur l’excellente maîtrise de Kito de Pavant et Pietro D’Ali, qui ont bénéficié d’un meilleur angle au cours des 30 dernières heures de course grâce à un vent de sud-est qui, à l’inverse, barrait la route aux bateaux positionnés plus au sud de la flotte, dont Brit Air.

C’est une splendide consécration pour Kito de Pavant, vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2002, mais qui n’avait jamais pu accrocher une course transatlantique à son palmarès. C’est aussi la première fois qu’un skipper étranger, l’Italien Pietro d’Ali, inscrit son nom sur le trophée de la prestigieuse Transat.

La lutte a été acharnée... à tel point qu’au lever du jour, il n’y avait que quelques centaines de mètres d’avance pour Groupe Bel devant l’Atao Audio System de Dominic Vittet et Lionel Lemonchois qui a franchi la la ligne à 12 heures 15 minutes et 30 secondes, soit exactement 18 minutes après les vainqueurs ! 18 minutes au terme d’une traversée de l’Atlantique !

Sont attendus ensuite... mais on ne sait pas encore dans quel ordre : Roland Jourdain et Jean-Luc Nélias (Veolia), Jeanne Grégoire et Gérald Véniard (Banque Populaire) et Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel (Brit Air), poursuivants immédiats qui tenaient dans un mouchoir de poche de quelques milles aux derniers pointages. Ce sera chaud, très chaud pour la troisième et dernière marche sur le podium !

Bruno Ménard


Ordre d’arrivée à St Barth

- 1. Kito de Pavant & Pietro d’Ali - Groupe Bel - 19 jours 22 heures 24 minutes et 30 secondes
- 2. Dominic Vittet & Lionel Lemonchois - Atao Audio System - 19 j 22h 22’
- 3. Jeanne Grégoire & Gérald Veniard - Banque Populaire - 19 j 23h 15’ 55"
- 4. Roland Jourdain & Jean-Luc Nélias - Sill & Véolia - 19 j 23h 19’ 35"
- 5. Armel Le Cléac’h & Nicolas Troussel - Brit Air - 19 j 23h 40’ 14"



A la une